Magazine Journal intime

C'est quoi ton genre de mec ?

Publié le 10 avril 2009 par Wawaa

Je discutais avec une fille. Une vraie hein. Une fille à outrance fille. Bref, une fille qui ne me ressemble pas du tout, sauf pour sa manie d'adorer ses cheveux. La voilà qui me dit "Et wawaa (ndlr : bien allonger le "Eeeeetttt" avec un petit ton nasillard), c'est quoi ton genre de mec ?".

Hein ? Je suis pas sûre d'avoir compris la question madame. Tu peux répéter ? "C'est quoi ton genre de mec ?". Euh. Genre de mec. J'adore cette expression. Il faut avoir un "Genre de mec" ? Apparemment oui. "Bah oui, moi tu vois je les préfère grand brun, aux yeux bleus, plutôt musclés, les gros tas flasques c'est pas mon truc". Ouais, en parlant de gros tas flasque, tu veux voir mes trop jolis bourrelets  madame ? "Oh allez, y'a bien un certain type de mec qui t'fait craquer".

Bon, j'ai esquivé, parce que je savais bien qu'elle ne comprendrait pas mes propos de toutes manières. Mais je me suis dit que ça pouvait être plutôt rigolo de réfléchir à la question sur ce blog dans cette merveilleuse catégorie dédiée à mes aventures sentimentales (ou plutôt "non-sentimentales" …) : les Wawaamours, qui je le répète sont dans le four.

Ne me dites pas que c'est pas possible, parce que c'est possible. Moi qu'il soit gros, mince, grand, brun, petit, avec du poil dans le dos, ou des coudes astronomiques, ou un nez démesuré, je m'en contrefiche du pamplemousse. Faut arrêter un peu, de chercher des critères physiques dans les relations amoureuses. Je suis hyper contre. Beau c'est quoi ? C'est très relatif.


Mais j'ai réfléchi à la question qui finalement me paraissait intéressante. Bah, oui, y'a bien des trucs qui m'font craquer chez les hommes. En tête de liste , l'humour. En même temps ne pas en avoir avec moi, c'est risquer de me trouver super lourde avec mes blagues à la con, spontanées, mais nulles. Et puis, un type pas drôle, qui fait jamais rire, qui donne pas un peu d'joie dans ce monde de brutes imbéciles, c'est ennuyeux. En second, donnez lui un peu d'culture, un peu d'intelligence, qu'il soit pas super trop bête. Donnez lui aussi de la tolérance. Avec moi, sur tous les plans, il en faut beaucoup. Donnez lui de la gentillesse, de l'adorabilité (oui ce mot existe depuis 5 secondes ! ), de l'humilité. Et pis bordel, pas un mou du genou, un peu aventurier, qui adorerait me suivre dans mes pérégrinations diverses et surtout qui supporterait mes pérégrinations diverses. Donnez lui, un petit côté râleur pour que les disputes soient épiques, inoubliables et les réconciliations encore plus belles. Et puis un mec qui a du caractère, c'est mieux qu'un mec mou de la cervelle, soumis et sans réactions.


Bon, je crois que c'est tout. Si toi, ô, mâle qui lit de temps en temps ce formidable blog écrit par ma formidable (et modeste) personne, tu te reconnais dans ce portrait et voudrais me prouver que mon genre de mec existe, n'hésite pas à te faire connaître par deux moyens à disposition : le lien "contacter l'auteur" ou les commentaires.


Bah Quoi, la friche ça va un temps, moi aussi j'ai des hormones à rentabiliser, BORDEL !


Gersicotti Gersicotta dans les Vallons près de Montesquiou !
Pondéralement vôtre toujours aux yaourts !
Un mot , un jour toujours aux chiffres.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Dossier Paperblog

Magazine