Magazine Humeur

Edvige : ne bradez pas vos libertés individuelles

Publié le 03 septembre 2008 par Maldoror

"Un peuple qui est prêt à sacrifier un peu de liberté contre un peu de sécurité, ne mérite ni l'une, ni l'autre, et finira par perdre les deux."

Ce serait Thomas Jefferson qui aurait dit cela. Français, ne laissez pas ce gouvernement fouler aux pieds vos libertés individuelles, ne bradez pas votre liberté contre une sécurité qui n'a de sécuritaire que le vilain nom, mais qui, en réalité, s'avère liberticide. Sécuritaire rime avec totalitaire, et si vous l'oubliez, vous devez assumer, lorsque vos enfants seront envoyés en prison pour avoir violé des lois que vous aurez laissées voter sans mot dire, tout occupés que vous êtes à vous offusquer du limogeage de Dominique Rossi en Corse, qui a laissé pénétrer des indépendentistes dans la villa d'un acteur au comique lourdingue, ce dont tout le monde se contrefous. Le limogeage est dommage, et également liberticide, mais Edvige, lui, est réellement dangereux, non pas pour, mais contre vous.

Ce qui m'amène à la réflexion suivante : la seule et véritable opposition, aujourd'hui, dans ce pays, est à droit, et elle est incarnée par François Bayrou. Les socialistes, tout occupés qu'ils sont à se bouffer la couenne, ne font rien pour défendre vos libertés. Ils vous trahissent quotidiennement, par leur absence de programme gouvernemental, par leurs petites et méprisables mesquineries, par leurs petites phrases en mousse. Le socialisme à vécu, il serait temps pour ceux (et celles) qui ont encore quelque chose à dire (ou entre les oreilles), de penser à migrer, soit vers le centre (François Bayrou, arriviste, mais relativement bonhomme), soit vers la vraie gauche (Besancenot, Révolutionnaire et dynamique : on aime ou on n'aime pas, mais il ne peut laisser indifférent).

Plouf, plouf, j'ai encore digressé, 'scuzez-moi, je reprends : François Bayrou, donc, s'est fait le porte-parole de tous ceux qui refusent qu'un gouvernement, quel qu'il soit, détienne des informations sur eux, liées à leur vie sexuelle, leur santé, leurs agissements, leurs amis, leurs habitudes, leurs opinions, leurs moeurs, leurs lieux de vacances, etc..

Je suis d'accord avec lui, et pour gueuler avec lui, j'ai signé la pétition que vous trouverez ici : nonaedvige.ras.eu.org

Allez donc la signer aussi, à moins que vous ne craigniez que vos informations personnelles ne soient d'ores et déjà fichées ? Et que vous ne soyez prêt à sacrifier un peu de votre liberté, en échange d'un peu de tranquillité. Provisoire, la tranquillité.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Maldoror 2485 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine