Magazine Journal intime

Introspection

Publié le 18 janvier 2010 par Dandy @dandy___candy

C’est un de ces moments rares où on se retrouve avec soi même. Ni en vacances, ni tout à fait au travail, on se retrouve ici presque par hasard. C’est l’occasion de se poser de vraies questions. Des questions sur soi, sur ce qui nous motive, nous fait avancer. Prenez quelques trentenaires, apprentis cadre-sup, ne se connaissant pas mais travaillant dans le même carcan. Rassemblez-les dans un château agréable, dépaysant pour un apprentissage du mêtier.

On en profite pour se poser de vraies questions. Non pas que le complex-selling ou le matrix-management n’en soient pas, mais personnellement je préfère me poser des questions plus fondamentales : est-ce que c’est vraiment ce que je souhaite faire ? A quoi tout cela va-t-il nous mener ? Et si j’envoyais tout péter ? Et la créativité, et l’amour ? Bordel, je n’ai rien à foutre ici. A par quand j’investis le piano, le soir, pour faire chanter les filles et m’abreuver de Jack gratos, je me fais l’effet d’un usurpateur. Un menteur, un pique assiette, un falsificateur. Je n’ai jamais été fait pour ce métier et j’ai l’impression que ça se voit comme le nez au milieu de la figure.

Et cette question que nous pose la formatrice dans la toute dernière heure qui clôture nos douze jours de détentions éclairées : « Imaginez vous vieux, usé, à la fin de votre vie. Que voudriez vous avoir accompli, que voudriez vous qu’on pense de vous ? »

Il y a très peu de choses fondamentales quand on regarde bien. Ni la bagnole, ni l’appartement, ni la carte noire. Ni la réussite sociale, professionnelle, ni même le sillon qu’on a tracé dans la terre ne nous intéressera ce soir là. Tout cela n’est que tenue d’apparat, bienséance et illusions. J’ai imaginé que ce jour là, je me remémorerai toutes ces vies frôlées, ces chemins croisés et j’espère que pour certains j’aurai su apporter quelque chose, changer quelques destins, enseigner quelques vérités apprise au cours de ma vie.

Mais dans une vie, il y a surtout des doutes et peu de réponses. Alors quand par hasard je croise une certitude, je me bats pour qu’elle illumine mon quotidien.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Dandy 163 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog