Magazine Talents

Notations de carnet de conversations 19

Publié le 01 novembre 2009 par Collectif Des 12 Singes
  • Si ton cœur est plein de perles, imite l'huître, ferme bien ton cœur. Saadi, un grand poète perse du XIIIe siècle
  • C'est une perfection de n'aspirer point à être parfait. (Fénelon)
  • «Le mystère de la vie n'est pas un problème à résoudre, mais une réalité à éprouver.» Alan Watts
  • quel plaisir de ne pas s'apercevoir que l'illusion n'est autre qu'une réalité future et infinie
  • l'amitié est un amour sans limite... l'ambiguïté de l'amitié est comme l'entretien de la passion amoureuse... la fusion de l'amitié est un orgasme permanent...
  • C'est que l'intelligence est une qualité, et non une vertu. L'intelligence ne rend pas bon, pas plus que la bêtise ne rend méchant.
  • je te rassure, c’est pas par pure philanthropie de ma part : en faisant le ceci des uns, je fais le cela de moi, et tout le monde il est content
  • Les petite filles aiment les poupées Les petits garçons aiment les soldats Les grandes filles aiment les soldats Les grands garçons aiment les poupées.
  • m'arracher à l'onctuosité du rêve et plonger la bouche la première dans les acides de la réalité quotidienne
  • bien sûr que t’es libre, personne ne veut de toi
  • Ames insensibles, s'abstenir ! Cœur généreux...si tu veux
  • Quand le pouvoir de l'amour surpassera l'amour du pouvoir, le monde connaitra la paix. Jimmy Hendrix
  • tu es comme tout le monde : tu ne sais pas de quoi la vie est faite.
  • Il faut se ressembler un peu pour se comprendre, mais il faut être un peu différent pour s'aimer.
  • Le calendrier, c'est la bureaucratie du temps
  • La réussite appartient à celui qui se vend tel qu'il se rêve !
  • "Moins une œuvre est comprise, moins vite elle ouvre ses pétales et moins vite elle se fane" (Jean Cocteau)
  • "Je parle au cœur plus qu'à l'oreille. C'est ce qui explique mon succès. Car tout le monde a un cœur, mais tout le monde n'a pas d'oreille" (Marcel Achard)
  • j'aime le travail, il me fascine, je peux rester des heures à le regarder
  • On ne peut encaisser l’addition sans faire l’aubergiste
  • Il est très difficile, voire impossible, d’éduquer sans abîmer
  • Il a vécu en homme brillant, il est mort en homme riant
  • Ça veut rien dire mais c’est juste pour dire
  • Je vais essayer d’être bref, ou en tout cas clair
  • Après tout ce que je viens de bouffer, j’ai pas le mouv’ à gigoter
  • Je suis pas un chapon, non, un champion, oui
  • Royal de la balle
  • Le machin tout en longueur, en largeur aussi
  • Le migrateur, il a tout compris celui-là …Il se déplace uniquement pour s’accoupler et fuir le froid.
  • Les honnêtes femmes sont inconsolables des fautes qu'elles n'ont pas commises. (Guitry)
  • La joie est pareille à un fleuve : rien n'arrête son cours (Henri Miller).
  • Folle aventure passionnelle entre l’enfant terrible et la femme fatale
  • vis toujours mais un peu moins, enfin ça dépend
  • c'est facile de s'attirer les lauriers quand c'est de la repompe, mais y a aucune gloire à en retirer
  • À la conquête de l’ivresse livresque
  • Conjonction d’énergies dispersées
  • C’est seulement quand on a tout perdu qu’on est libre de faire tout ce qu’on veut.
  • Tu as tout faux, surtout la ligne
  • Que puis-je pour toi, pour te servir ? C’est proposé, voire demandé, si gentiment
  • Il ne faut pas se moquer des chiens avant d'être sorti du village.
  • comme ces lions de cirque, pelés, aussi maigres que les barreaux de leurs cages, assoupis même debout, tournant en rond au ralenti, fixant le sol en ondulant, comme si leur seul souci était qu'on les empêche de mourir.
  • S'il avait voulu que je prenne bien les choses de la vie, il me les aurait données autrement.
  • Mais pourquoi tu prends toujours tout mal ? Parce qu'on me le donne comme ça
  • Dieu est le metteur en scène, je suis le figurant tout au fond du décor.
  • Pourquoi laisser une trace ? Ne vaut-il pas mieux être oublié, s'enfuir à toutes ailes vers le vide, comme font les oiseaux, les nuages, les pensées et les rêves ?
  • la liberté doit s'interdire de s'imposer par la force. Cela est très difficile car l'État, le mensonge, la misère, nous rendent impatients. La révolution est une tentation, au sens diabolique du terme.
  • Les intermittents du spectacle sont des chômeurs dont le contribuable finance les loisirs
  • L'hirondelle ne fait pas le printemps, mais le chameau fait le désert. François Cavanna
  • La malice d'un esprit grossier est souvent plus dangereuse que les finesses d'un homme d'esprit. (Grimm)
  • Carpe diem, ce n'est pas l'armure qui fait le chevalier, c’est l'homme qui est à l'intérieur. La chance sourit aux audacieux (Virgile).
  • L’être, le paraître … et le connaître
  • Les êtres humains sont des miroirs qui se regardent dans ces miroirs que sont les êtres humains.
  • on est aveugle à soi-même
  • chaque année l’appel retentie, chaque année tout le monde y répond
  • une grosse épine du pied à enlever ça fait mal sur le coup puis finalement, ça soulage vraiment!
  • "Les femmes sont comme le suspense. Plus elles éveillent l'imagination, plus elles suscitent d'émotions". - Alfred Hitchcock
  • Éternité est l'anagramme d'étreinte. (Montherlant)
  • "La cerise sur le gâteau passe inaperçue sur un gâteau aux cerises..."
  • "N'essayez pas de devenir un homme qui a du succès. Essayez de devenir un homme qui a de la valeur" (Albert Einstein)
  • "Je crois en tout ce qui échappe à l'homme et me méfie de tout ce qui vient de lui." SG
  • "La seule chose dont je sois sûr, c'est que je doute." Pierre Desproges
  • C’est le bonzaï qui cache la forêt
  • Comme le fleuve, tranquille, je contourne les pierres éparpillées sur le cours de mes flots, celles-ci n'affectent pas mon parcours.
  • l'errance est le signe de la seule identité possible : celle d'hôte
  • On nait plusieurs fois mais on ne meurt qu'une fois. Il faut le savoir dès la deuxième naissance.
  • C’est quand on croit connaître les rouages de la machine qu’on voit qu’il y a un grain de sable dedans
  • Un humain fait ce qu’il peut, jusqu’à ce que son destin se réveille
  • Illusions never change into something real
  • Si la valeur n'attend pas le nombre des années, une année de plus apporte toujours plus de sagesse !!!
  • ce serait comme embarquer à bord d'un navire et ne pas pouvoir prendre le large, restant au quai des brunes sans larguer les à marre
  • la vie est une ligne qui n'est pas droite
  • "Aucune femme n'a jamais dit la vérité toute nue."
  • mannequin dont l’absence de corps insulte la beauté du visage
  • L’absence de fric tue, y a pas que la clope !
  • Plaie d’argent n’est pas mortelle
  • Ça épuise et ça affaiblit de faire croire qu’on est fort
  • "Si je n'ai qu'un seul défaut, c'est celui de n'avoir aucune qualité"
  • le mental est une barrière qu'il est bon de faire tomber parfois
  • " Il y'a mille façons de mourir, ce qui compte c'est de trouver le moyen de VIVRE "
  • " N'oublie jamais d'où tu viens, et jusqu'où tu iras... "
  • Pour moi c'est ravir au monde le soleil que d'ôter de la vie l'amitié. (Cicéron)
  • "Mesdames, un conseil. Si vous cherchez un homme beau, riche et intelligent... prenez-en trois !" - Coluche
  • La vie est un sommeil, l'amour en est le rêve, Et vous aurez vécu, si vous avez aimé. (Musset)
  • L’amour frappe là où on ne savait pas qu’on était vulnérable, c’est pour ça que ça marche et fait aussi mal
  • "Le sexe masculin est ce qu'il y a de plus léger au monde, une simple pensée le soulève." (San Antonio)
  • Le point G est le point d’ébullition
  • "Le souvenir de l'être aimé est comme un poison dans tes veines si bien que tu te surprend a espérer que la personne aimé n'est jamais existé pour enfin être soulagé de ta peine"
  • Notre comportement est conditionné par la façon dont on veut qu’on nous perçoive
  • L’enfant qui sommeille en nous nous évite de devenir fou
  • Je laisse le seigneur agir à travers moi
  • La seule façon de se prouver qu’on est vivant est de tutoyer la Mort
  • Je veux faire ce qu’il y a à faire pour ne pas me demander comment ça aurait pu être
  • Ce qui nous fait avancer ce sont les risques qu’on se risque à prendre : soit la déception, soit l’avenir
  • C’est la joie qui me fait pleurer
  • Notre histoire c’est le présent et pitêtre notre avenir, oublions donc le passé
  • Demande à un psy de mettre ton bébé au monde ingrat
  • Je suis gentille, j’ai décidé de te reprendre ! J’aimerai dire oui … mais NON !!!
