Magazine Journal intime

Un orgasme nostalgique… ou une nostalgie orgasmique, au choix

Publié le 24 février 2010 par Anaïs Valente

Un morceau de chocolat Galler.  Enfin pas un morceau, un mini bâton issu d'une boîte pleine de mini bâtons pleins de couleurs et de goûts.

Je choisis « chocolat noir framboise ».

Je déballe, lentement.

D'abord, le papier.

Ensuite, l'alu.  Enfin le papier/alu.

J'hume.  Forte odeur de chocolat noir.

Puis je croque. 

Le chocolat craque.

De petits morceaux cassés, ou plutôt concassés (comme dirait Kiki le concasseur de cacao), glissent sur ma langue, entraînant dans leur course une coulée de crème à la framboise.

Et c'est la déferlante de souvenirs.

Dans ma bouche.

Dans ma gorge.

Dans ma tête.

Dans mon cœur.

Flash-back.

Anaïs, petite fille.

Se prépare à souper.  Dîner, comme on dit de l'aut' côté de la frontière.

Ce soir.  Chocolat noir framboise.  Et pain.

La marque ?  Oubliée.

Mais le format des bâtons est inoubliable.  Ils sont longs, se coupent sur toute la longueur, et faits de petits « ponts ».  Une tablette géante, faite d'une multitude de bâtons.  Une fois cassé, la farce se laisse directement remarquer.  Pas moyen de retrouver la marque.  Dommage.

Je les vois encore, ces bâtons.

Ils sont gravés dans ma cervelle.

La farce est à la framboise.  Epaisse.  Salivante.

Le pain est frais.

Et la communion de ces trois ingrédients donne un repas parfait. 

Délicieux.

Orgasmique.

Gustativement et olfactivement parfait.

Retour dans le présent.

L'orgasme est identique.

Que du bonheur.

Merci Galler, pour ce fabuleux voyage dans le temps et dans les sens.

Allez, demain on recommence avec le noir fourré banane...

Et vous, c'est quoi votre orgasme nostalgique gustatif ?

galler-framboise
galler-framboise
galler-framboise

galler-framboise
galler-framboise
galler-framboise



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Dossiers Paperblog