Magazine Bd & dessins

Comment faire sécher une aquarelle

Publié le 31 octobre 2009 par Masmoulin

decapeur-thermique.1256628673.jpg

Décapeur thermique

Pour faire sécher une aquarelle, nous avons tous notre  méthode. En voici trois, à chacun de choisir

1 – Le « laisser faire » ou séchage naturel

La façon la plus simple d’attendre que l’air ambiant fasse son œuvre. En été, cela va même souvent vite. Dans les techniques humides, c’est la solution la plus intéressante. Elle permet au « cycle de l’eau » de se poursuivre jusqu’à la fin.

2 - Le sèche-cheveux

Lorsque l’on travaille en technique « mouillé sur sec » on utilisera le sèche-cheveux après chaque lavis, pour éviter les fusions entre les couleurs. Il faut cependant, faire attention que la puissance du souffle ne disperse pas la couleur.

3 -Le décapeur thermique

Lorsque l’on est très pressé et que le sèche-cheveux n’est pas assez rapide on peut utiliser le décapeur-thermique. Vous savez c’est cet engin que les bricoleurs passent sur les peintures écaillées des portes, fenêtres et volets, avant de peindre à neuf. On trouve cet appareil dans les magasins de bricolages. Certains peuvent être réglés en intensité de chaleur, jusqu’à 600°. Il ne faut pas mettre l’engin trop près de l’aquarelle, sous peine d’avoir des couleurs brulées

http://www.web-libre.org/dossiers/decapeur-thermique,5599.html

Il ne reste plus qu’à choisir ce qui est le plus approprié, suivant les circonstances ou le tempérament de chacun. Pour l’extérieur où il n’y a pas d’électricité, il y a seulement l’air ou encore ce que propose Richard dans son commmentaire.

Et la patience est souvent la meilleure attitude à avoir… souvenez vous de la fable de la tortue..

é

é


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Magazines