Magazine Enfants

Effeuillage ordinaire

Publié le 31 janvier 2011 par Valou94
Effeuillage ordinaireChers petits clous,
Dimanche, j’ai fait les soldes, un peu, pour acheter des chaussettes de ski glamour sexy chaudes, non soldées bien sûr. Je pars au ski dans quelques jours, avec des amis, une bonne occasion d’oublier un peu le gris ambiant. Intérieur et extérieur.
Dimanche, mon homme a fait de la poussière, beaucoup, dans les travaux, c’est pas encore fini cette affaire là (je vise 2015).
Samedi, nous sommes allés au théâtre, passionnément, voir une pièce pour laquelle j’avais gagné deux places. Je m’attendais à une pièce gentillette, qui nous offrait juste une bonne occasion de sortir, et je me réjouissais à l’avance de ne pas avoir à en parler sur mon blog. Et puis le choc, j’ai accroché comme pratiquement jamais. Des personnages tout en finesse sous leurs airs un peu caricaturaux de prime abord, une pièce qui m’a emmenée là ou je ne m’y attendais pas, qui m’a émue aux larmes, comme la majorité de la salle, et qui m’a fait sourire et rire beaucoup, aussi. La mise en scène est encore à affiner un peu, mais la pièce ne se joue que depuis quelques jours, c’est plutôt normal (et ça, c’est mon homme qui me l’a fait remarqué, moi je n’avais rien vu, complètement dans mes émotions)… La pièce s’appelle « le week-end du 4 » et se joue dans un petit théâtre de Montmartre nommé le Ciné 13 Théâtre. Et en plus, les sièges sont confortables (que demande le peuple ?)
Aujourd’hui, je me bats, à la folie. Contre moi-même. Contre les idées noires. Contre eux. Je ne me laisserai pas faire, je vaux plus que ce qu’ils croient, la preuve, j’ai demandé (enfin) le virement des sommes faramineuses gagnées depuis le début grâce à ce blog, comme quoi certains m’apprécient à ma juste valeur. 70 €. Et dire que les escort girls gagnent jusqu'à 5000 € par nuit.
Vendredi, Schtroumpf Gourmand a de nouveau affirmé son droit au « pas du tout ». Il est en pleine seconde phase d’opposition, oui parce que les phases d’opposition, c’est un peu comme le Paic Citron, quand y en a plus y en a encore. Tu en as une première relativement dure, puis ça se calme, tu crois que c’est fini, et bien non, le Schtroumpf est fourbe, le Schtroumpf complote, le Schtroumpf manigance derrière ton dos. Le Schtroumpf, comprenant que le non frontal ne mène pas à grand-chose, gagne en subtilité, affûte ses armes. Le non devient délicat, imperceptible, il flotte dans l’air, la menace plane sans jamais réellement se dévoiler. Mais il est systématique, y compris dans les choses les plus triviales de la vie. Par exemple, lorsque je lui dis « ouh là, viens te changer, ça sent mauvais là », il me répond, imperturbable : « non, ça pas sent mauvais, moman [oui, le schtroumpf a encore des notions approximatives de grammaire et de prononciation, ce qui ne l’empêche pas de se faire parfaitement comprendre]. Ca pue. ». Right.
A bientôt mes petits clous !
PS: merci aux sites suivants qui ont faits des liens ce mois-ci vers "Moi, je":
Partageons mon avisLyonnitude(s)Partageons nos agapesPhilippe MéouleCarnet de notes de Yann SavidanA perdre la raisonLe coucou de ClaviersLa Maison du FauconBah !UnhumanSaint-Pierre-des-Corps, c'est où çaJe n'ai rien à dire ! et alors ??Mon avis t'intéresseChez HomerLe grumeauChez El Camino100 000 VFattoriusA toi l'honneurLes privilégiés parlent aux Français...Les Peuples du SoleilZette And The CityLa revue de StressDu petit monde de GildanVariaeEngagéeGularu #Blog[Unhuman]geekMINIJUPELes trucs de MyrtilleEn apartéLes nouvelles de l'atelierKiFFeKiFFeBlogBlog
Liste générée à partir des infos du Top Blog Wikio par le Jegounotron

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Valou94 1861 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte