Magazine Humeur

Prier avec l'Eglise : Hymnes et prières des dimanches de Carême (1)

Publié le 20 février 2010 par Hermas
Introduction

A part les prières de la Messe, qui est devenue le seul Office du Jour du Seigneur, les fidèles ne connaissent pas ou ne connaissent plus les autres prières que la Liturgie présente en ce temps de Carême, comme en chaque temps liturgique. C’est la prière de l’Eglise, et donc pas seulement la prière des prêtres, des religieux ou des âmes consacrées.

C’est pourquoi ’Hermas’ a pensé mettre à la portée de chaque fidèle un choix de prières antiques et toujours actuelles, reflets de la foi et de la spiritualité de l’Eglise, patrimoine religieux dont il serait criminel de se défaire ou de considérer comme dépassé

Je suggère aux lecteurs de prier ces prières en famille, le dimanche par exemple, Jour du Seigneur, avec leurs enfants si c’est possible. C’est s’unir ainsi à la prière officielle que l’Eglise adresse à Dieu en ce Jour qui lui consacré tout spécialement, et pas seulement par l’assistance à la Messe.

Je me sers de ce qui est une référence unique et irremplaçable : l’Année Liturgique de Dom Guéranger

PRIERES DES DIMANCHES DE CAREME

Hymne des Laudes au temps de Carême

O sol salutis, intimis,

Jesu, refulge mentibus,

Dum nocte puisa gratior

Orbi dies renascitur.

Dans tempus acceptabile,

Da lacrymarum rivulis

Lavare cordis victimam,

Quam laeta adurat charitas.

Quo fonte manavit nefas,

Fluent perennes lacrymae,

Si virga pœnitentia;

Cordis rigorem conterat.

Dies venit, dies tua.

In qua reflorent omnia :

Laetemur et nos, in viam

Tua reducti dextera.

Te prona mundi machina,

Clemens, adoret, Trinitas,

Et nos novi per gratiam

Novum canamus canticum. Amen.

O Jésus, soleil de salut, répandez vos rayons au plus intime de notre âme, à cette heure où la nuit ayant disparu, le jour renaît pour réjouir l'univers.

C'est vous qui donnez ce temps favorable; donnez- nous de laver dans l'eau de nos larmes la victime de notre cœur, et qu'elle devienne un holocauste offert par l'amour.

D'abondantes larmes couleront de la source même d'où sortit le péché, si la verge de la pénitence vient briser la dureté du cœur.

Le jour approche, ce jour qui est à vous, dans lequel tout doit refleurir ; que votre main nous remette dans la voie; et nous aussi nous serons dans l'allégresse.

Que le monde entier s'humilie devant vous, ô Trinité miséricordieuse ! Renouvelez-nous par votre grâce, et nous vous chanterons un cantique nouveau. Amen.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Magazine