  • Ce qu’on attend le moins est ce qu’on désire le plus
  • Là où la terre et l’eau se rejoignent, les belles plantes s’élancent vers le ciel à l’assaut du soleil
  • ce n'est pas en suivant le même chemin que les autres que nous serons différents
  • On transforme sa main en la mettant dans une autre. (Eluard)
  • "L'enfer est tout entier dans ce mot : solitude." [Victor HUGO]
  • "L'affirmation de la vie ne va pas sans la pensée de la mort, sans l'attention la plus vigilante, responsable, voire assiégée, obsédée de cette fin qui n'arrive pas à arriver.
  • Les déceptions ne tuent pas et les espérances font vivre. (G.Sand)
  • L’eau c’est dangereux, ça trouble le pastis
  • on ne tombe pas amoureux d'un corps mais bien de l'âme qui l'anime
  • de l’ombre ou de la lumière, lequel nous éclaire ?
  • Un défaut qui empêche les humains d'agir, c'est de ne pas sentir de quoi ils sont capables. (Bossuet)
  • le progrès, on peut le subir ou l'anticiper
  • mon taf ne me laisse pas le temps d’arrêter le temps
  • ne pas sortir d’une histoire d’amour plus blessé après que désespéré avant
  • en amour, on n’apprend jamais de ses erreurs, ou alors on croit que et finalement on retombe dans des pièges plus ou moins identiques
  • un drogué est une personne sous la mauvaise influence d’elle-même manipulée par un produit
  • je souris, mais à l’intérieur mon cerveau hurle au désespoir (autant qu’à des espoirs).
  • Le loup est lié aux démons, mais le lait de la louve fortifie la vulve et facilite la procréation de garçon (recherchés pour cause d’héritage)
  • Les choses se font d’elles-mêmes quand tout le monde est prêt à ce que ça se passe ainsi
  • Un trop fou n’a aucune excuse ni raison de vivre de telle manière … ou d’une autre
  • Même avec moi tu n’es pas là, ni toi
  • Ce que je pense de moi n’est pas important : ce qui est important c’est ce que les autres pensent de moi
  • C’est en n’attendant rien des autres qu’on n’est jamais déçu par eux, voire heureusement surpris
  • complètement faceoverbooké
  • que le grand crique me croque
  • Dans le rétroviseur de la vie, les choses peuvent paraître plus tristes qu’elles ne le sont avec le recul
  • Un bonheur sans nuage
  • L’amour vole si haut … puis pique du nez après un looping renversé
  • Amour fou, puis énorme tendresse, puis grande compréhension et enfin petit intérêt
  • Il ne faut jamais faire de TS (tentative de suicide) comme signal d’alarme, car on n’est jamais sûr de se rater
  • Il se trame un drame
  • Il n’est pas charmant, juste marchand … de sable aux yeux
  • équipe de chic et de choc, pas faite de bric et de broc
  • On sait ce qu’on quitte, jamais vers quoi on va
  • Quand un philosophe me répond, je ne comprends plus ma question. (Desproges)
  • La franchise ne consiste pas à dire ce qu'on pense, mais à penser ce qu'on dit (Coluche)
  • je commence à maîtriser les excès pour les transformer en extase
  • dès que y aura plus qu'à
  • la nuit fait peur... la nuit et sa torpeur : la nuit nuit à mon sommeil car tout est noir le soir
  • Même quand il souffre beaucoup, tout comme le clown triste, on ne voit pas pleurer la soul pleureuse
  • la mélancolie, cet élan d'émotions qui vous donne la colique
  • Il faut une vie entière pour commencer à connaitre ses désirs propres... Et beaucoup de liberté!
