Magazine Journal intime

Sex and The City 2

Publié le 10 juin 2010 par Papote

19439441J'ai passé ma soirée d'hier avec de vieilles copines.
Une espèce de "on s'était dit rendez-vous dans cinq ans"...
Je ne pourrais pas trop vous dire de quoi nous avons parlé mais je sais que je les ai reconnues.
Oui,  il y a cinq années de cela, à une époque où il m'était devenu pénible de partager mon lit avec mon mari, j'avais fait la connaissance de quatre jeunes femmes qui vivaient des doutes, des ruptures, des joies et, même si je ne leur racontais pas mes doutes, mes larmes (par écran interposé, ça n'est pas facile), il y avait une connivence entre nous, un petit quelque chose, comme un signe de reconnaissance d'appartenance à la même tribu...
Puis, comme souvent, avec les copines, on s'est, petit à petit, perdues de vue mais, en souvenir de ces vendredis soirs partagé, je ne pouvais pas manquer le rendez-vous qu'elles m'avaient fixé...
Le temps a passé, je respire de nouveau normalement à chaque heure du jour et de la nuit, je souris plus que je ne pleure, je me regarde à nouveau dans les miroirs (et je suis contente que le mien ne réfléchisse pas trop avant de me renvoyer mon image car il y a du chemin de parcouru et je suis assez contente de ce que j'y vois.)...

Hier soir, comme je vous le disais, je ne sais pas trop si j'ai aimé intrinsèquement le film ou pas mais ça m'a fait bizarre et plaisir de me retrouver avec Carrie, Charlotte, Samantha et Miranda...
Une ou deux petites larmes d'émotion que je suis bien incapable d'expliquer, même maintenant...
Des tenues incroyables mais qui ne m'ont pas fait rêver tant que ça (trop, c'est trop !)...
Un scénario où il ne se passe pas grand chose mais, en même temps, il ne s'est jamais vraiment passé grand chose dans la série...
Quelques bonnes répliques et quelques scènes hautes en couleur mais pas de quoi rappeler "Out of Africa" ou Lautner...
Bref, je dirais qu'à priori, le film n'a pas grand chose pour lui. Je l'ai vu, j'en suis contente mais je n'irai pas forcément le louer ou le regarder à la télé un soir et, pourtant, hier soir, sur le trottoir humide, j'avais le sourire et une petite émotion au coin du coeur, la nuit était douce et je suis rentrée à pieds en savourant la fin de la soirée.

A bientôt !

La Papote


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Papote 9759 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog