Magazine Journal intime

Chesterfield : la ville fantôme

Publié le 14 décembre 2010 par Mabo @mabomanji
Le 17/08/2010 : Levée avant le réveil je suis restée bien au chaud au lit à écouter un français chuchoter au téléphone alors que sa maman l'appelait. C'était marrant il lui disait qu'il était dans un dortoir avec des gens qui dormaient. On est descendues prendre le petit-déjeuner, le pain de mie était gracieusement offert. Puis on est reparties vers la gare pour reprendre un train trop cher 57 livres jusqu'à Chesterfield. Le trajet dure 2h normalement mais vu qu'on s'arrête dans tous les villages ça va être plus long que ça.
Chesterfield : la ville fantômeChesterfield : la ville fantômeChesterfield : la ville fantômeChesterfield : la ville fantôme
On est arrivées dans la petite ville un peu perdue de Chesterfield et on s'est chargées de nos sacs pour grimper jusqu'au centre d'infos pour les touristes où on a demandé de l'aide pour trouver un camping et pris un dépliant pour le bus allant à Chatsworth.
Chesterfield : la ville fantôme
On est reparties prendre un bus pour le camping avec un plan trop zoomé et une conductrice qui ne reconnaissait pas où on allait. On est descendues un peu au hasard et on a remonté la rue du camping supposé. Quittant les habitations, longeant le vieux terrain de foot et tombant sur des bungalows un peu abandonnés. Un peu apeurées par cet aspect de village abandonné et perdu, hanté, on a tourné pour enfin trouver la réception où un vieux monsieur sympa nous a reçu et annoncé un prix vraiment peu cher, on a alors installé nos tentes juste avant qu'une averse du tonnerre nous tombe dessus.
Chesterfield : la ville fantômeChesterfield : la ville fantôme
Ainsi délestées des sacs et installées nous sommes reparties visiter la ville. Le moins qu'on puisse dire c'est que c'est vite parcouru. A part le clocher de l'église complètement tordu, les magasins son classiques à part les vieux étals du marché extérieur.
Chesterfield : la ville fantômeChesterfield : la ville fantômeChesterfield : la ville fantômeChesterfield : la ville fantômeChesterfield : la ville fantômeChesterfield : la ville fantômeChesterfield : la ville fantômeChesterfield : la ville fantômeChesterfield : la ville fantômeChesterfield : la ville fantômeChesterfield : la ville fantômeChesterfield : la ville fantômeChesterfield : la ville fantômeChesterfield : la ville fantômeChesterfield : la ville fantômeChesterfield : la ville fantômeChesterfield : la ville fantômeChesterfield : la ville fantômeChesterfield : la ville fantômeChesterfield : la ville fantôme
Par contre le truc traumatisant c'est que les boutiques ferment dès 17h30 et ensuite les rues sont complètement vides. Un peu prises au dépourvu et ne sachant pas trop quoi faire on a décidé d'aller tester le ciné encore une fois. On a traversé un immense rond-point pas du tout fait pour les piétons. Quelle aventure de rebelles !
Chesterfield : la ville fantôme
On a testé Cineworld un complexe. Mais avant on a fait un détour chez le loueur de DVD Blockbuster qui en fait revend aussi des DVD utilisés ou neufs mais à des prix moins cheres. Ensuite on s'est séparées, Cat est allée voir Sorcere's Apprentice qui était pas si mal que ça apparemment. Et So et moi on a opté pour Tom Cruise dans Knight and Day avec Cameron Diaz. Moi qui n'en attendait rien encore une fois j'ai été très surprise. Je me suis bien poilée tout du long du film. Tom Cruise réussit à s'auto-parodier de belle manière et il y a de sacrés bons dialogues remplis de n'importe quoi. Il y a aussi un choix de montage que j'ai beaucoup apprécié lorsqu'un perso est dans les vapes toute l'action qui se passe autour est zappée et on voit que des flashes. C'est assez inhabituel. Le film se ballade dans tous les clichés de duo romantique en danger et le fait avec beaucoup de second degré, d'humour et de légèreté. On est ressorties de là bien mortes de rire ça faisait plaisir. Et en sortant comme j'en avais parlé avant on est allées au MacDo, ma ration pour quelques années vu comme j'y vais jamais par choix. Puis on a attendu le bus 1/2H en blaguant et faisant le karaoke de vieilles chansons françaises à deux balles, on a même chanté les tuyaux et les échelles, le truc des pompiers pour faire découvrir à So. Rentrées au camping on n'a pas fait long feu.
Pas beaucoup de photos de Chesterfield mais il y en aura quelques centaines dans le prochain post sur Chatsworth, le château qui sert dans tout plein de films d'époque et surtout c'est le Pemberley d'Orgueil et Préjugés le film de 2005, et il semble être celui qui a vraiment inspiré Jane Austen quand elle a écrit le bouquin.
Il me reste juste 3 jours avant mon départ à Tokyo, je réalise pas du tout mais demain je vais faire ma valise et ça me paraîtra beaucoup plus concret. Je prends mon matos de geek pour rester connectée et je compte bien m'offrir des vacances reposantes où je ferai ce que je voudrais en plus de visiter l'une des villes qui me fascine le plus de si loin depuis si longtemps.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Fées et amazones, Ledroit

    Fées amazones, Ledroit

    Un sublime artbook mélange de steampunk et de sensualité, un bijou! Pour prolonger l' exposition qui a eu lieu à la galerie Glénat en juin, ce magnifique ouvrag... Lire la suite

    Par  Faelys
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • Mémoire vive (88)

    Mémoire vive (88)

    À La Désirade, ce lundi 18 mai. – Très belle journée de mai, dont je profite pour scier du bois. En outre repris mon roman, que j’avancerai plus vigoureusement... Lire la suite

    Par  Jlk
    NOUVELLES, TALENTS
  • Prêt à Porter: One Way Or Another

    Prêt Porter: Another

    ELLE:...Palais de Tokyo ... LUI: Blondie Photo: Claudia Fessler Video: Youtube/User: Poedie van Laar Blondie One Way Or Lire la suite

    Par  Modemajeure
    CULTURE, HUMEUR, MODE, MUSIQUE, TALENTS
  • Portraits de mode et illustrations par Kei Meguro

    Portraits mode illustrations Meguro

    Kei Meguro est née à Tokyo et travaille aujourd’hui comme illustratrice à New York. Kei Meguro est autodidacte et à appris à dessiner dès le plus jeune âg... Lire la suite

    Par  Partfaliaz
    BD & DESSINS, CULTURE, GRAPHISME, PHOTOS, TALENTS
  • Prêt à Porter: Underground Lady

    Prêt Porter: Underground Lady

    ELLE:...Palais de Tokyo ... LUI: Kim Fowley Photo: Claudia Fessler Video: Youtube/User: craig collins Kim Fowley Underground Lire la suite

    Par  Modemajeure
    CULTURE, HUMEUR, MODE, MUSIQUE, TALENTS
  • Avec notre bon souvenir...

    Avec notre souvenir...

    Le 22 novembre 1987, le sieur JLK tirait le bilan du tour du monde de l'Orchestre de la Suisse romande qu'il avait eu l'heur d'accompagner, plus de vingt jours... Lire la suite

    Par  Jlk
    NOUVELLES, TALENTS
  • Fugues nippones

    Fugues nippones

    En octobre 1987, le sieur JLK se trouvait à Tokyo, accompagnant l’Orchestre de la Suisse romande en tournée mondiale. Avec le chef Armin Jordan, deux solistes... Lire la suite

    Par  Jlk
    NOUVELLES, TALENTS