Magazine Humeur

Cuisine Balinaise : Dadar Gulung

Publié le 20 mai 2010 par Cccil
Cuisine Balinaise : Dadar GulungLes Balinais ne sont pas très forts pour les desserts. A part les fruits frais, et les banana pancake (sorte de crêpe avec des morceaux de banane et nappé de caramel, qui ravit le touriste depuis des générations) on ne trouve pas grand-chose de sucré à Bali. Le peu de desserts qu’on a pu tester étaient des sortes de flan, texture entre plâtre et gélatine, à base de coco, d’eau, d’eau, de coco, et un peu de sucre. Rien de transcendant.
Autant vous dire qu’au troisième jour j’aurai vendu le bulot pour un pot de Nutella, et nous nous somme retrouvés (surtout moi à vrai dire) plus d’une fois à errer dans les petites épiceries à la recherche de gâteaux secs avec un peu de chocolat. C’est comme ça que nous avons découvert les Tim Tam, véritable biscuit phénomène en Australie (et une amie à moi les a trouvé chez Monop’, si vous voulez gouter), mais c’est une autre histoire.
J’arrivais donc un peu sceptique au cours de cuisine, sur la question des desserts, et en particulier du dadar gulung, que nous avions goûté dans un restaurant la veille et qui était arrivé dans notre assiette comme ça :
Cuisine Balinaise : Dadar GulungOn aurait pu appeler ça de la morve de Shrek, au moins ça aurait rendu l’idée et la réaction première de rejet ressentis à la présentation du plat. Rajoutez à ça que le plat était froid et un peu platreux, et vous aurez compris que nous n’avions pas été séduit d’emblé.
Heureusement, le cours de cuisine nous a permis de constater que bien réalisée, cette recette était plutôt bonne.
Cuisine Balinaise : Dadar GulungMais au fait, qu’est-ce que c’est que le dadar gulung? Et bien c’est une sorte de crêpe à la noix de coco sucrée. Sur le papier, que du bon. Et la couleur verte alors ? Et bien ils rajoutent un extrait de plante, qui a la propriété de rendre vert à peu près tout et n’importe quoi mais qui n’a aucun goût, dans la pâte… moi je dis, si ça les amuse, hein !
J’ai oublié le nom de la plante et de toute façon, impossible d’en trouver en France. Du colorant alimentaire vert fera très bien l’affaire.
La recette :
Recette du Dadar Gulung
Cuisine Balinaise : Dadar GulungPour 6 personnes:
Pâte à crêpe :
200 g de farine de riz (peut être remplacé par de la farine de blé)
1 œuf1 grosse pincée de sel (la pâte est assez salée)Du colorant vert250 ml d’eau (ou de lait de coco mais à Bali ils utilisent de l’eau colorée verte)1 cas d’huile de coco (ou de colza)
Garniture
100g Sucre roux200 g de noix de coco rapée100 ml d’eau
Préparer la pâte comme un pâte à crêpe standard et rajouter du liquide jusqu’à avoir la bonne consistance.Dans une poêle mettre le sucre et l’eau et faire chauffer. A ébullition rajouter la noix de coco et mélanger jusqu’à évaporation de l’eau. Le mélange doit bien caraméliser mais ne doit pas bruler.Faire cuire les crêpe, en les faisant assez épaisses, puis les farcir du mélange. Pliez.
Cuisine Balinaise : Dadar Gulung
Servez.
Observez bien la tête de vos invités quand vous leur mettez les crêpes sous le nez !

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Magazine