Magazine Humeur

Jeff Koons s’expose au chateau de Versailles

Publié le 25 novembre 2008 par Supapanda

Samedi dernier, j’ai eu l’occasion de découvrir l’exposition de Jeff Koons au Château de Versailles… de nuit.

Tout d’abord: le cadre.

Versailles c’est loooooiiiiiiiinnnnnnnn et il y fait froid

:)

Le château de Versailles de nuit, c’est une atmosphère particulière, très peu de monde, vaste, un éclairage parcimonieux, presque inquiétant, je ne sais pas pourquoi mais ça m’a rappeler le livre Les disparus de Saint-Agile de Pierre Very ou encore le film de Christian Jaque avec Michel Simon.

Maintenant: l’expo.

Jeff Koons est actuellement l’artiste vivant vendu le plus cher aux enchères avec Balloon Flower (Magenta) .

Après avoir été longtemps trader à Wall Street, Jeff Koons se lance dans l’art « en tant que vecteur privilégié de merchandising ». Ses œuvres sont réalisées dans un atelier avec de nombreux assistants. Il ne réalise aucune œuvre lui-même mais impulse des idées qu’il fait exécuter par ses collaborateurs professionnels.[wikipedia]

Bon, on s’est un peu perdu et on a suivi les badaux jusqu’aux petits jardins Est et de découvrir la sulpture végétale de Koons: Split-Rocker, la tête de Denver le dernier dinosaure en buisson… bof bof, pas terrible, certainement du à un éclairage ne mettant pas en valeur l’oeuvre.

On retrouve enfin l’expo!! Ouf… le musée est vide, toilettes fermées, pas de personnel, on est seuls (enfin avec les autres visiteurs). on découvre le Flower Dog, oeuvre certainement la plus connue de l’artiste, l’oeuvre est monumentale, imposante et le rendu saisissant: de l’aluminium traité afin de ressembler à des ballons de baudruches melés, lergeté, fragilité, ça va péter, on veut toucher…

Les oeuvres sont réparties dans toutes les salles d’une aile du chateau, 1′oeuvre par salle, et interagissent parfois avec le thèmes de la pièce, comme par exemple le montage de polisseuses et aspirateurs dans une salle vide au parquet luisant. La rupture entre le cadre et l’œuvre est extrêmement intéressante, l’oeuvre tellement décallée pousse à regarder le reste de la pièce.

La galerie des glaces, elle aussi dispose d’une œuvre, Moon qui fait un peut penser au monolithe de 2001 l’odyssée de l’espace et l’effet de miroir inversé est bien sympa.

Pour ce qui est de mon œuvre préférée, j’hésite entre Bear & Policeman dans le salon de la guerre et Lobster (le super homard suspendu) dans le salon de Mars. je vous laisse faire votre avis en découvrant les sublimes photos que j’ai pris

:-|
:

Et noté même si la qualité des photos n’est pas exceptionnelle, le rendu des oeuvres/objets qui sont, soit en bois soit en alu, même celles qui ressemblent à des bouées fantaisies de plage:)

DSC00234.JPG
DSC00238.JPG
DSC00242.JPG
DSC00247.JPG
DSC00248.JPG
DSC00249.JPG
DSC00250.JPG
DSC00252.JPG
DSC00255.JPG
DSC00257.JPG
DSC00258.JPG
DSC00265.JPG
DSC00268.JPG
DSC00271.JPG
DSC00272.JPG
DSC00273.JPG
DSC00274.JPG
DSC00275.JPG
DSC00276.JPG
DSC00279.JPG
DSC00281.JPG

Jeff Koons sur wikipedia

L’excellent site de l’expo, plein de photos, jeux, explications, etc.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :