Magazine Journal intime

Oups...

Publié le 17 novembre 2010 par Daydreamer

... j'ai loupé la journée de la gentillesse... c'est ballot... :D

Du coup, pour me rattraper, je te prie d'aller visiter deux blogs qui viennent d'ouvrir: celui de celle qui va t'apprendre à faire de la photo à concours (ou au moins, à arrêter de faire de la bouse avec ton apn) et celui de celle qui a décidé de faire autre chose que du montage (de qualité, quand même, le montage...)...

Voilà, va te promener...

Pendant ce temps, je réponds au tag de mon petit edelweiss des plaines... une vague histoire de 15 auteurs qui m'auraient marquée... (putain... 15... allez...)

plus ou moins chronologiquement:

1) "Caroline Quine":  (je suis à 15, là, facile, non?... non? pfff...) les soeurs Parker... des filles qui mènent l'enquête... et surtout UNE BRUNE... ça change d'Alice (que j'ai lu aussi)... 1er bouquin attaqué à 7 ans.. avec bonheur! Avoir des modèles féminins, même imparfaits, c'est toujours mieux que de se fader des histoires de princesses qui attendent leur chevalier en passant l'aspiro et en jouant à la marchande... ouais, j'ai aussi eu un fer à repasser miniature et fonctionnel: j'ai cramé le pantalon de Super Jaimie avec... épicétou.

2) Georges Chaulet: le papa de Fantômette: encore une BRUNE brillante qui résoud des enquêtes... (et en prime, elle est armée!!! OMG! mais que faisait la police dans les années 70, bordel??? Une collégienne!!! Armée d'un poignard!!! Et qui découche!!!)

3) Stan Lee: oui, scénariste de bd, c'est du boulot d'auteur... le papa des X-Men et de tant d'autres petites crapules mutantes chères à mon coeur... ça peut te paraître idiot, mais il représente pour moi tous ceux qui ont su, par leurs histoires, élever la différence (et la tolérance) au rang de super-pouvoir... 

4) Théophile Gautier: sa mère le Roman de la Momiiiiiiiie!!! Je l'ai lu à 10 ans, me semble... au moment où on se fade (fadait?) les civilisations antiques en Histoire... et je n'ai toujours pas mis un pied en Egypte... snif...

5) Agatha Christie: la liste de mes préférés est dans la colonne de gauche, là... j'ai aussi lu son autobiographie (un pavé): énorme... la nana qui se barre faire le tour du monde avec son mec en larguant sa gosse... Je crois que le premier que j'ai lu était celui étudié en cours d'anglais en 1ère "Why didn't they ask Evans?" ("Pourquoi pas Evans?", en vf)... après, j'ai lu tout le reste... y compris les derniers édités... *attention digression* Je me suis bien bidonnée récemment en voyant que ses héritiers pétaient un câble après Wikipédia pour avoir dévoilé l'intrigue de "La Souricière" ("The Mousetrap", en vo). Quand je suis allée voir la pièce, en 98, j'ai été hyper déçue: je m'attendais à une histoire inédite... et j'ai pu raconter l'intrigue à M. dès que j'ai reconnu les personnages... oui, le texte de La Souricière a bien été édité en France (et je l'ai dans ma bibli), alors pas la peine de faire un caca nerveux... la salle n'a pas encore désempli, que je sache... pis c'est pas ça qui va les mettre à la rue, vu tout ce qu'elle leur rapporte, la morte...

6) Aldous Huxley: le Meilleur des Mondes. Je le relis régulièrement... pour voir ce qui s'est réalisé depuis la dernière lecture... et c'est effrayant au possible. Longtemps, ça a été mon livre préféré...

7) Ray Bradbury: les Chroniques Martiennes et surtout Fahrenheit 451 (la température à laquelle brûle le papier... pour info...)... Tu lis Fahrenheit, là, tu te dis qu'on n'en est pas loin du tout, niveau télé 24h/24 pour te décérébrer... flippant...

8) Jean Giraudoux: ouais, je sais, pas 100% net, le gars, toussa toussa... mais bordel, "La guerre de Troie n'aura pas lieu" est un bijou!!! Je crois que j'ai pratiquement tout lu à l'époque où je l'ai découvert (quand j'aime, je deviens facilement monomaniaque obsessionnelle :D)

9) Gustave Flaubert: Salammbô... et surtout Madame Bovary... la scène de la mort d'Emma... j'ai l'impression d'avoir vu un film et que l'image est gravée dans ma tête! (et pourtant, j'ai toujours refusé de le voir en film... même si j'ai vu des extraits ;-)))

10) Heinrich Böll: "Portrait de groupe avec dame" est peut-être un peu pénible à lire (dans le genre qui traine en longueur), mais "l'Honneur perdu de Katharina Blum" et "la Grimace" sont des incontournables (enfin, c'est mon avis... et mes moutards les auront sous le nez de toutes façons...)

11) Bertolt Brecht: "la Vie de Galilée", what else? j'avais des profs rock n' roll, quand même, nan? ben, on l'a étudié en classe, ça... en 4ème ou 3ème, me rappelle plus... (mais c'était dans le même collège que "Ray Bradbury" et "Aldous Huxley")

12) Walter Scott: et je suis tombée amoureuse de l'Ecosse, des Ecossais, des rouquins en kilt... j'ai dévoré Rob Roy, Ivanhoé, Quentin Durward, Waverley, la Fiancée de Lammermoor en quelques jours... (monomanie-quoi?)...

13) James Barrie: "Peter Pan", le seul, le vrai, l'unique, l'ORIGINAL... brutal, violent, rien à voir avec celui de la souris aux grandes oreilles noires... J'ai adoré!

14) Robert Louis Stevenson: sauf l'Île au Trésor. Je ne peux définitivement pas blairer cette histoire... le premier que j'ai lu, Kidnapped, était en angliche... après, j'ai juste adoré la Flèche Noire, feuilleté le "Diamant du Rajah" et dévoré (en restant sur ma fin, forcément, puisqu'ils sont restés inachevés) "Hermiston le juge pendeur" et surtout "St-Yves ou le prisonnier d'Edimbourg"... et non, je n'ai jamais lu "Dr Jekyll..."...

15) Anthony Hope: le type qui a écrit mon roman préféré: "Le Prisonnier de Zenda". Comme Scott, Barrie et Stevenson, je dois sa "découverte" à Agatha Christie qui en parle dans 2 bouquins différents. Et depuis, je suis amoureuse de Rupert de Hentzau... c'pas gagné, hein...

Bon, voyons voir à qui je pourrais bien refiler cette pécole?

...

un-e volontaire? (ça m'aiderait, j'avoue...)

PS: aujourd'hui, je déjeune en ville... et après, j'ai piscine... alors, pour les réponses à tes comms, sois pas pressé-e...


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Daydreamer 65 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine