Magazine Humeur

I'm in love !

Publié le 16 mai 2009 par Elis

Ouais !!! Je suis amoureuse... Comme je l'ai été dans ma vie de :

  • Johnny Depp dans 21 Jump Street
  • Will Smith en particulier dans le Prince de Bel Air
  • Tom Cruise avec sa moto dans Top Gun (Take maïïïe breathhhhh aaawaaaayyyy)
  • Hugh Grant dans tous ses états (et en particulier quand il se bat avec Colin Firth, je peux pousser des petits cris de hyène)
  • Guillaumeuh Caaanêêêêt, où tu veux, quand tu veux
  • Romain Duris (dans le Péril Jeune, j'étais jeune, et j'avais envie de l'embrasser)
  • Josh Holloway (le beau Sawyer dans Lost)
  • Keanu Reaves dans Point Break
  • Georges Clooney, Patrick Dempsey et Noah Wyle parce qu'ils sont médecins et sauvent des vies...

recrosio_spectacle
A chaque période de ma vie je suis donc amoureuse d'un mec totalement accessible et je ne le rencontre jamais (sauf Hugh Grant qui est le cousin de l'ancienne collègue de la tante par alliance d'une copine d'une amie à moi et potentiellement il a failli venir à son mariage, mais en fait non).

Aujourd'hui j'ai jeté mon dévolu sur un suisse... Oui je sais, c'est un peu la honte de kiffer les suisses, mais bon, il a pas de cheveux alors ça le rend un brin plus sexy que la moyenne.
Le suisse donc s'appelle Frédéric Recrosio et joue en ce moment un spectacle à hurler de rire qui s'appelle "Aimer, mûrir et trahir avec la coiffeuse". Ca n'a l'air de rien quand on n'a pas vu le premier opus "Rêver, grandir et coincer des malheureuses".
Portrait donc d'un trentenaire de base, qui nous fait entrer dans son cerveau de mec comme Bridget Jones l'avait fait dans son cerveau de dinde. Je ne comprends pas pourquoi il n'y a pas plus de mecs d'ailleurs à son spectacle parce que ce n'est clairement pas un one man show féminin vu qu'on s'en prend plein la poire, et qu'en plus on aime ça. On se met au premier rang et on pleure de rire.

Ca commence comme ça : "C'est chouette d'être célibataire. Et le plus souvent, quand tu t'en rends compte, c'est que t'es plus célibataire".
Et Fred (tu permets, je t'appelle Fred ?) nous raconte comment de jeune queutard hurlubelu il a rangé sa voiture pour tomber amoureux de la femme improbable qui porte des pantalons sans poche derrière (visiblement un critère hautement discriminant, j'ai donné tous les miens du coup) et est devenu love-love d'une femme qu'il finira par tromper, par ennui, par envie.
C'est très finement écrit, j'avais envie de noter les répliques sur mon calepin mais je n'ai pas osé, vu que j'étais installée au premier rang je pense que je m'en serait pris une ! J'ai quand même retenu :

"Au début on croit qu'on sait les faire jouir,
ensuite on sait qu'on croit les faire jouir !"

Voilà, je vous y incite, je vous en conjure, allez voir l'homme sur scène. Vous les mâles, il vous fera rigoler et pas qu'intérieurement, et vous les filles je vous promets qu'en plus d'être drôle sexy comme un diable !!!!

Théatre Trévise dans le 9ème et son site.

recrosio


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Magazine