Magazine Bd & dessins

Soixantequinze

Publié le 08 août 2010 par Rafetnol
The Velvet Underground - Murder Mystery
****
SOIXANTEQUINZEJ'étais dans ma chambre, c'est la bleue, au deuxième, troisième porte à gauche de l'escalier. Il était à peu près onze heures. Je lisais, enfin je feuilletais, un bouquin que j'avais pris dans une des étagères de la chambre, un truc sur les pirates. J'ai entendu un bruit sourd, mais je n'y ai pas trop fait attention. Quelques minutes après j'ai entendu un grand cri. C'est là que j'ai été curieux et que j'ai fermé mon livre. Je suis sorti pour voir d'où ça venait, toutes les lumières étaient éteintes. Je n'ai pas pensé à allumer, j'ai marché vers l'escalier et je suis descendu. Arrivé au premier, j'ai trébuché sur quelque chose et la lumière s'est allumée. Les deux autres étaient là et j'étais par terre, à cheval sur le corps de la victime. Je ne savais pas qui c'était. SOIXANTEQUINZE
Non. Moi j'étais au rez de chaussée. Je terminais de rédiger un chapitre, assis à la grande table de la salle de séjour. J'ai bien entendu le bruit de chute, j'ai même eu l'impression que c'était juste au dessus de moi. J'ai dit, très fort, quelque chose comme "tout va bien?" et n'ayant pas de réponse, je me suis replongé dans mon travail. Il s'est passé quelques minutes et j'ai entendu le même bruit, toujours au dessus de moi. Là je me suis levé et je suis monté. Toutes les lumières étaient allumées et un homme gisait sur le sol, inanimé et cet homme était penché sur lui.SOIXANTEQUINZE
Moi j'ai pas vu ça. Je me brossais les dents, j'étais crevé. J'ai bien entendu les deux boums là à quelques minutes d'intervalles, et comme un petit cri aussi entre les deux. Mais je me suis précipité dès le premier "boum". J'étais au premier étage, dans la salle d'eau de ma chambre, au fond du couloir. J'ai juste ouvert la porte et le couloir était vide, lumières éteintes. J'ai allumé et j'ai vu la statuette maya ou je ne sais quoi, celle qui est sur le guéridon en haut de l'escalier, à droite. Elle était sur le sol. Je l'ai ramassée et reposée puis je suis retourné dans ma chambre. Au deuxième "boum", je n'ai pas bougé. SOIXANTEQUINZE
- "On va devoir se mettre d'accord si on ne veut pas moisir ici jusqu'à la fin de l'enquête. Un seul bruit, pas de cris, lumières allumées. Personne n'a bougé jusqu'au cri et on est arrivé ensemble sur les lieux. Le type était là, sur le sol."- "je ne suis pas sur..."- "non, pourquoi je mentirais? C'est comme ça que ça s'est passé"- "parce que l'enquête pourrait porter sur un deuxième cadavre...
****

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Rafetnol 569 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines