Magazine Peinture

L’Art de l’Aquarelle – Un petit sommaire et quelques réflexions glanées dans le n°5

Publié le 07 juin 2010 par Masmoulin

art-aqua-5.1275844072.jpg

L’art de l’Aquarelle - N° 5

Je viens de recevoir le numéro 5 de l’Art de l’Aquarelle. Voici d’abord mon “petit sommaire”

Où rencontrer vos artistes préférés cet été ?

Sur six pleines pages l’on trouve des stages avec des noms connus. Il est précisé en tous petits caractères qu’il s’agit d’un document ” non exhaustif, réalisé sur les bases de informations transmises” C’est peut-être la raison pour laquelle je n’ai  pas vu d’évènements en Belgique ou de stages d’amis aquarellistes.

Rencontres d’artistes :

 David Curtis - Alvaro Castagnet – Paul Banning

 Henry Casselli - Huang Tieshan

 Carol CarterMyra Schuetter

un face à face Hubert Riff /  Hubert Coatleven

Le calendrier des expositions en France et dans le monde

Les révélations

 Christian Graniou -France – Adrienne Pavelka – New-Zéland

Catherine Mithouard – France - Carol-Ann Schrader -  Usa

Jérôme Cossé – France – Pedro Cano –Espagne

Lau Heidendale – Pays-Bas – Christiane Juan-France

Alain Baudson – Belgique

Le terme révélations ne me semble pas adapté pour les aquarellistes français. Ils ont on tous été déjà mis en avant ici ou dans Pda . Il s’agit  donc plus de confirmations

Savoir-faire

 Maîtriser la couleur pour créer des atmosphères  par Janine Gallizia - Jouer les Contrastes par Frank Webb – Dessiner avec la couleur par Hock Tee Tan – Retranscrire les ambiances par Malcolm Beattie - L’analyse d’une aquarelle de lecteur par Arthur Waldo

@@@@@

Au cours de ma lecture, j’ai relevé quelques réflexions ici ou là

« …International, vraiment ? »

 Janine Gallizia répond à Philippe, un lecteur allemand « . . . Le terme artiste/salon international n’est pas du tout une assurance de qualité. Une exposition qui ne présenterait que des très bons artistes nationaux pourrait en effet s’avérer d’un meilleur niveau qu’une exposition internationale avec des artistes étrangers de niveau moyen. ….Par respect pour tous, je trouve que la publicité faite devrait correspondre à l’événement, sinonles gens hésiteront à revenir et la fréquentation baissera…. »

David Curtis

 Composition « éviter une forme trop grande au centre ou la ligne d’horizon en plein milieu… » - Travail sur le motif « Il est difficile de faire une aquarelle sur le site, seul l’atelier offre le temps de la réflexion » - Palette « Avec une palette de huit à dix couleurs, on réalise un éventail de teintes pour tous les sujets, quel que soit le pays. Bien sûr je m’adapte suivant aux lieux : pour Venise, j’introduis des couleurs riches (rouge clair, terres, jaune de Naples, jaune indien) En Angleterre, les teintes sont plus douces et sourdes ; je tourne autour de la Sienne naturelle, du céruléeum, de l’outremer »

Henry Casselli

Les noirs -  D’un point de vue technique, comment obtenez-vous des noirs aussi denses ? «La clé est de ne pas avoir peur d’obtenir des noirs profonds avec l’aquarelle. Les noirs ont besoin d’autant d’attention dans leurs variations que les couleurs claires. Il y a parfois plusieurs couleurs sous-jacentes qui se révèlent ici ou là, selon les besoins. Je n’utilise jamais uniquement du noir, car il y a tellement de couleurs différentes pouvant être mélangées ! S’il m’arrive de m’en servir, je vais alors lui adjoindre une autre couleur…mais là encore, je ne suis pas partisan des règles absolues ; je n’hésite pas à utiliser de la couleur pure si c’est ce dont la peinture a besoin »

NB - Inutile de préciser  qu’il ne s’agit pas pour moi de faire la promotion de quiconque mais d’informer et de temps en temps de mettre un petit grain de sel.

é

é


Retour à La Une de Logo Paperblog

Magazines