Magazine Journal intime

J'en grille une ?

Publié le 12 mars 2010 par Lephauste

J'arrêterais, j'arrêterais quand les filles auront un coeur, un coeur qui soit autre chose qu'une cage, une cage à siffler dans les branches, le chant d'un merle refroidit. Refroidit comme mon coeur. Alors j'en grille une, une sèche, une tige de huit, un brandon pour le bout de mes doigts, mes doigts jaunis comme la tignasse des blondes que je me paie à prix d'or. Et j'en allume une autre avec l'or d'une allumette, une allumette taillée dans le bois de la croix, comme mon coeur, refroidie, gelée, blanche, ce matin à l'aube au rond point du Christ de Saclay.

J'arrêterais, j'arrêterais sans doute quand mes poumons seront assez denses du goudron qu'il faut pour reboucher les nids de poule que l'hiver se taillant vers d'autres misères, a abandonné sur la départementale 36. En attendant j'en grille, j'en grille une autre.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Dossier Paperblog