Magazine Journal intime

La petite fille de Monsieur Lihn – Philippe Claudel

Publié le 04 septembre 2010 par Anaïs Valente

« Le dimanche on lit au lit ».

Monsieur Linh est un vieil homme. Il a quitté son village dévasté par la guerre, n’emportant avec lui qu’une petite valise contenant quelques vêtements usagés, une photo jaunie, une poignée de terre de son pays. Dans ses bras, repose un nouveau-né. Les parents de l’enfant sont morts et Monsieur Linh a décidé de partir avec Sang Diû, sa petite fille. Après un long voyage en bateau, ils débarquent dans une ville froide et grise, avec des centaines de réfugiés.
Monsieur Linh a tout perdu. Il partage désormais un dortoir avec d’autres exilés qui se moquent de sa maladresse. Dans cette ville inconnue où les gens s’ignorent, il va pourtant se faire un ami, Monsieur Bark, un gros homme solitaire. Ils ne parlent pas la même langue, mais ils comprennent la musique des mots et la pudeur des gestes. Monsieur Linh est un cœur simple, brisé par les guerres et les deuils, qui ne vit plus que pour sa petite fille.

Quelqu’un m’a dit « tu dois impérativement lire ce livre », en me le prêtant.

Alors, j’ai obtempéré.

Cette histoire est magnifique, que dire de plus ?  Une amitié incroyable, qui sauve deux hommes.  Ils ne parlent pas la même langue, se perdent dans les malentendus, mais finissent par se comprendre et par devenir indispensables l’un à l’autre.

Pour le reste, il faut le lire pour le ressentir, ce livre superbe.  Il faut vraiment le lire, car ne pas lire ce livre, ben c’est rater quelque chose.  Rater une belle histoire, de belles émotions, de l’angoisse, de l’empathie, de la souffrance, de l’amour et de la vie.

Quelqu’un m’a dit « tu dois impérativement lire ce livre, il bouleverse, je n’ai jamais autant pleuré, tu verras… ».

J’ai pleuré un peu, page 80.  J’ai été bouleversée à la fin, totalement bouleversée, mais je n’ai pas pleuré.  Du moins pas à gros sanglots.  Juste l’œil mouillé, là, sur la gauche.  Car cette fin que l’on dit inattendue, bizarrement, moi, je m’y attendais.  Quelque chose clochait.  Un tout petit quelque chose.  Un tout tout petit quelque chose vraiment petit petit, mais qui avait titillé mon attention dès les premiers mots de l’ouvrage.

Alors, si vous l’avez lu, si vous comptez le lire, revenez ici ensuite, me dire si vous aussi, ce tout tout petit quelque chose vous a également titillé l’esprit…

(Question existentielle du jour : je me demande si Livvy devinerait la fin… je me le demande vraiment…)

lapetitefilledemonsieurlihn.jpg

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Monsieur Clément

    Monsieur Clément

    Deux heures du matin, un vent glacial de janvier souffle sur Paris. En hurlant plusieurs skinheads remontent la rue Lepic donnant du pied dans une canette de... Lire la suite

    Par  Marcgino
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • Monsieur

    Monsieur

    J’aurais dû vous fuir Monsieur Dès que mon regard a croisé vos yeux Monsieur Car dès lors je savais Monsieur Que toujours de vous je me languirais Monsieur... Lire la suite

    Par  Gintonhic
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • Monsieur Patate

    Monsieur Patate

    Je m'ennuyais un peu, et la faim aidant, j'ai eu envie de patate... Lire la suite

    Par  Stetiar
    BD & DESSINS, TALENTS
  • R.i.p * monsieur qui * 2010

    R.i.p monsieur 2010

    " Rest in Peace ... Monsieur Qui ... 2010 " Street Art - Passage St Sébastien Froissard - Paris 11° Adieu 2010 et son lots de soucis Bonjour 2011 et so... Lire la suite

    Par  Crikette65
    TALENTS
  • Philippe Echaroux

    Philippe Echaroux

    Voici le 4ème épisode de Philippe Echaroux dans lequel il nous livre quelques petits conseils bien précieux ! Lire la suite

    Par  Agd Mag
    GRAPHISME, MARKETING & PUBLICITÉ, PHOTOS, TALENTS
  • Monsieur Patate...

    Monsieur Patate...

    ...ou comment la pub fait parfois bien les choses ! Au hasard de mes visites matinales, je suis tombé ce matin sur cette homepage du site nouvelobs. Lire la suite

    Par  Xyzo
    HIGH TECH
  • La petite fille de Mr Linh de Philippe Claudel

    petite fille Linh Philippe Claudel

    Mr Linh a quitté son pays ravagé par la guerre. Son fils et sa belle-fille sont morts, seule est vivante sa petite fille de 6 semaines, Sang Diû (Matin Doux). I... Lire la suite

    Par  Angelita
    A CLASSER