Magazine Nouvelles

Lire et sentir

Publié le 17 février 2010 par Cameron

Pierre Maubé m’a fait l’honneur et l’amitié de me permettre de lire son dernier recueil, intitulé Le dernier loup, récits-poèmes.

Je ne vais pas commenter ici une œuvre non encore éditée, d’ailleurs je ne suis aucunement fondée à commenter quoi que ce soit, en vérité.

Pourtant, quelques mots : je ne pensais pas que la poésie pouvait s'épanouir de fragments. Ni que l’accumulation de ces fragments avait le pouvoir de recréer non seulement le fil d’une obsession, mais aussi toute sa puissance de vie. Le temps, matière et lien du recueil, le temps et la manière dont on le subit, dont on le reconstruit, dont on essaye de retracer les instants vitaux, le temps et la mémoire qui n’est que notre pauvre tentative d’exister, de quoi est-il fait finalement ? De rencontres ? De ce qui nous reste de ces rencontres ? Des visages oubliés, ou pire encore, des visages perdus ? Peut-être de ce que l’on choisit d’adopter comme étant son histoire, et de léguer.

Nous ne sommes que des traces. Au fil des pages, d’avant à aujourd’hui, dans le recueil de Pierre Maubé on suit ces traces pas à pas et avec une émotion souterraine qui à certains jaillissements m’a submergée. « Le mieux que rien, c’est déjà ça», écrit-il. Peut-être, en effet. Peut-être la vie n’est-elle qu’une question d’attention, et de recueillement. Et que les mots sont la seule trahison acceptable de ce monde qui nous observe.

De tout le reste, de ce qui ressort de l'intime, je n'ai rien à dire. C'est trop douloureux.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Lire et apprendre

    C'est un mystère pour personne j'adore lire, je peux lire 4 ou 5 livres à la suite comme ne rien lire pendant des mois.Pour que je me remette à lire il faut... Lire la suite

    Par  Fanny Tizon
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • A vous lire

    vous lire

    photo de Silence     Et quand je vous lis Les mots me viennent ainsi Il est de ces vies Qu'il ne faut pas déplorer Quand je vous lis Il y a des larmes mal-aimée... Lire la suite

    Par  Marialou
    POÉSIE, TALENTS
  • Ecrire, lire ou travailler?

    Ecrire, lire travailler?

    Au réveil, la première idée qu’il me vient, avant même de savoir s’il fait beau ou s’il pleut, je me dis que je vais me lever pour aller écrire, poursuivre sur... Lire la suite

    Par  Claudel
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • le débat : "Lire en Fête" qui disparaît

    débat "Lire Fête" disparaît

    Je garde un souvenir génial de ce qu'on appelait "la Fureur de lire" quand j'étais enfant, et qui nous faisait crapahuter en équipes dans divers lieux... Lire la suite

    Par  Faelys
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • Lire en marchant

    Lire marchant

    Jour gris. Encore. Possibilité de pluie, donc pas de promenade à l’extérieur. Vingt minutes alors sur le tapis roulant tout heureux de voir que je viens le... Lire la suite

    Par  Claudel
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • [niguedouille] honneur et bonheur de lire...

    [niguedouille] honneur bonheur lire...

    Depuis hier me voilà embringuée dans une nouvelle aventure du web 2.0 ! L'initiative chroniquesdelarentrée.com à laquelle j'ai participé cet été en lisant et... Lire la suite

    Par  Tilly
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • Lire en VO

    Lire

    En ce moment, il pleut tellement de challenges que je ne sais pas lequel faire ou pas !!! Je suis une très mauvaise élève du challenge... Lire la suite

    Par  Celsmoon
    JOURNAL INTIME, TALENTS

Dossier Paperblog

Magazines