Magazine Talents

Le Gentleman Goujat

Publié le 24 novembre 2010 par Crikette65

Gentleman-ou-goujat.jpg

Le Gentleman Goujat

Dans une petite Goguette de quartier

La soirée est déjà bien avancée

Allez Rachid, s’il te plait, un petit dernier mojito

Avant d’attraper le dernier métro

Allons guincher, danser, chanter

Boire une dernière gorgée

Une ultime sucée.

Enfin  appuyée à un dossier

Prendre la plume et dessiner

Ma vie écoulée.

Des mots viennent se poser

Virevolter sur un petit bout de papier.

L’oublier, lui pardonner, avancer, foncer,

Pour une autre envolée

Sur des airs de ska, de reggae

De biguine et des rythmes endiablés.

Et toujours pas de nouvelles de Mister Olivier !

Il se fait désirer, il laisse à désirer…

Il a d’autres chat(te)s à fouetter …

Je me garderai bien de le juger

Sait-on jamais où sont ses pensées ?

Chacun doit suivre sa destinée

Se respecter en toute liberté.

A la Goguette, certains y viennent pour grignoter

La majorité vient s’éclater et se rencontrer

Dans une ambiance pleine de gaité

Sous la bienveillance de Rachid le chapeauté !

Un couple langoureusement enlacé

Fait rêver quelques âmes esseulées.

Autour de moi, aucun sigisbée

Trois mâles en rut essaient de charmer

Les quelques dames qui sont bien disposées.

Point d’Olivier sur mes petits papiers

Point d’Olivier à mes cotés

Il n’a pas dû apprécier ma vérité

Quel « gentleman goujat »  il était !

Un comble pour décrire sa personnalité

Homme distingué, charmeur, galant avec un certain savoir vivre

Et pourtant il a des cotés si grossiers, rustres, si peu respectueux !

Quel paradoxe : il avait pourtant une belle personnalité !

Sensible, blessé par son passé, il restera une énigme ...

Dommage le prénom d’Olivier rime pourtant bien avec Amitié.

Crikette.

Texte commencé le 29 oct 2010

et fini le 24 novembre 2010.

Ps : le prénom d’Olivier est un prénom de substitution.

Que mes deux amis Oliviers ne se sentent pas concernés.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Dossier Paperblog

Magazine