Magazine Journal intime

One in a million...

Publié le 10 décembre 2009 par Daydreamer

...reasons why I couldn't live in the US of A.

Si, comme moi, tu surfes de temps en temps sur la toile ricaine, tu n'as pas pu échapper, ces derniers mois, à deux Hénaurmes scandales (entre une multitude d'autres), que tellement ils sont hénaurmes que les bras m'en tombent et ma langue a commencé à sécher dans ma bouche. Sous peu je vais me transformer en statue de sel rien que pour avoir lu les articles.

Le premier était celui concernant David Letterman, honte à lui et maudit soit-il blablablabla... genre, il a, un jour, couché avec une stagiaire. Genre, y'a 20 piges.

Quant au deuxième, il concerne un autre type dont la vie et les turpitudes m'intéressent autant que la couleur du string du Nain Vagal. Celui-là aussi, il a couché. En prime, il a trompé sa femme. Tiger Woods is his name et il tape dans une balle avec un manche de pioche.

Alors, vu de mon coin du monde, moi, je dis: JE M'EN CONTREFOUS QUE CES TYPES BAISENT A DROITE A GAUCHE.

Mais je trouve particulièrement immonde la façon dont les médias ricains traitent le sujet.

Tout le monde leur tombe dessus à bras raccourcis et ils subissent une pression telle qu'ils sont obligés de faire des excuses publiques, limite frocs sur les chevilles au nom du respect des valeurs blablablablabla... Mea Culpa... etc...

Même que Letterman, sa femme a fait la gueule parce-qu'elle trouvait qu'il n'avait pas présenté ses excuses correctement.

Et si tu suis le blog de Perez Hilton, tu remarqueras qu'il s'en donne à coeur joie. En Père La Morale, il se pose un peu là.

Tout ça me fait penser à CSI Miami et aux répliques d'un autre âge, d'un autre monde, aux jugements portés, aux sous-entendus sortis tout droit de la baïbeul. Et pourtant, je l'aime David Caruso, mais son perso, je pourrais lui cracher dessus pendant tout un épisode.

Ok, les exemples, là, sont des mecs, pas de panique, les femmes morflent aussi côté médias. Si elles sont connues. Et pis, les pas-connues aussi, c'est la discrimination positive version tv réalité...

Moi, je te le dis, sérieux, si un jour le père Axl s'amuse à présenter des excuses en public (quel que soit le motif, que ce soit bien clair), genre "je suis désolé, j'ai fauté, je demande pardon... ", JE LE RENIE, JE LUI CRACHE DESSUS ET J'ADHERE AU FAN CLUB DE SLASH!

Putain, mais quel monde de meeeeerde et de culs-bénis!


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Daydreamer 65 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine