Magazine Journal intime

Miracle: Vivement dimanche m'arrache un sourire

Publié le 07 février 2010 par Mélina Loupia
Ah le dimanche, ce jour souvent psychologiquement dramatique, qui marque l'agonie de 2 jours pleins de glandouillage, de lâcher-prise et de rêve de liberté, et à la fois l'aube d'un lundi catastrophique, casseur d'ambiance et début d'une longue marche rébarbative, presque instinctive en quête de survie jusqu'au vendredi soir suivant.

Je hais le dimanche, comme à peu près tout le monde.

J'évite les sorties au-delà des limites du canapé, voire même du lit, l'inconnu me fait frissonner les ovaires.

Ainsi, je me cantonne au programme débilisant mais néanmoins divertissant de TF1.
Les rediffusions des séries allant du B au Z me rassurent, les pseudo-reportages de fin d'après-midi marquent le temps du repas et le moment de m'extirper de la douceur presque maternelle du plaid du canapé ou de la couette tiède du lit.

Mais je dois me rendre à l'évidence, depuis hier, un gros coup de vent a dû perturber la transmission des ondes par satellite, tranformant la télé du salon en paysage d'une Alpe en janvier. Neige sur toutes les chaînes.

C'est alors qu'en tentant de capter une image ou d'entendre un son, la télécommande se cale sur France2.

En gros, j'étais comme un people invité par Frédéric Lopez pour un Rendez-vous en terre inconnue.
Sortie de mon cocon télévisuel, expatriée de mes habitudes de PAF, coupée des coupures pub, mélangée comme un Boggle.

Mais pas le choix, pour travailler, j'ai besoin de distraction.

Alors ce cera France2.

Et plus précisément, puisque c'est l'horaire, Vivement dimanche.

http://medias.francetv.fr/STATIC/salma/images/minisite/f2/programmes/vivementdimanche/menu_site.jpg

Je n'aime pas ces émissions de variétés, qui ne sont plus rien d'autre qu'une grande page de publicité promotionnelle pour la sortie d'un livre, la consécration musicale ou l'annonce de la bande-annonce d'un film, quand il ne s'agit pas de la biographie d'un ancien ou futur requin de la politique.

Et en parlant de politque, j'aime en rire grâce à certains comiques qui le font avec la distance et la finesse nécessaires.

Ce que ne me procure pas l'intervention régulière d'Anne Roumanoff sur cette émission.

J'aime l'artiste, la comédienne, la tourneuse qui fait rire des femmes, des mamans, des secrétaires et leurs moitiés sur la société, avec son oeil de fille du monde, j'entends comme tout le monde. Je trouve ses regards fins, touchants, parfaitement à l'image de ce qu'on vit tous les jours. J'aime la simplicité et l'émotion qu'elle met dans ses scènes, ses sourires, sa voix et ses mots.

Mais je n'aime pas les shorts qu'elle taille aux politiques, tels qu'ils soient, quelque soit le déséquilibre qui les caractérise et les fait invariablement pencher d'un côté ou de l'autre du centre de gravité de la société.

Pourtant, tout au début de l'émission de ce dimanche, dont je crois comprendre que l'invité fil rouge est MIchel Boujenah
J'aime le comédien, le comique et l'homme. Je m'attarde donc à l'écouter et le voir rire en parlant.

Et au détour de je ne sais plus quelle question, la conversation entre les 2 Michel a abouti au triplé de l'équipe de France de hand-ball et le comique a donné sa version de l'insuccès médiatique de ce sport:

"Quand les Bleus du foot ont vu le triomphe des handballeurs, ils se sont dit 'Nous aussi, on va jouer avec la main.' "
Le sourire est venu spontanément envahir mes lèvres et malgré le dimanche, malgré France 2, malgré Vivement dimanche, malgré Anne Roumanoff, j'ai décidé que j'allais peut-être passer un bon moment et qui sait, trouver finalement que c'est pas si mal.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Le produit miracle ?

    produit miracle

    C'est ainsi que les gens de Bioderma nous ont présenté (à moi et à quelques happy few) leur nouvelle gamme : Matriciane après nous avoir bien plombé le moral... Lire la suite

    Par  Frédérique Paresseuse
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • Vivement les vacances !

    Vivement vacances

    Post from: Stephanie at Aube, Sol et Sens Vivement les vacances ! Dernier weekend avant les congés, encore un début de semaine puis… Courage ! J’en connais un... Lire la suite

    Par  Stephanieq
    JOURNAL INTIME
  • Miracle fashionistique !

    Miracle fashionistique

    Apparemment Dieu existe...si, si je vous le dis !enfin le Dieu de la mode je veux dire.Aujourd'hui il a réalisé un véritable miracle pour moi. Lire la suite

    Par  Mocani
    BD & DESSINS, CÔTÉ FEMMES, MODE, MODE FEMME, STYLISME, TALENTS
  • Vivement les soldes de juillet!!!

    Vivement soldes juillet!!!

    Une fois n'étant pas -synonyme de- coutume, je vais te parler chiffons. Oui, parce-que là, toi, qui as encore envie d'aller skier et snowboarder, tu aimerais... Lire la suite

    Par  Daydreamer
    JOURNAL INTIME
  • Coupe du monde: le miracle suisse!

    Coupe monde: miracle suisse!

    C’est magique, c’est historique, c’est carrément une mission impossible qui vient de se réaliser. Je ne me retiens plus, je suis saoulé par cette victoire. Lire la suite

    Par  Haykel
    FOOTBALL, PHOTOS, SPORT, TALENTS
  • « N’attendons des OGM aucun miracle »

    N’attendons aucun miracle

    Si c’était Greenpeace qui disait « N’attendons des OGM aucun miracle », on nous accuserait d’être partisans. Mais, dans ce cas, c’est ce que dit Olivier de... Lire la suite

    Par  Greenpeacecanada
    ENVIRONNEMENT
  • [Fringe] Vivement la rentrée !

    Jeff Pinkner l’a affirmé à plusieurs reprises, l’Observateur n’est pas un extra-terrestre. FRINGE ne marchera pas sur les brisées d’X-Files. Lire la suite

    Par  Tommy
    MÉDIAS, SÉRIES, TÉLÉVISION