Magazine Journal intime

La nuit je mens

Publié le 04 novembre 2010 par Alterego

Quand le soir a le goût rance, que le cinquième Jack Daniel's ne fait pas plus d'effet qu'une pisse d'âne d'Anglish, quand la clope te donne envie de vomir autant qu'elle t'a jauni les doigts, que cette merde de modem te shunte la connexion pour la dixième fois, et que ta Windows te claque à la gueule d'abonné pourri, quand tu sais que demain, ce ne sera qu'un demain comme ce soir, mets tes bottes, frère, mets tes bottes, et rentre dans la nuit...

Sors te faire cingler par les lumières mouillées, va te faire bousculer par les cinglés de comptoir, sors tes tripes, frère, sors tes tripes, et ta rage, et ta faim... Rentre dans l'électricité de la nuit, dégueule sous cet auvent, soulage-toi dans le vent. Fais gaffe à la lame, frère, et au verre brisé qui te gicle à la gueule. Esquive à point nommé, et cogne à poings fermés. Pare-toi de la nuit, l'ami, la nuit n'est pas ton amie...

Quand tu auras claqué ton faf à 200 points, que la pute harassée s'en ira cracher son dégoût de toi, oublie le désordre de ton bas-ventre, frère, rafistole ta braguette, et passe le dernier pont. Passe le dernier pont et franchis la frontière, va jusqu'au bout de toi. Jusqu'au bout de ta nuit.

Dolin - Ruelle de la Rose.jpg
(Photo : Dolin, "Ruelle de la Rose")

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Alterego 1 partage Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte