Magazine Humeur

Vers un front "républicain" à Hénin-Beaumont contre le FN

Publié le 11 juin 2009 par Micheljanva

L'élection municipale qui se tiendra à Hénin-Beaumont (le maire socialiste est en prison) le 28 juin nous ramène à une situation que le FN a déjà connu à Vitrolles en 1997 et qui avait vu la victoire de Bruno Mégret.

Le FN (Marine Le Pen et Steeve Briois) y a obtenu d'excellents résultats : 45% aux législatives de 2007, 29% aux municipales de mars 2008, 27,9 % aux européennes. La gauche a bien failli partir divisée avec pas moins de 10 listes mais a finalement trouvé un accord pour réaliser un "front républicain" allant du MoDem à l'extrême gauche. Il faut lire les articles, c'est pathétique (ici et ici).

Il y aura néanmoins 9 listes en compétition :   l'Alliance Républicaine, de l'ancien socialiste Daniel Duquenne, les Verts de Régine Calzia, la liste d'union de Pierre Ferrari (le fameux front "républicain"), la liste Front national de Steeve Briois, celle de l'ancien maire, Pierre Darchicourt, qui avait été battu par Gérard Dalongeville, son ancien directeur de cabinet, la liste de Laurent Bocquet, divers droite, celle de Jean-Marie Monka, déjà présent en 2008, Séverine Duval, pour le Nouveau parti anticapitaliste et enfin ..l'UMP de Nesredine Ramdani [il ne va pas voler beaucoup de voix au FN, lui, NDPC].

Il est à noter que c'est Steeve Briois, candidat à toutes les élections à Hénin depuis 1995, sous les étiquettes MNR, puis FN qui mènera la liste du FN. Comme en 2008, Marine Le Pen sera en deuxième position. Selon l'AFP :

 "Marine Le Pen, s'est réjouie jeudi d'une situation assez rocambolesque et assez encourageante pour la liste FN (...) Malgré cette cacophonie, la tâche du FN sera ardue. Contrairement aux autres villes conquises dans le passé par l'extrême droite, notamment Toulon, Orange ou Vitrolles, le réservoir de voix à droite est faible à Hénin-Beaumont, une terre de gauche où l'UMP n'a jamais réussi à percer."

Interrogée sur l'analogie avec Vitrolles, Marine Le Pen, prudente, déclare :

"Sauf que le FN était en pleine ascension, alors qu'aujourd'hui on a parfois l'impression de tirer un éléphant assis"

Rendez-vous le 28 juin au soir...


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Ajouter un commentaire