  • Les morts galopent vite
  • Moi qui n’ai pas vu ce film à l’eau de rose, je peux t’en raconter la fin
  • Pour l'amour d'une rose, le jardinier est serviteur de mille épines (proverbe turc)
  • Il est majeur, on ne peut pas l’empêcher de faire n’importe quoi
  • Si t’avales une noix de coco, ais confiance en ton anus
  • Il va réfléchir, mais tu verras que la curiosité va l’emporter
  • À passer sa vie à se rattraper de branche en branche, on ne regarde pas/plus si il y a de la merde dessus
  • Je l’ai habillé pour l’hiver
  • On perd tous quelque chose qu’on n’a pas cherchés (ou l’inverse)
  • T’es plus en état de lever le bras de levier ? Si, mais pas tout seul, il me faut un coup de main bien placé
  • Faudra me passer sur le corps ! Bouge pas, j’arrive
  • Ce n’était même pas moyen-moyen, mais limite-limite
  • Ce qui disparaît dans un couple en premier ce n’est pas l’Amour mais les preuves d’amour
  • Les crises révèlent les forces et faiblesses de chaque système
  • Colosse aux pieds d’argile
  • Hier est fini et ne recommencera plus jamais
  • Pour progresser, il faut éviter de faire sans cesse les mêmes erreurs
  • Parents : de quel chêne ont pu choir ces glands ?
  • Je suis suffoqué, à bout de souffle
  • Deux loups salivent, voire bavent, sur la brebis, voire l’agnelle, qu’ils vont manger
  • L’estime que j’ai de moi-même n’est pas liée à celle que me portent les autres
  • Ce qui m’étonne le plus c’est que j’en sois étonné
  • Personne ne t’aime vraiment avant que tu ne t’aimes toi-même
  • Quand on se bat contre la Mort, chaque victoire compte, surtout contre ses propres doutes
  • On rejette le menu frottin à l’eau, ils attireront les gros poissons
  • Le cœur est le tambour de l'âme.
  • Si tu entends galoper, pense d’abord à des chevaux plutôt qu’à des zèbres (sauf si tu es en Afrique ou au zoo)
  • Le chevalier n’a pas fini la course, il a désarçonné son cavalier
  • J’ai décidé de ne pas dormir cette nuit... car chaque nuit peut être la dernière
  • Nos plus belles actions sont celles que nous enfantons sans jamais en revendiquer la paternité
  • Nous ne serons probablement jamais d'accord sur rien d'essentiel
  • L'amour crée dans la femme une femme nouvelle : celle de la veille n'existe plus le lendemain. (Balzac)
  • Si elle n’est pas aveugle, elle est folle
  • Ne sois pas comme moi, moi qui aie déjà du mal à faire avec ce que je suis
  • Un détail de taille
  • Pourquoi je ne m’écoute jamais
  • Je ne sais pas ce qu’il nous a pris, mais c’était une merveilleuse absurdité
  • Porter un ravissant petit négligé (Vêtement porté de façon intime, quand on n’a pas à se montrer)
  • En amour/amitié, la moindre offense fait boule de neige qui devient avalanche de ressentiment, donc autant laisser tomber la neige tout de suite
  • Dans notre histoire, je ne sais pas si je la déteste elle ou moi
  • C’est plus facile quand on n’est pas l’ami de sa petite amie
  • Un pessimiste est un optimiste qui a été bien informé (Gaston Wolf)
  • La haine naît de la souffrance et de la peur
  • La vérité apparaît à ceux qui savent la regarder
  • Mûrir c’est se trahir petit à petit car on devient moins petit quand l’oiseau fait son nid duveteux.
  • On n’est fidèle à soi-même que dans l’adolescence, ensuite tout n’est que négociation et donc renonciation
  • Un puissant impuissant
  • dans la vie, il ne s'agit pas d'être le premier à être aimé : il faut être le dernier
  • Souriez vous êtes facebookés par le FGB
  • On tarde à grandir, on ne tarde pas à mourir.
