Magazine Journal intime

La "Star Private Life" de MiniBri

Publié le 02 novembre 2009 par Mamancelib
Voilà ce à quoi ressemble ma vie depuis quelques temps :




Je rassure ma famille et mes amis, je ne suis pas devenue blonde et je n'ai pas investi dans des fringues années 70 sous prétexte d'être vintage. Je ne me suis pas laissée pousser la barbe non plus (euh... attendez, je vérifie... non, je confirme !)

Non.

C'est pire que ça.

C'est MiniBri. A elle seule, ma fille est devenue les trois personnages de ce sketch. Elle chante. Tout le temps. N'importe quoi.

Dans le meilleur des cas, elle chante une "vraie" chanson : une comptine de l'école, ou une chanson qu'elle a entendue avec moi. Même si mes nerfs sont mis à rude épreuve quand elle chante du U2 en yaourt, je trouve ça toujours mignon.

En revanche, quand elle chante tout ce qu'elle fait, tout le temps, là, je dois avouer que j'ai déjà plus de mal : "lalalala... je mets ma chaussette... lalalala... je mets mes pantoufles...lalalala... je fais des dessins...". Là, c'est la version soft. Parce que dans la version moins glamour, j'ai même droit aux détails de ses passages aux toilettes... mais en chanson, ça change tout... ou pas ! Et c'est ça, quasiment toute la journée !

J'en entends déjà qui disent qu'avec l'exemple que je lui donne, ça n'est qu'un juste retour des choses. Ah, mais, je ne suis pas d'accord. Oui, je chante... mais pas toute la journée. Je réserve ça exclusivement à mes séjours en voiture. Et puis, je ne chante pas ce que je suis en train de faire : "lalalala... je mets mon clignotant... lalalala.. je cale.... lalalala... je klaxonne". Là, je m'auto-internerais d'emblée. Moi, je ne chante que ceux que les autres ont déjà écrit et composé : je laisse le soin à U2, Lenny, Cali, Zazie, Mademoiselle K et autres Dionysos le soin de me fournir de quoi chanter. (C'est quand même la classe de dire qu'ils écrivent pour moi, non ?).  Je plaide donc non-coupable pour la vie en chansons de ma fille.

Ce qui m'interpelle, quand même, ce sont certaines chansons qui n'ont ni queue ni tête : "lalalala....La souris qui a mangé le portail a les oreilles vertes... lalalala..." Oui ? MiniBri, explique-moi, est-ce que la souris te représente ? Quelle est cette barrière que tu as envie de manger ? Et les oreilles vertes, c'est parce que j'ai oublié de te les laver ce matin ?... Vous pensez qu'on doit aller voir un psy ?... A moins que ma fille ne se drogue... A quatre ans... Si c'est le cas, je voudrais bien savoir ce qu'elle prend, parce que ça a l'air efficace...

Et donc, je passe mes journées à osciller entre Jacques Martin et Nagui. En vacances, ma vie est un remix de "L'école des fans" et de "N'oubliez pas les paroles". A ce rythme-là, je vais me mettre à dire "Les enfants sont formidables" toutes les cinq minutes et à me dandiner pendant que MiniBri chante. Si MiniBri a de la chance, j'éviterai de lui postillonner dessus quand je lui parlerai. Je reconnais que j'ai dit que je voulais être Nagui... mais le Nagui de Taratata, pas le Nagui de "N'oubliez pas les paroles". Ce n'est pas le même titre de noblesse que je convoite !

Comme je ne veux pas brimer ma fille dans ses élans artistiques, je cohabite avec Jacques Martin et Nagui. Je réponds oui à MiniBri quand elle me demande "Elle était jolie ma chanson ?... C'est moi qui l'ai inventée !". Je la laisse jouer du piano, de la flûte, du xylophone et des maracas et beugler dans son micro... mais dans sa chambre !

Si avec tout ça, je n'ai pas droit à des remerciements le jour où elle sera sacrée "Star Private Life" d'or...



Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Mamancelib 37 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte