Magazine Enfants

Invitation à la fête

Publié le 30 juin 2009 par Loupiot
Invitation à la fête
C’est en 1781 que l’aristocrate Gauthier de la Peyronnie annonce fièrement la naissance de son fils. Ce premier faire-part de naissance est une « révolution ». Car si l’arrivée à la cour du premier descendant mâle, voué à monter sur le trône, était un événement de la plus haute importance proclamé dans tout le royaume, les bébés « ordinaires » naissaient, eux, dans la plus totale discrétion. De nos jours, vous, futurs mariés ou nouveaux parents, désirez clamer au « monde entier », autrement dit, à tous vos proches, votre mariage, l’arrivée de votre loupiot, son baptême… En bref, annoncer tous les grands et joyeux évènements que vous réserve la vie. Le faire-part s’offre maintenant toutes les fantaisies. D’autant plus que surprendre est une jolie façon de montrer votre amour, d’enchanter vos convives par la toute première note qui va les plonger dans l’ambiance, le thème de votre mariage. 
Le faire-part peut être original avec des clins d’œil au thème évoqué (mariage d’hiver, mariage écolo’chic, mariage baroque…), classique avec des lettrines majestueuses, ou humoristique. Il représente en quelque sorte un « teasing », une mise en bouche, un prélude à votre cérémonie.  Il ne constitue pourtant pas obligatoirement une invitation à part entière sauf s’il indique la date, le lieu et l’heure de la cérémonie.
Si vous avez la fibre artistique, rien ne vous empêche de faire vous-même vos faire-part. Dans ce cas, prévoyez du temps. Vous vous sentez débordés ? N’hésitez pas à faire appel à un professionnel qui pourra également décliner graphiquement le faire-part avec les menus, cartes de tables ou cartes de remerciement , afin de conserver une unité à l’ensemble. Concernant le texte, vous pourrez trouver sur internet des idées originales. Vous pouvez aussi tout simplement écrire un texte personnel de votre cru. Il est de coutume d’envoyer les faire-part 3 à 4 mois avant la cérémonie afin que vos convives puissent s’organiser. Il est conseillé d’envoyer tous les faire-part au même moment pour faciliter l’envoi ainsi que l’échelonnement des réponses. Prévoyez d’ajouter à votre texte une formule simple demandant une « réponse souhaitée avant le… » qui vous permettra de vous organiser pour la réception. Prévoyez du temps, voire l’aide d’une personne afin d’écrire vos adresses à la main. Enfin, devant le nombre élevé d’invités, il est important de ne pas faire d’erreur dans l’envoi des faire-part. Dissociez ainsi en 3 colonnes les convives pour déterminer ceux qui sont invités uniquement à la cérémonie et au vin d’honneur, et ceux qui sont conviés aux deux ainsi qu’au repas.
Si votre faire-part marque les mémoires, gageons que vos convives le garderont précieusement comme vous garderez votre inoubliable robe.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Magazine