Magazine Journal intime

Un samedi de merde

Publié le 15 février 2010 par Sweetmama

merde_in_france.jpg

Hum..comment vous dire ?Il y a parfois des matins où vous vous réveilez un peu patraque, vous n'êtes pas au mieux de votre forme et pour couronner le tout vous sentez que la journée va être loooooooooongue. Votre chéri, tout nu et tout chaud dans le lit à vos côtés, vous supplie d'une voix ensommeillée " s'il te plait, reste avec môa ! " En plus nous serions tranquilles tous les deux puisque Bébinou est chez son papa.  

Alors la mort dans l'âme, vous vous préparez pour cette journée, en trainant tellement  des pieds que c'est gagné, vous voilà en retard...

Pourtant ce n'est pas mon genre d'être démotivée comme ça, mon travail se passe super bien, j'adore mon rayon et les gens qui y travaillent, j'ai toujours la patate et la banane. Ma boss, Claudie, la responsable du magasin, me fait compliments sur compliments.

Il y a peu de temps, H&M suisse a lancé un appel d'offre pour devenir cliente mystère, le principe est simple, on garde le même salaire pendant 1 mois mais au lieu d'aller bosser comme d'hab, on doit visiter tous les H&M de suisse Romande et du Tessin pour aller observer les magasins et juger le service clients apporté ( ou pas ) par les vendeurs.

  Vous avez normalement dû remarquer que depuis quelques mois, les vendeuses que vous croisez dans nos magasins sont censées vous saluer, vous sourire et se montrer dispos et aimables si vous leur demander de l'aide. Un minimum quand on travaille dans la vente me direz-vous mais loin d'être une généralité chez nous malheureusement !  

Le rôle de la cliente mystère est donc d'aller vérifier sur le terrain si les nouvelles exigences de l'entreprise sont appliquées.

client-mystere.jpg

  J'ai évidemment voulu participer car je trouve que jouer les "espionnes" peut être une expérience passionnante. Au sein de mon magasin, nous avons été plusieurs à participer et comme il ne peut y avoir qu'une candidature par shop, suivi d'un tirage au sort pour désigner qui sera le client mystère pour notre région, le groupe management ( les responsables d'étages et de l'équipe visuelle ) s'est réuni et a décidé que la personne qui représentait au mieux le service client dans mon magasin c'était...moi ! Jeudi après-midi, lorsqu'il me l'ont annoncé, j'ai eu droit à plein de compliments, c'est donc mon nom qu'ils vont envoyer à la centrale pour le tirage au sort, Bon je ne m'emballe pas, j'ai 1 chance sur 27 d'être tirée au sort !  

Vous voyez ça se passe super bien ! Maintenant revenons à mon samedi de merde :

J'appelle au boulot pour leur signaler que je ne serais pas à l'heure, je prétexte que ma voiture à eu du mal à démarrer et bla et bla. Lorsque j'arrive à 9h30 (au mieu de 9h, ça va on a vu pire comme retard ! ) ma pseudo-responsable du rayon enfants, Jenny ( une espèce de foldingue qui quitte la société dans 4 semaines et qui a été mutée chez nous pour le court laps de temps qu'il lui reste à faire ) me dit qu'elle aimerait me voir avec Laurence, la resp. adjointe de Claudie. 15 min après, me voilà convoquée au bureau la boule au ventre, je suis persuadée que mon retard d'aujourd'hui ne passera pas tout seul...  

  On s'assoit toutes les 3 et Laurence m'informe qu'une cliente a appelé le magasin hier dans l'après-midi pour se plaindre de moi. Cette cliente dit qu'elle est venue souvent et qu'à chaque fois je me suis montrée très désagréable avec elle, l'envoyant balader en prétextant que j'avais trop de travail, que chaque fois qu'elle est venue je discutait avec des gens. Bref une cliente super-pas contente d'une vilaine et accariatre vendeuse....sauf que je n'ai rien d'accariatre et que je n'ai aucun souvenir d'une personne avec qui je me serais montrée grossière et pas qu'une fois en plus. Je demande à Laurence si c'est une blague ? Malheureusement non, elle est aussi étonnée que moi mais il n'y a aucun doute possible, cette cliente m'a désignée formellement et a même donné mon nom de famille. Comment peut-elle savoir ça alors que seuls nos prénoms sont inscrits sur nos badges ? Laurence me dit qu'elle l'a peut être demandé à une de mes collègues. Sauf que nous connaissons rarement nos noms de famille puisqu'on s'appelle tous par nos prénoms et que si quelqu'un avait demandé des infos aussi personnelles sur moi je pense qu'on me l'aurait dit !  

telephone.gif

Donc plusieures incohérences me troublent dans cette histoire, je suis toute retournée et losque je quitte le bureau, ça se lit sur ma tronche que quelque chose ne va pas !

  Ma collègue Noélia se propose de m'accompagner en pause et sur le chemin je commence à craquer. Lorsque je passe devant l'étage des Mens ( le rayon Kids se situe tout en haut ) je tombe sur Mister Ex et mon Bébinou d'amour, en pleine séance shopping, qui me saute dans les bras, ce qui me fait craquer pour de bon (je me filerai des baffes parfois tellement je suis émotive je vous jure ! ) Grosse incompréhension de la part de Mister Ex qui me demande d'un ton peu amène " vas-y pourquoi tu chiales ? " ( la ferme gros con, c'est pas le moment ! ) Après un gros calin à mon bébé chéri voilà que je me sens mieux.  

