Magazine Humeur

Les produits chimiques, c'est fantastique !

Publié le 06 avril 2009 par Didier T.

Alors je fais d'autres choses...
Les poudres de perlimpinpin d’Uusulu et de Zal, à base de produits « naturels » genre sel, vinaigre blanc, eau de javel, ne fonctionnent absolument pas dans les toilettes ni dans les autres canalisations.
Car j’ai eu des problèmes de canalisations. Elles ont été bouchées. L’eau ne s’écoulait plus de l’évier et j’avais une montagne de vaisselle, l’eau ne s’écoulait plus de la douche et j’avais envie d’une douche. J’ai vidé la bouteille de Destop dans tous les trous possibles et magie magie, l’eau de l’évier s’est vidée au bout d’une heure d’attende anxieuse, j’ai aussi pu prendre une douche très chaude et très longue.
Du coup, j’ai passé mon samedi à briquer. Les produits chimiques conseillés par ma mère ont bien fonctionné dans la douche question « prévention », beaucoup moins de champignons, je ne regrette plus les 15€ dépensés au Castorama. Je me suis occupée de la montagne de vaisselle, de la moquette, j’ai jeté des papiers à la poubelle, j’ai même mis de la cire sur mes tabourets en chêne. (J’ai aussi gratté la cuvette des toilettes, (oui, elle m’obsède) grâce à une lame de rasoir donnée par ma mère exprès (j’avais bien essayé cet hiver, mais je m’étais coupée avant d’avoir bien commencé malgré les gants Mapa. Cette fois-ci, pas folle la guêpe, j’ai mis deux paires de gants l’une sur l’autre)). J’ai jeté les vieilles plantes mortes, j’ai coupé les feuilles jaunes, j’ai arrosé mon aloe vera. J’ai fait mon lit. J’ai viré les poivrons rouges pourris du frigo. 
Comme je n’en pouvais plus d’éternuer à cause du déplacement des particules de poussière, je suis allée respirer aux Buttes Chaumont. J’aime bien aller près de l’eau. Y’a un canard qui m’a bien plu. Ils avaient des couleurs pas du tout appropriées à un canard, des couleurs de poule rousse et, lui, au lieu de barboter de-ci de-là, il faisait sa toilette sans bouger, à part ses pattes. Aux Buttes Chaumont, le week-end, il y a des familles mais ça ne m’a pas dérangée ; je me suis même assise près d’un couple d’amoureux. J’ai lu environ une heure et demie et je suis rentrée chez moi. J’ai acheté des épices chez les Indiens. Pour quoi faire, je ne sais pas.
En rentrant, sur mon téléphone portable, le SMS de L. Un petit Antoine était né.
Illustration Gala trouvée sur son blog Publié par les diablotintines - Une Fille - Mika - Zal - uusulu

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Magazine