Magazine Humeur

Coupables de mourir

Publié le 12 janvier 2010 par Juval @valerieCG

A travers le web on constate ces temps-ci un phénomène curieux. On devient totalement et entièrement responsable de sa mort.

Si Seguin est mort c’est qu’il mangeait trop.
Si Mano Solo est mort, c’est qu’il a contracté le sida par sa faute.
Les journaux avaient d’ailleurs fait à l’époque tout un pataquès, sur le tabagisme de Bashung, dans un esprit classieux rarement égalé.

Pire. Lorsque l’on est victime de meurtre on se demande si on ne l’a pas un peu cherché.
Lors d’une affaire où un homme avait tué ses voisins au prétexte qu’ils faisaient trop de bruit, 0ù des commentaires des journaux justifiaient son acte. Très peu se demandaient si le rapport coup de fusil dans la tête/bruit était proportionné. La mort d’un SDF suite au vol de quelques bières avait été elle aussi amplement justifiée.

C’est d’ailleurs un phénomène curieux ; imaginez-vous, suite au décès d’une personne, allez poster sur votre journal préféré, que vous vous en foutez, qu’il l’a bien cherché ou que c’était un salopard. je passe sur le décés des deux jeunes la semaine dernière ; leur prénom a fait qu’ils étaient de toutes façons coupables.Un journaliste enlevé se soit reproché d’avoir fait son travail ; sans doute aurait-il mieux fait d’enquêter sur la fabrication de l’andouillette (à consommer avec modération sinon on finit comme Seguin).

Ce phénomène, me semble-t-il, va crescendo. Est ce parce que nous sommes abreuvés d’infos comme nous ne l’avons jamais été ? Est ce parce que notre rapport à la mort est tellement distancié que nous oublions vraiment ce que cela représente ? Est ce parce qu’Internet permet une distanciation face à ces faits ? Est ce parce qu’on est abreuvé de photos de cadavres sans vraiment qu’on puisse réaliser ce qu’ils sont vraiment ?

Je ne sais quelle serait une mort propre, celle qui mérite un minimum de respect. Faut-il se nourrir de graines germées en buvant du jus d’ail tout en écoutant Clayderman à deux décibels sans jamais sortir de chez soi ? La vie manquerait peut être d’un peu de sel (là encore modération bla bla sinon AVC, dépenses de la sécu etc).


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Dossiers Paperblog

Magazine