Magazine Journal intime

Allo Houston ? On a un problème.

Publié le 04 février 2011 par Dan

C’est la première fois que ça m’arrive. Pourtant, franchement, je suis un infirmier patient, cool, qui aime encadrer et prendre le temps de former les étudiants.

Premier jour de stage: j’encadre une nouvelle élève qui me suit partout. Elle parle pas, ne fait rien, ne sourit pas, me répond à peine,  ne dit pas bonjour aux patients, ne se présente pas…mais elle me suit.

Elle est arrivée tranquillement un matin avec 20 minutes de retard sans prévenir. Elle s’est alors approchée de moi comme si elle était un koala et moi son eucalyptus et depuis, elle ne me lâche plus. Je déteste ça ! J’ai l’impression qu’elle respire mon air, qu’elle me marche dessus, qu’elle m’étouffe. Je me sens envahi, oppressé.

Première impression: si on fait abstraction des 20 minutes de retard, des trois colliers autour du cou, des 5 bagues à la main droite et des 3 autres à la main gauche, des cheveux détachés qui lui arrivent aux épaules avec une mèche à la lady gaga devant les yeux et du fait qu’elle soit maquillée comme une voiture volée… ça pourrait aller.

Vous allez me dire que je pourrai régler tout ça avec elle directement et lui en parler. Je sais. Je l’ai fait.

Résultat ? Elle me répond un « ouais » entre deux mastications de chewing-gum, le regard dans le vide.

Je capitule. Franchement, j’ai pas envie de me casser la tête. Je me retourne pour me diriger vers mon chariot et j’entends une bulle de chewing-gum qui éclate dans mon dos.

Elle se moque de moi, là?

Demi-tour et nous revoilà à présent face à face. Elle me regarde, ouvre la bouche et articule un « koââââ? »

Fini la rigolade. Ici c’est pas les vacances. Après un échange houleux, elle m’avoue avec nonchalance qu’être infirmière c’est bien pour trouver du travail partout et que t’es pas obligé de faire des soins. Tu peux bosser en psychiatrie et fumer toute la journée. D’ailleurs là-bas, on peut garder ses bagues et ses cheveux détachés. C’est cool la psychiatrie. Cette fois, c’est vraiment terminé.

Premier et dernier jour. 4 heures après son arrivée: Allo l’IFSI…blablabla…oui…blablabla… nous décidons de tout arrêter…oui…stage terminé….blablabla..très bien…au revoir !

- Marie ??

- Ouais ??

- T’es pas faite pour ce boulot. T’as rien à foutre ici. On arrête là, tu rentres chez toi. L’école est prévenue et est d’accord.

- Ah ok.

Vous croyez que ça l’a touché ?? Visiblement même pas, elle avait un plan B dans la restauration aussi.

Souriez et partagez ;)
Articles similaires:

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Dan 690 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog