Magazine Journal intime

Psychose version 2009

Publié le 23 septembre 2009 par Anaïs Valente

Chais pas si c'est pareil partout, mais en Belgique, il est dorénavant impossible d'ouvrir un journal, un site web d'infos ou d'écouter la radio ou la TV sans entendre parler de la peste, enfin du choléra, enfin je veux dire de cette fameuse grippe aux noms variés, mais pas la grippe saisonnière.

Je n'y prêtais pas trop attention ces dernières semaines, mais là, j'avoue que j'angoisse.

J'angoisse quand j'entends que les gens s'engueulent déjà dans mon pays pour avoir leurs doses de Tamiflu.  Une fois l'épidémie à nos frontières, ce sera chacun pour soi, et les gens seront prêts à tuer plutôt que d'être contaminés.  Y en aura-t-il pour tout le monde ?

J'angoisse quand je lis que les élèves seront séparés d'un mètre chacun.  Mon Dieu ça promet une super ambiance pleine de suspicion.

J'angoisse quand j'entends que les profs ne pourront plus se serrer la main.

J'angoisse quand un spécialiste de la grippe explique à la jolie présentatrice du JT que pour les personnes à risques ça pourra dégénérer en pneumonie très très très dangereuse.

J'angoisse quand je me dis que je vais devoir prendre le bus et cotoyer des tas de gens à l'haleine non seulement fétide mais également pleine de bouts de virus de la grippe.

J'angoisse quand la presse ne trouve rien de mieux que de publier un article sur les pays qui gardent des virus mortels et normalement disparus, juste pour le cas où ils voudraient faire une guerre bien sympa à grands coups d'envoi de maladies mortelles.

J'angoisse à l'idée d'aller me ridiculiser en pharmacie pour obtenir le vaccin, passque oui moi, ma bonne Dame, je suis dans les personnes à risque.  Oui, à risque.  Nan, chuis pas enceinte.  Nan j'ai pas 90 ans, bande d'irrespectueux.  Chuis atteinte d'une maladie chronique moi Madame.  Donc j'ai droit au vaccin, passque le moindre rhume mute en bronchite dans mon organisme, alors la grippe, rhaaaaaaaaa j'angoisse.

Enfin, j'angoisse à l'idée que boss chéri ne prépare rien pour nous protéger des vilains clients pas beaux et contagieux qui vont bientôt franchir les portes du bureau et venir nous contaminer.  Point de masques, point de produit désinfectant.  Nada.  Que dalle.

J'angoisse à l'idée d'être malade et confinée toute seule chez moi, avec personne qui osera venir me soigner ou me nourrir.  Et je mourrai seule ici, bouffée par mon berger allemand (si j'en avais un).  Devrais-je déjà remplir mon frigo et mon congélateur ?

J'angoisse passque j'ai été lire des infos sur le net, non sur la grippe, mais sur le choléra et la peste, et j'ai appris que le choléra existait encore dans beaucoup d'endroits, et même que quelques cas étaient relevés en France chaque année.  Je vais plus en France, fini pour moi les voyages dans des pays exotiques et lointains.  J'ai aussi appris que c'était idem pour la peste et la peste bubonique (me demandez pas la différence, j'ai déjà la nausée).  C'est quoi cette terre où sévissent tant de maladies atroces ?

J'angoisse tellement que je fais des cauchemars où tout le monde se promène masqué, toussant, agonisant, blanc comme des linges ou des fantômes.  Genre épidémie où tout le monde tombe comme des mouches sous une nuée de Baygon vert (ou bleu, chais plus). 

Je me vois en train de regarder L'amour au temps du choléra, ou Le voile des illusions, ou Virus, ou Le hussard sur le toit, ou Pars vite et reviens tard... bref que de trucs pleins d'épidémies et de morts.

Rhaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa.

J'en peux plus, je veux aller vivre sur la lune, là oùsque la grippe n'existe pas.  Ni la peste.  Ni le choléra.  Ni internet, tant pis pour vous.



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Psychose

    Psychose

    Citation : « L'important n'est pas de guérir, mais de vivre avec ses maux. », Albert Camus. Psychose. Voici la société bien atteinte, toute grippée, Ecorchée,... Lire la suite

    Par  Ppleversicateur
    TALENTS
  • Psychose

    Psychose

    Citation : « L'important n'est pas de guérir, mais de vivre avec ses maux. », Albert Camus. Homme malade. Voici la Société bien atteinte, toute grippée,... Lire la suite

    Par  Ppleversicateur
    TALENTS
  • Psychose de la grippe A, le retour !

    Psychose grippe retour

    ... Ou comment bien rigoler avec un feutre effaçable, une vitre et des collègues pas super rassurés... (ceci dit, y'a bien eu 4 états grippaux Lire la suite

    Par  Cyberbv
    BD & DESSINS, TALENTS
  • Psychose d'époque

    Psychose d'époque

    Devoirs d’école, ou le scalpel grinçant de Jakob Arjouni Le père est prof. La mère déprime. Paulo le fils aîné milite dans les rangs d’Amnesty international. Lire la suite

    Par  Jlk
    NOUVELLES, TALENTS
  • Ceux qui dramatisent

    Ceux dramatisent

    Celui qui affirme que tout est fichu au dam de sa bicyclette lui répondant qu’il parle pour lui / Celle qui voit de l’orage dans le désespoir quand sa vieilless... Lire la suite

    Par  Jlk
    NOUVELLES, TALENTS
  • Quand l'esprit guérit le corps

    Quand l'esprit guérit corps

    Space On oublie trop souvent que le corps humain est un toutSpace: corps physique et esprit. ÂŤSpaceL’esprit n’existe pas isolĂŠment, il fait... Lire la suite

    Par  Pestoune
    TALENTS
  • OTAN le beat change OTAN c toujours le même refrain

    OTAN c toujours le même refrainAvant de les vaporiser Comment un peuple Serait-il plus difficile À faire avaler le vol 93 Qui disparaissant dans une craque... Lire la suite

    Par  Guimond
    POÉSIE, TALENTS