Magazine Humeur

Le sacrilège de la femme mariée (si)

Publié le 27 novembre 2009 par Clarac
Oh, je suis scotchée ! Non, pire, je suis à me traîner par terre, le nez collé au mur tel un chien qui renifle son territoire. Et tout ca pour quoi ? Pour humer de mes petites narines toutes émoustillées les relents de parfum d’un Homme.
Oui, vous avez bien lu! Moi, l’épouse qui ait gagné trois années d’affilée le concours « best wife ». J’ai même obtenu, haut la main, la médaille de « mère exemplaire » en battant à plat de couture, j’ai nommé dans la première catégorie : celles qui vous découpent avec dextérité le sacro-saint gigot du déjeuner dominical. Et dans la seconde catégorie, celles qui savent comment occuper une dizaine de gamins de moins de huit ans lors d’une fête d’anniversaire sans que ça se termine en pleurs ou en disputes.
Sacrilège de la femme mariée, l’Homme dont je parle n’est pas mon mari !
Bon, on se calme.
L’Homme n’avait pas le physique de ceux des affiches publicitaires placardées un peu partout pour la fête des pères. Vous savez bien, celles que l’on regarde toutes sans le dire, allez, on ose l’avouer…
Qui n’a jamais raté son bus ou a failli emboutir la voiture de devant à cause de ces Hommes au corps sculptural (avec des tablettes de chocolat juste comme il faut), au facies parfait dont le regard ténébreux semble dire « je me sens seul» ?
Parce que ces Hommes là, bizarrement, on ne les croise ni au rayon charcuterie « vous me rajouterez une belle tranche de pâté en plus des rillettes » ni dans les clubs de sport à soulever des kilos de fonte.
Ou même à une fête organisée par des amis. A moins d’avoir ses entrées, sous-entendus des amis, dans le monde nocturne de la jet-set. Juste en aparté pour les passionnés de documentaires animaliers, la jet-set est non sédentaire. Elle passe la plupart de l’année à Paris mais en février, elle s’établit pour quelques jours sur les pistes enneigées de Courchevel. Durant les mois de juillet et d’août, la jet-set effectue sa migration vers le sud à destination de Saint-Tropez ou d’Ibiza.
Certains ou certaines diront que je devrais avoir honte de parler de la sorte. Eh bien non, je n’ai enfreint aucune règle civile ou de la bonne morale. Vivement le mois de juin, que je puisse me pâmer aux arrêts de bus…

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Si j'ai touché la lumière, tu dois l'éteindre (3)

    j'ai touché lumière, dois l'éteindre

    Au départ "Si j'ai touché la lumière..." est un pari avec un copain : - "Chiche ou pas chiche t'écris les paroles d'une chanson et je mets les notes dessus??-... Lire la suite

    Par  Pffftt
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • Si j'ai touché la lumière, la bataille fait rage (4)

    j'ai touché lumière, bataille fait rage

    Euh...j'en ai retrouvé un ti bout dans un carnet...mais cette fois c'est fini, promis! :)Lui.Je perds ce goût précieux de toi et je déborde.Chaque jour que... Lire la suite

    Par  Pffftt
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • Une femme, un homme, un piège. Qui sera la victime?

    femme, homme, piège. sera victime?

    Posté le | 26 novembre 2009 | Pas de Commentaire Marie m’invite chez elle. C’est une personne discrète et très peu de personnes se donnent la peine d’apprendre ... Lire la suite

    Par  Dan
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • J'ai un coeur de femme mais je suis un homme...

    Je devrais dormir et au lieu de cela, me voici de retour après 8 mois d'absence. J'ai un coeur de femme mais je suis un homme... Mais non, je ne suis pas homo. Lire la suite

    Par  Alphamale
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • Oh ! J'ai gagné un prix ! ^^"

    J'ai gagné prix

    Je ne sais pas si vous aviez remarqué, mais je me suis inscrite dans plusieurs "communautés" sur Over-blog, de personnes qui partagent les mêmes goûts que moi o... Lire la suite

    Par  Cassandre
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • Oh rage, oh désespoir...

    rage, désespoir...

    Bonjour les p'tits clous!!Allez avoue, je t'ai manqué hier, non? Tu croyais pas que j'allais écrire tous les jours?? C'est que mine de rien c'est du boulot, et... Lire la suite

    Par  Valou94
    CÔTÉ FEMMES, ENFANTS, JOURNAL INTIME, TALENTS
  • Femme

    F comme Force E comme Étonnante M comme Maternité M comme Mission E comme Extra(vagance) (ordinaire) (vertie) A vous de compléter ... Je vous ajoute une jolie... Lire la suite

    Par  Pititefee
    JOURNAL INTIME, TALENTS