  • "le monde idéal serait un monde sans idéal"
  • Ce que tu possèdes fini par te posséder
  • "Personne ne mérite tes larmes, et celui qui les mérite ne te fera sûrement pas pleurer"
  • "Ce qui s'éloigne de toi, n'était pas bon pour toi"
  • « Quelque soit la voie que la liberté exige de vous, elle prendra soin de vous pourvu que vous continuiez à marcher… »
  • « Vivez votre propre VIE. Là où vous êtes, Avec ce que vous êtes Avec qui vous êtes. »
  • « Tout ce qui n’est pas donné est perdu »
  • Oui, Faudel, c'est moi, non je n'ai pas changé : je suis toujours celui que tu as aimé, qui t'embrassait puis te faisait pleurer
  • "Il n'y a rien de plus permanent que le temporaire" [Gilles Nolin]
  • Les misogynes sont des hommes qui se croient inférieurs aux femmes et qui ne veulent pas que ça se sache
  • On me dit jamais rien à moi ! à bin oui c’est normal, j’écoute pas ce que disent les gens
  • Je ne fais confiance aux humains, du coup je les aime car je ne suis jamais déçu
  • Limité dans le temps, pas dans l’histoire
  • C’est le meilleur choix avant d’en faire un
  • “La séduction est de l'ordre du rituel, le sexe et le désir de l'ordre du naturel.” Jean Baudrillard
  • Naturiste du sentiment et du ressenti
  • Faut-il que les hommes soient enceints pour que la contraception nous concerne tous ?
  • Les jeunes, on les plaint ou les craint
  • "Quand tout le monde est d'accord, c'est que personne n'a compris." (Alexandre Zinoviev, dissident soviétique des années 70)
  • Qui connaît autrui est intelligent, qui se connaît est éclairé, Qui vainc autrui est fort, qui se vainc soi-même a la force de l'âme... Lao Tseu
  • La parole est le vêtement de la pensée, et l'explication en est l'armure. (Rivarol)
  • "D'âge en âge on ne fait que changer de folie. "La Chaussée
  • La vraie faute est celle qu'on ne corrige pas
  • On sait qu'on a trouvé quelqu'un de spécial quand on peut la boucler et partager un silence agréable. [Quentin Tarantino]
  • La manipulation s’est de ne plus se soumettre mais décider d’adhérer
  • "Rien ne communique plus de courage au peureux que la peur d'autrui"
  • Ceux qui parlent dans mon dos, mon cul les contemple
  • Oukases :   1. Décret-loi prononcé par le tsar ou le chef de l’état russe. (Par extension) Décision autoritaire, impérative.
  • pérorer : Parler, discourir longuement et avec une sorte d’emphase.
  • Donzelle : Du latin vulgaire dominicella (diminutif de domina), qui a également donné demoiselle : soit (Familier) Femme ou fille peu estimable, à l'allure ou à la tenue équivoque, de mœurs légères ou prétentieuse et ridicule ; soit (Familier) (Souvent plaisant) Femme ou jeune fille. On rencontre ds Ac. 1798-1878 donzelle au sens de : « Hist. nat. Poisson de mer dont les couleurs sont très variées » ; subst. masc. donzelon. Garçon d'honneur
  • Gonzesse, subst. fém., arg. et pop. : 1. Femme en général; fille, parfois de mœurs légères; maîtresse (empr. à l'ital. gonzo « individu stupide », un gonze étant un « homme qui vide les ordures de l'hôpital »)
  • DAMOISEAU, subst. masc. : A. Au Moy. Âge. Jeune gentilhomme qui n'était pas encore chevalier. Jeune noble accompagnant le châtelain ou la châtelaine à la chasse, à la promenade, au voyage, servant à la table, faisant office de messager. Par. Ironie : Homme qui fait le galant, qui est empressé auprès des femmes; homme qui affecte de la recherche dans ses vêtements et une galanterie efféminée (Soupirant, amoureux).
  • Minauder : De mine, repris du breton min, « bec, museau » : Faire certaines mines, affecter certaines manières pour plaire et paraître plus agréable. se minauder «se moquer» : Ce mot se dit des femmes et veut dire faire l'agréable, faire de petites mines pour avoir quelque air charmant
  • faribole : (Familier) Propos frivole, vain et plaisant, baliverne, calembredaine, sornette. Vous nous contez des fariboles.
  • sapristi
  • Cette morue aime bien les queues de poisson dans la raie
  • mieux être tafiote qu'au ras des chiottes

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Magazine