Magazine Nouvelles

Le feu au lac

Publié le 07 mai 2010 par Jlk

HermanjatJLK.JPG

Musée de poche, No2. Au port d'Ouchy, d’après Hermanjat.
On réduit trop souvent la mentalité suisse romande au calvinisme (qui est lui-même bien plus varié et intéressant qu’on ne le dit) alors que notre pays de lacs et de douces campagnes connaît aussi des formes de sensualité qui se traduisent par une poésie (il n’est que d’évoquer le lyrisme d’un Gustave Roud ou le style baroque et chamarré d’un Cingria) et une peinture dont quelques petites maîtres paysagistes, dans la foulée de Turner, Corot ou Courbet (auquel nous devons de belles évocations lémaniques), valent la peine d'être (re)découverts. Je pense évidemment au plus connu d’entre eux, François Bocion (1828-1890) magicien des atmosphères brun-bleutées et traduisant admirablement la sérénité comme intemporelle des soirs lacustres ou des après-midi d’été; un poète de la couleur à fonds terrien proche de celui de Ramuz qui, petit garçon, lui serra la papatte. Mais il y en a d’autres, tels les Félix Vallotton, Charles Chinet ou Fernand Gaulis, et puis il y a Abraham Hermanjat (1862-1932) qui a ma prédilection et dont j’ai été tenté, à plusieurs reprises, dans tel ou tel musée mal gardé, de dérober telle ou telle toile en douce. Faute d’assez de cran, j’ai fait un jour cette copie, plus que fruste mais que j’aime bien quand même, d’une vision comme incendiée par la lumière du couchant, dans une sorte d’effusion orangée, de l’ancien port d’Ouchy, en bas de Lausanne. L’original date de 1917 et se trouve dans une collection particulière, établissement bancaire ou villa sûrement gardée par des molosses…

Image. Ouchy, 1917. Abraham Hermanjat.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Feu Samuel

    Ai peur que pas à pas son souvenir se pousse, parte dans un silence grand comme ma peine.  Ai une valise remplie de nous deux sur le bord de la porte. Lire la suite

    Par  Suzywong
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • Le Feu

    Quand j'étais môme, il y avait un foyer dans la maison familiale. J'ai pu apprendre les rudiments. Puis, dans les camps de survie et tout ça, j'ai même su... Lire la suite

    Par  Eric Mccomber
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • La chaîne de Belledonne et Turner

    chaîne Belledonne Turner

    Aquarelle : la Chaîne de Belledonne et le Grand Colon (dimensions 30 x 40) De notre atelier, au Clos des Capucins, nous voyons les sommets enneigés de... Lire la suite

    Par  Meylan38
    PEINTURE, TALENTS
  • Musée Gustave Moreau

    Musée Gustave Moreau

    , lieu peu connu , située dans une petite rue près de l'église de la Trinité. Je connaissais de nom ce Gustave Moreau ...mais sans plus ! Lire la suite

    Par  Crikette65
    TALENTS
  • L’enfant du lac

    L’enfant

    Comment peut-on être aussi ignoble,                 Aussi lâche,aussi vide d'amour,                 Vouloir éliminer l'innocence,                 Comment peut-o... Lire la suite

    Par  Peanloic
    POÉSIE, TALENTS
  • Quand Courbet revisitait “A nous deux”

    Quand Courbet revisitait nous deux”

    Julien Courbet avait lancé un concept d'émission - “une équipe de journalistes et d'avocats vont aller défendre le Français moyen” - empégué dans les dédales... Lire la suite

    Par  Ruminances
    JOURNAL INTIME, MÉDIAS, TALENTS, TÉLÉVISION
  • Feu d’artifice

    d’artifice

    Hello à tous, alors le feu d’artifice ? Vous êtes allez où ? Moi, je vais vous raconter comment cela s’est passé pour moi ! Le 13 juillet, je suis allée aux... Lire la suite

    Par  Bibs
    BD & DESSINS, JOURNAL INTIME, MODE, TALENTS

Magazines