Magazine Humeur

La nomination de Pierre Lellouche n'est pas un hasard

Publié le 03 mars 2009 par Micheljanva

735852347 Nicolas Sarkozy vient de nommer le député UMP de Paris Pierre Lellouche représentant spécial de la France pour l'Afghanistan et le Pakistan. Ce sera l'interlocuteur parisien de Richard Holbrooke, l'émissaire de Barack Obama pour la même région. Cette nomination est lourde de sens. Pour s’en rendre compte, il faut s’intéresser aux opinions et au parcours politique de Pierre Lellouche.

Tout d’abord, Pierre Lellouche est connu pour ses sentiments pro-américains et atlantiste. Il s’était notamment illustré, aux côtés d’hommes politiques comme Bernard Kouchner, pour son soutien à l’entrée en guerre des Etats-Unis en 2003 en Irak.  Il est également connu pour ses positions favorables à Israël et à l'entrée de la Turquie en Europe. Les Américains vont l’apprécier comme interlocuteur…

Ensuite, de novembre 2004 à novembre 2006, Pierre Lellouche a exercé la présidence de l'assemblée parlementaire de l'OTAN. Ceci fait de lui un fin spécialiste de cette organisation, chose importante à l’heure où la France, sur décision personnelle de Nicolas Sarkozy, va rejoindre l’OTAN dans sa structure intégrée...et essayer d'obtenir des commandements en son sein. 

Enfin et surtout, Pierre Lellouche est un spécialiste de la région où il s'est rendu à plusieurs reprises. En octobre dernier, il a remis un rapport parlementaire sur la guerre en Afghanistan avec le député socialiste François Lamy. Parmi ses propositions : négocier la création d'un poste d'adjoint au commandant des forces de l'Otan (un Américain) et le confier à un officier supérieur français. Nul ne sait la teneur de la négociation proposée mais il se pourrait que la création de ce poste de numéro deux se fasse en contrepartie de l'accroissement du contingent français en Afghanistan.

Pendant ce temps, le gouvernement français continue de prétendre que le renforcement du contingent français en Afghanistan n’est pas à l’ordre du jour. Il faut être naïf pour le croire…

Philippe Carhon


Retour à La Une de Logo Paperblog

Magazine