Magazine Nouvelles

Des idées et quelques lettres

Publié le 13 décembre 2008 par Frédéric Romano

Moi : Je devrais me remettre à la lecture…
Lui : Mais oui !!!
Moi : Ben Oui !!!
Lui : Sincèrement, je ne pense pas que l’on puisse écrire si on le lit pas… 

Ma dernière histoire remonte au vingt-six octobre. Je n’écris plus… en tout cas pas ici. Je ne remets pas en cause ce qui a été écrit sur Little Computer People. Toutes ces histoires j’ai pris du plaisir à les écrire et j’en prendrai encore, quand les choses iront un peu mieux. En attendant j’écris ailleurs, sur du vrai papier parfois, dans un carnet rouge aussi, mais le plus souvent dans ma tête. Il y a quelque chose qui me bloque, un courant qui passe difficilement entre mon cerveau et ma main droite. C’est peut-être un problème de concentration…

Je suis passé par plusieurs stades et de multiples humeurs. J’ai écris des paragraphes déprimants et torturés dont quelques lignes ont subsisté dans la note 118 qu’un illustre inconnu a laissé dans un journal intime avant de s’ouvrir les veines. J’ai donné naissance à Matisse Hubert, géographe désabusé,  engagé dans un institut de cartographie et condamné à y travailler sept heures trente-six par jour. Quelles étranges similitudes existent entre ce Matisse et un certain historien non moins désespéré ayant un jour vécu l’expérience inutile d’un centre national d’archives ? Répondre “aucune” serait mentir, c’est presque trop évident. Il est tellement simple de parler de soit mais si difficile de travestir les choses de manière belle et digeste. Pour ces écrits de ces derniers mois, j’ai une nouvelle fois succombé à mes envies de terres brûlées. J’ai tout effacé tout simplement parce que je n’étais pas content de moi.

Il me faudra du temps pour un jour accepter de terminer quelque chose, d’encadrer une durée entre un début et une fin. Au détour de quelques “bonnes idées”, je tombe trop facilement dans ces pleines mornes et tristes, des réceptacles à vent, sans utilité et sans inspiration.

J’ai quelques projets dans ma tête, quelques idées qui se résument pour l’instant à quelques lettres. Je m’attache depuis quelques semaines à des légendes bretonnes et j’imagine, née d’une interprétation moderne voir futuriste, une ville appelée Par-Ys. J’ai toujours voulu mettre en scène les murs d’une cité. Dans mon imaginaires, j’imaginais autrefois cette ville suspendue dans les cieux. Je l’envisage aujourd’hui posée sur l’eau, à une époque où les mots littérature, histoire et science ne sont que d’antiques souvenirs disparus dans l’océan avec les livres qui les contenaient. J’ai dans ma tête l’ébauche d’une histoire, des personnages, des situations mais je peine à les mettre en couleurs et en sentiments.

Je pense que je veux aller trop vite. Il me reste encore quelques petites choses à mettre par écrit, notamment sur Little Computer People. Quelques mots que je me forcerai probablement à rédiger mais qui me feront un bien fou. Il me reste à faire avancer cette introspection, rassembler les deux mondes pour enfin, peut-être un jour, lâcher la main de Romain.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Lazare malgré lui

    Lazare est un éveilleur de commentaires, aussi et parce que cette histoire du nouveau testament ne me laisse pas en paix, je l'honore d'une note supplémentaire. Lire la suite

    Par  Lephauste
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • Elle, lui, eux: les désabusés

    Crédit photo: el_is_nice / flickr *Elle, quadragénaire sur la descente, considère que son seul homme est le verre de whisky qu'elle s'envoie à 14h. Et les... Lire la suite

    Par  Deathpoe
    POÉSIE, TALENTS
  • Little People in the City

    Sortie le 5 septembre de “Little People in the City“, de Slinkachu photographe et auteur du blog Little People. Londres. 128 pages aux éditions Boxtree. Très be... Lire la suite

    Par  Alex Alex
    GRAPHISME, TALENTS
  • envoyez lui de l'argent

    hier soir j'ai fait l'inauguration de "l'usine" à tournefeuille, j'ai croisé un type qui faisait mal à voir ,seul ,il arpentait les couloirs en buvant coca sur... Lire la suite

    Par  Yann Normand
    BD & DESSINS, TALENTS
  • Dîtes lui de revenir !

    Il était mon lien vers le monde extérieur. Il était celui qui me menait à vous.Il était.... il n'est plus !Laura m'a assuré qu'elle ferait un voeu ce soir. Luci... Lire la suite

    Par  Etaujourdhui
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • Lui, maintenant, je peux l'encadrer

    Vous vous souvenez? J'ai gagné le concours organisé par la reine des neuneus pour gagner un cadre PhotoFrame philips hé bien depuis, je l'ai reçu et installé. Lire la suite

    Par  Ninasottefille
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • Le blues de lui...

    blues lui...

    Discussion avec ma petite, hier soir, en la mettant au lit… Ma petite : « Maman, il est parti Phin ? » Moi : « Oui, mon cœur, c’est pour ça que maman est un... Lire la suite

    Par  Tazounette
    JOURNAL INTIME, TALENTS

A propos de l’auteur


Frédéric Romano 2 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines