Magazine Journal intime

Les coups et les mots

Publié le 08 août 2010 par Marianne
Plus d'un million de femmes sont confrontées à un acte de violence dans sa vie. Une femme sur dix est victime de violence conjugale et tous les trois jours, une femme en meurt.
Les âges, les classes sociales, les professions, l'éducation, il n'y a rien qui peut faire que l'on peut en dresser un profil type. Même les violences sont diverses et différentes. A part trop souvent la loi du silence, elles n'ont rien en commun ces femmes. Nous n'avons rien en commun.
J'ai été victime. Pendant longtemps, j'ai cru que ce n'était pas grave. Juste des coups de colère. Des moments d'énervement. Un poing dans le mur, une porte défoncée, quelques trucs cassés, ça passera. Et puis après les objets, viennent les personnes.
Oh, je pensais là encore que c'était normal, de simples disputes. Je ne suis pas du genre à me laisser faire, pas du genre à me taire, alors les coups, ça me faisaient pas grand chose et j'en ai même rendu quelques uns. Mais 1m65 pour 50kg ça ne fait jamais le poids, c'est le cas de le dire, contre 1m80 et 90kg.
Alors le jour où il a appris que je l'ai trompé, ça a basculé. Ça n'était plus une dispute, non. C'était un acte volontaire. Alors voilà les flics qui débarquent et quelques minutes pour décider de porter plainte ou non. Finalement une main courante, parce que merde, j'ai passé un bon bout de ma vie avec lui et que j'ai pas envie de l'envoyer en garde à vue. Sentiments à la con.
Et puis c'est qu'une erreur, ça ne se reproduira pas. Et puis dans le fond, il n'est pas comme ça. Y a qu'à le voir plein de tendresse et d'attention avec moi. Y a qu'à le voir doux et adorable avec ces amis. Prévenant, drôle, cultivé. Non, une simple erreur de parcours, un pétage de plombs, c'est pas si grave.
Et en plus, il s'excuse, s'en veut, regrette sincèrement. Et promet de ne jamais recommencer. Alors non, ce n'est pas si grave.
Mais il y a l'autre violence aussi. Plus insidieuse. La violence psychologique. Fouiller dans mes affaires, pirater mon ordinateur, harcèlement au téléphone, questions et suspicions constantes, menaces... Mais là aussi, c'est pas grave. C'est de la jalousie, ça arrive. Et puis il a raison après tout, je l'ai trompé, alors pourquoi je mériterai pas ça? Finalement, c'est bien fait pour moi, j'avais qu'a pas faire de conneries.
Alors je commence à faire gaffe à chaque chose. Mais chaque détail devient une preuve de mon infidélité, de mes mensonges, de ma manipulation même si, bien évidemment, ça n'est pas réel. Et je finis par y croire moi-même.
Jusqu'à la prise de conscience. Il faut que ça se termine et que je sorte de cet enfer même après des années où j'étais heureuse. Ça ne plus durer. Alors je pars. Mais ça ne change rien. 
Les doutes et les soupçons continuent à me poursuivre, le harcèlement aussi. Et puis il découvre que j'ai refait ma vie, avec quelqu'un d'autre. Et de nouveau, la violence physique. Les tambourinages nocturnes sur la porte, le réveil des voisins, le téléphone qui sonne sans cesse jusqu'à ce qu'il arrive à entrer dans l'appartement, en me tordant le poignet, pour être certain que je suis seule.
Et s'en suivent les appels répétés au commissariat. Quelques mots réconfortants, un ou deux passages mais après tout, il y a d'autres urgences. Et il y en a une sur dix tous les jours, alors une de plus ou moins, qu'est ce que ça change?
Mais non, ce n'est pas normal. Ce ne sont pas des disputes de couple. Ce ne sont pas des engueulades. Ce n'est pas de la jalousie. Ce n'est pas de la passion. Et ce n'est certainement pas de l'amour. C'est de la violence. 
Et j'en suis victime, pas responsable. Jamais on ne l'est. Jamais on ne mérite ça.
Alors il faut le dire haut et fort. Affronter le regard des autres, s'avouer et s'accepter victime, se dire qu'à nous aussi ça peut arriver, porter plainte. Les sentiments ils vont se faire foutre, notre vie vaut plus que ça. On n'a pas la force physique, nous, mais on a nos mots et notre voix. Et il faut qu'elle raisonne pour que plus jamais il n'y en ait une sur dix.
Site : Violences conjugales - Aidehttp://benzombie.blogspot.com/feeds/posts/default?alt=rss

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Mots

    - MOTS -MOTS - MOTS MOTS     MOTS     MOTS Les mots peuvent ressembler aux rayons X si l'on s'en sert convenablement, ils transpercent n'importe quoi. (A. HUXLE... Lire la suite

    Par  Elisabeth Leroy
    POÉSIE, TALENTS
  • absente pendant

    absente pendant

    une semaine je serai là dans ce coin du Capcir ... : voir la photo ci-dessus !passez une bonne semaine je vous raconterai la prochaine fois ... Lire la suite

    Par  Corail66
    PEINTURE, TALENTS
  • Pour M.

    Pour

    Des gouttes de lumière tombent à contre-jour, Le vent court dans les arbres et m'appelle, je commence à comprendre... Pense à moi si tu en as le temps, ton... Lire la suite

    Par  Etoiledesissi
    POÉSIE, TALENTS
  • Le jeu de mots qui me laissa sans mot…

    mots laissa sans mot…

    Comme vous le savez, mon oeil maintenant aguerri fait officiellement équipe avec mon cerveau conditionné aux jeux de mots – souvent poches – afin de vous dégote... Lire la suite

    Par  Miiiiissk
    EN FRANCE , TALENTS, VOYAGES
  • Bau pendant

    pendant

    “Bau pendant” nouvelle lampe editée par Normann Copenhagen, designée par le Danois Vibeke Fonnesberg Schmidt et présentée à l’occasion du Salon international... Lire la suite

    Par  Alex Alex
    GRAPHISME, TALENTS
  • juste un cancer, tout juste

    Juste une sortie de route,  pour un éclat de rire Dix ans de banqueroute, d’oublier le souffrir, Les macules de sang dans la grande fournaise, Et là juste mes... Lire la suite

    Par  Plouf
    POÉSIE, TALENTS
  • Mots ardents

    Mots ardents

    Comme une veuve derrière sa mantille Elle cache ses peurs dans ce lieu Elle espérait beaucoup mieux Que tous ces mots ardents Trop mornes, claquants, violents... Lire la suite

    Par  Elisabeth Leroy
    POÉSIE, TALENTS

A propos de l’auteur


Marianne 6 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog