Magazine Humeur

Philippe Séguin au Panthéon

Publié le 14 janvier 2010 par Hermas
Comme vont les choses, tout de même. Du temps qu'il était vivant, M. ... comment s'appelle-t-il déjà ? La presse n'en parle déjà plus... A oui, Philippe Séguin était un empêcheur de politiquer en rond, redouté ou détesté à qui mieux mieux, à qui on avait trouvé une charge qui lui permettait de parler de temps en temps, par rapport interposé, sans que personne ne l'entende. Mort, le voilà devenu un grand homme. Mieux, LE grand homme. Dans la société politicienne, on ne soupçonnait pas, à dire vrai, qu'il existât un homme d'Etat. Or voici qu'il est né par son décès. Il est dès lors de bon ton d'incliner la tête. Il n'est pas jusqu'à Radio Notre-Dame pour sacrifier, ce matin, à l'exercice cultuel. Une journaliste y est même allé jusqu'à y dire qu'il "incarnait l'identité nationale" ! C'est quand même fort. Je ne saurais vous dire la suite car, exaspéré, j'ai éteint ma radio. Mais fort quand même : il incarnait l'identité nationale et nous ne le savions pas ! Comme il arrive avec des saints - saint François d'Assise, par exemple - nous avons vécu avec lui sans savoir ce qu'il était. Et dire que l'on se creusait la tête au sujet de cette identité alors qu'elle avait, tout près de nous, un visage familier ! Grande figure du Gaullisme. Là encore, ce gaullisme n'a jamais été une telle référence, ressuscitée en particulier par Mitterand, que depuis qu'il est mort. On aime, à ce qu'il paraît, ce genre de procédé. Grand gaulliste, donc, dont il n'est pas question, en revanche de rappeler qu'il vient du socialisme ni des raisons qui l'ont rapproché du gaullisme au moment de la guerre d'Algérie. Peu nous importe tout cela, au fond, ni que l'on salue en lui un grand commis de la République. A l'heure qu'il est seul compte pour nous ce qui compte désormais seul pour lui, et pourquoi nous adressons une prière : le bien de son âme. Ce qui est étonnant, comme souvent, c'est la démesure de l'événement et le conformisme qui l'entoure, avant de sombrer, comme toujours, dans un prochain oubli.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • L'Amérique au panthéon rock, part 40

    Dernier chapitre. Rock is Dead ? Mouais… Je ne sais pas Jim Morrison, tu as eu beau le chanter en cette année 1969 au studio Elektra, je me pose encore... Lire la suite

    Par  Bertrand Gillet
    CULTURE, MUSIQUE, POP/ROCK
  • La foi du braconnier - Marc Séguin

    braconnier Marc Séguin

    Il est rare que je fasse appel au quatrième de couverture : "Marc S. Morris est un chasseur. À demi Mohawk, dans son sang coule une amertume brûlante nourrie... Lire la suite

    Par  Venise19
    CULTURE, LIVRES
  • Joyeux anniversaire Philippe Thirault !

    Joyeux anniversaire Philippe Thirault

    Philippe Thirault www.philippethirault.com souffle aujourd’hui ses 42 bougies. Le romancier et scénariste de bandes dessinées fête aussi 10 ans de carrière... Lire la suite

    Par  Manuel Picaud
    BD, CULTURE, LIVRES
  • Harvey Milk au Panthéon californien le 1er décembre

    Harvey Milk Panthéon californien décembre

    C’est à une date symbolique d’un combat collectif mené par les gays, le 1er décembre, journée mondiale de lutte contre le sida, qu’Harvey Milk, après avoir été... Lire la suite

    Par  Jeanlucromero
    CULTURE
  • Philippe Chavignon

    Appel hier après midi, Philippe Chavignon s'affiche sur le portable, quelle joie d'avoir de ses nouvelles. Il est de passage à Châteauroux alors bien sur il... Lire la suite

    Par  Philippe Delage
    FOCUS EMPLOI
  • Lydia Lunch & Philippe Petit

    Lydia Lunch Philippe Petit

    A l’occasion de la septième édition du festival nordiste Mon Inouïe Symphonie, nous avons eu le privilège de rencontrer la moitié française du duo. Lire la suite

    Par  Lbc
    CULTURE, SORTIR
  • Philippe Tournaire

    Philippe Tournaire

    Je viens de tomber sur les créations de Philippe Tournaire, cet artiste qui se lançait dans la sculpture de matiériaux précieux, il est aujourd'hui connu pour s... Lire la suite

    Par  Uglymely
    CONSO, CÔTÉ FEMMES, MODE

Magazine