  La matinée se passe et je me remet au travail mais dans ma tête ça cogite sévère. Je ne me rappelle vraiment pas d'une cliente avec qui je n'aurais pas été sympa et plusieurs fois en plus! Je suis toujours sympa, même quand ça ne va pas c'est ma manière à moi d'oublier mes soucis ! On peut me reprocher bien des choses, mon bordélisme ou ma franchise qui frise le "Eve-angélisme" parfois, mais pas que je ne suis pas sympa. Toute cette histoire sent mauvais. Puis je fais le raprochement : en 6 ans et demi de service dans la vente et l'esthétique, pas une plainte, pas une seule altercation, jamais. On me désigne jeudi comme représentante de mon magasin pour le service client et comme par hasard un jour après, un mystérieux coup de téléphone me descend en flèche !  

Ca pue, ya un truc louche là dedans.... je ne suis pas du genre à ne pas accepter les remarques négatives, au contraire je pense qu'elles ont pour but de toujours me faire avancer, je me remet souvent en question et là je ne cherche pas à décharger ma responsablité mais vraiment je pense que l'on m'a joué un tour. Un mauvais, très vilain et très malsain tour car si comme je le pense, c'est une collègue qui m'a "balancé", c'est quelqu'un que je croise tous les jours ou presque et avec qui je déconne souvent... Une taupe se cacherait-elle parmi mes collègues ?

complot.jpg

Parralèlement à ce coup de fil, ma pseudo-responsable Jenny, a souffert d'un excès de zèle. Elle ne nous a pas laché de la journée. Elle a fliqué nos temps de pause, on s'est fait démonté avec ma collègue Marie car nous sommes remonté de pause à midi avec 5 min de retard (et toute les fois où l'on part du magasin avec 5 min non payées tu crois qu'on se plaint ?! ), elle nous a parlé comme à des merdes et à la fin de la journée, elle ne comprend pas qu'on ai plus la "happy face"...non mais je rêve ! Elle sort d'on ne sait où, elle part dans un mois et elle se la joue autoritaire avec nous. On est le rayon où il y a le moins d'histoires car on s'entend super bien, un des plus vite rangé le soir, on fait tout tous seuls depuis des mois que nous n'avons plus de responsable et l'autre elle débarque pour nous donner des leçons...halucinant !

mme-autoritaire.jpg

Et pour coronner le tout la cerise sur le gateau, j'étais en caisse et je servais un couple de client. Ils m'aprenennt qu'il ont leur "grand" qui va fêter ses 2 ans et je leur demande s'ils pensent déjà à faire le ptit 2e. Le mari me regarde et me dit " ah, vous, vous avez mis le 2e en route ! "... [gros soupir] "non monsieur je n'attend pas le deuxième, j'ai juste du ventre..." [léger silence géné]

Je sais que j'ai du bide mais quand même, c'est la deuxième fois en 1 mois de temps que l'on me fait la remarque !

Je pense que là ce fut le coup de grâce, je peux estampillé la journée du  samedi 13 février 2010 officiellement "journée de merde "  

Par Sweet mama - Publié dans : Moi, Working Mama et femme - Communauté : Nanas...mais mamans aussi!
Ecrire un commentaire 3 - Voir le commentaire - Voir les 3 commentaires - Recommander Retour à l'accueil

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Comment se sortir de la merde ? Première partie.

    Laissez-moi vous raconter l'envers de la médaille de l'épisode du McDo d'Anik. Car, si Anik et PapaZen ont été si zen, c'est qu'une mère imparfaite en avait... Lire la suite

    Par  Imparfaiteetalors
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • Comment se sortir de la merde ? Deuxième partie.

    (Thème musical...)Le rappel des derniers événements: "Hier, dans le dernier épisode de Comment se sortir de la merde?"Julie, sur le bord de la crise de mère -... Lire la suite

    Par  Imparfaiteetalors
    CÔTÉ FEMMES, ENFANTS, JOURNAL INTIME, TALENTS
  • Samedi …

    Samedi

    Yeahhh les zamigoss ! Vous avez vu comme il fait froid ? Bé je crois qu’il n’y a pas vingt mille solutions ! Bon weekend à tous les amis !!! Lire la suite

    Par  Bibs
    BD & DESSINS, JOURNAL INTIME, MODE, TALENTS
  • Vie de merde … illustrée !

    merde illustrée

    « Aujourd'hui, enfin ce vendredi,  je suis au bureau, au téléphone et en larmes à la fois.  Yeux rouges, nez plein de morve, mouchoir plein de mucus. Lire la suite

    Par  Anaïs Valente
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • Samedi

    Samedi

    Ce matin,   Chuck_Close Suite au dernier commentaire de Gazou, celui de rester avec les personnages d’un livre, et ne pas les quitter. Lire la suite

    Par  Khanouf
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • Vie de merde !

    merde

    Aujourd'hui je me lave les cheveux en chantant sous la douche comme d'habitude.... Mon shampoing mousse, mousse, mousse.Mais mon après-shampoing accroche,... Lire la suite

    Par  Ckankonvaou
    JOURNAL INTIME
  • Karkadan, une merde auditive!

    Karkadan, merde auditive!

    Toujours à la recherche de musique fête par des tunisiens ici est la et surtout labas,… Voilà que je tombe bien bas sur un certain Karkadan! Lire la suite

    Par  Kiffegrave
    CULTURE, HUMEUR, MUSIQUE, MUSIQUE DU MONDE

Dossier Paperblog

Magazine