Magazine Journal intime

Scènes d'une veille de Toussaint

Publié le 03 novembre 2009 par Anaïs Valente

En cette veille de Toussaint, le ciel est bleu et le soleil brille.  Je décide d'aller me balader sur le marché.  En chemin, je croise des dizaines de pomponnettes, des centaines de bruyères et des milliers de chrysanthèmes : clair et net, c'est la Toussaint.

J'ai toujours trouvé ça étrange, cette obligation de se recueillir un jour par an, de fleurir les tombes un jour par an.  Maintenant, je comprends mieux.  Ça n'empêche pas d'agir les autres jours, mais celui-là permet d'officialiser les choses. 

Sur le marché, j'achète de superbes orchidées, c'est pas de circonstance mais qu'importe.  Les conversations sont déprimantes à souhait : « la dispersion, c'est pas cool, on ne peut aller se recueillir nulle part » (je confirme, pas cool, même si de toute façon, aller se recueillir, pas mon truc, car pas besoin d'être face à une tombe pour y penser), « on prend les jaunes ou les mauves, chéri ? », « bon, récapitulons, ton père, ma mère, papy, la cousine Bertha, je n'oublie personne ? ça en fera quatre, ma bonne Dame ».  Sinistrose assurée.

Je rode comme une âme en peine sur ce marché surpeuplé où s'approcher des étals relève de l'exploit. 

Tiens, Monsieur Carabouilla, bien connu des Namurois, n'est pas là.

Je repère un stand de couettes, mais pas de jolie flanelle.  C'est pas aujourd'hui que je trouverai du bordeau à jolis motifs, y'a que des fleurs dont même une mère-grand de 102 ans ne voudrait point ou du gris du gris du gris.  J'ai déjà du gris.  Je veux du bordeau. 

Je continue mon chemin, au milieu des poussettes, des caddies, des couples et des familles.  Pas moyen d'avancer.

Alors j'observe.  Et je réalise avec horreur le nombre incroyable de personnes « à mobilité réduite », comme on dit : en chaise roulante ou armées de cannes, de béquilles.  Y'en a des tonnes.  Est-ce le marché qui les attire, ou est-ce moi qui suis plus observatrice que d'habitude ?  Aucune idée mais j'en reviens pas.

La foule est décidément trop dense, alors je décide de rentrer chez moi.

En chemin, je croise six jeunes femmes armées de violoncelles.  Au soleil, elles nous offrent un petit concert.  Joli.  Touchant.  J'en aurais presque la larme à l'œil.  J'ai un autre regard sur les musiciens dorénavant, j'observe les mains, j'écoute les notes, je réalise la difficulté.  Et je bave d'envie d'y arriver.

Je continue mon chemin, hèle un bus, et rentre chez moi avec mes orchidées et une folle envie de cuisiner.  Ça tombe bien, j'ai tout prévu pour une lasagne aux champignons.  Je vais me régaler, je vous le dis.

Je me régale, et puis je régale quelques enfants joliment déguisés, qui me chantent une petite ritournelle, de quelques bonbons et chocolats. 

Parfois, c'est cool, la veille de la Toussaint.

(photo Anne-France)

novembre



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Scènes d'une journée au paradis

    Scènes d'une journée paradis

    C'est le paradis ou presque.Un endroit gigantesque, dont une partie est dédiée à la faune et la flore sauvage, une autre... à la faune et la flore sauvage...... Lire la suite

    Par  Anaïs Valente
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • A la Toussaint, rencontre avec les amoureux du Père Lachaise

    La Toussaint me semble le jour idéal pour cette vidéo... Rencontre avec les amoureux du Père Lachaise envoyé par mairiedeparis. - L'info internationale vidéo. Lire la suite

    Par  Sheily
    JOURNAL INTIME, PHOTOS, TALENTS
  • Toussaint, ça craint

    Toussaint, craint

    Hier, dans le métro : - Alors, kestafé ce week-end? - Ben on est allé à La Rochelle, sur la tombe de pépé-mémé - Et y vont bien? - Heu, sont morts depuis un... Lire la suite

    Par  Mclanta
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • Scènes de ménage

    Scènes ménage

    Lundi prochain, une nouvelle série apparaîtra sur vos petits écrans. Invitée lundi dernier par M6, grâce à Aurélia, j'ai déjà pu découvrir le premier épisode qu... Lire la suite

    Par  Caju
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • Scènes d'une cour de récré

    Scènes d'une cour récré

    Moi, au chaud, dans le bus.  Qui avance à la vitesse d'un escargot paraplégique.  Voire tétraplégique.  Vue plongeante sur la cour de récré.Enneigée, la cour... Lire la suite

    Par  Anaïs Valente
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • Scènes d'un salon de coiffure

    Scènes d'un salon coiffure

    Je n'ai pas emporté de magazine.  Grossière erreur (célèbre réplique de Julia Roberts dans Pretty Woman, après son historique séance de shopping).  Le retard es... Lire la suite

    Par  Anaïs Valente
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • Concours photo "ÉTÉ : Scènes de vie" (jusqu'au 08/09/2009)

    Concours photo "ÉTÉ Scènes vie" (jusqu'au 08/09/2009)

    A l’occasion des vacances d’été, le magazine LemondedelaPHOTO et ses partenaires organisent un grand concours photo "De père en fils, la passion de la photo" su... Lire la suite

    Par  L'Oeil Sur L'Objectif
    PHOTOS, TALENTS

Dossiers Paperblog