Magazine Journal intime

Ces pères qui abandonnent

Publié le 12 novembre 2009 par Martinpetit

Me voilà père depuis 2 ans et dans le tourbillon des boires et des déboires, des bains et des bin oui tu t’habilles, des comptines et des incontinences, des règles et des exceptions, du braillage et des pleurnichages, des grandes découvertes et petites révélations, on laisse derrière nous, comme des peaux de serpent.

Entre autre abandon,  mes disques/mp3/etc.. ma vie musicale se résume à écouter Rebecca McKonnen à la radio parler de nouveautés que je ne pourrai jamais déguster.

Je laisse à d’autres le plaisir de posséder une voiture propre.  Je roule dans une boîte de céréales, mon tapis de voiture est multi-grain et je donne 100$ à celui qui osera mettre la main sous les sièges.

J’ai des patchs de cuir sur les coudes d’un de mes chandails.  Mon linge n’est pas aussi neuf qu’il le devrait.  J’ai des jeans qui sont très très très IN à condition de revenir dans le temps de 3 ans.

Quand je dépasse minuit je ne peux m’empêcher de penser à la douleur de me lever à 6H00 pour finir la nuit dans le sofa avec DORA en bruit de fond.

J’ai autant de livre à lire en retard que de livres à perdre.

Partir sur un nowhere, avec ma blonde, un week-end, une semaine, un mois.  À d’autres.

Des regrets? Oui.  De pas les avoir eu avant mes 2 soleils.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Magazine