Magazine Humeur

Les Mystères de l'Amour : Review

Publié le 22 février 2011 par Theacidking
On continue dans la médiocrité visuelle avec le spin off tant attendu des Vacances de l'amour dont j'avais déjà parlé ici, qui s'intitule Les Mystères de l'amour !

Les Mystères de l'Amour : Review

Photo promo réalisée sans trucages. Hélas..


 Vous pouvez rire! Rire de la gueule, des vêtements et des poses 100% ridicules des acteurs et même d'autres choses parce que franchement.... A vue de nez, on sait que David Lachapelle ou Patrick Demarchelier n'accepteraient jamais ça, mais bon, c'est du AB Production tout craché! Au passage, bien vu l'inscription du titres en motif Desperate Housewives... C'est bien le seul point commun.
Le titre
Oh, un titre très AB production, avec le mot "amour" parce que le spectateur lobotomisé par les séries AB est surement quelqu'un de très fleur bleu, militant chez Green Peace et qui doit rêver d'un monde où tout le monde s'aime... Enfin bref! Moi je retiens surtout les mystères parce que la série, dont les 3 premiers épisodes ont été diffusés, bah elle est truffée de mystères : - Jeanne la morte est en fait bel et bien en vie et son existence est aussi surprenante pour Nicolas qu'un courrier dans sa boite aux lettres ("Jeanne ? Jeanne, c'est toi?!"), - Cri Cri d'amour est en couple avec une nana de 20 ans qui en parait 30, qui bosse comme secrétaire et qui a les moyens de tout prendre en charge à Paris,- Bénédicte la cocue est maso : elle se remet avec José le dragueur et j'en passe. La série est truffée de mystères, on ne fait que de se poser un tas de questions... Pour le coup, c'est réussi. Pour ce qui est de l'amour... C'est presque inexistant. Nicolas sort avec Ingrid, enfin, faut le deviner car on dirait plutôt des gens qui couchent ensemble et rien d'autre. José, comme à son habitude, tente de tromper Bénédicte, qui elle, prend du bon temps avec un peintre amateur qui n'est pas allé chez le coiffeur depuis 1995.
Les personnages 
Les Mystères de l'Amour : Review
Presque tout le monde est là. J'ai bien dit presque. Malheureusement, Manuela Lopez & Lynda Lacoste sont retenues à Los Angeles à cause du tournage du dernier David Lynch mais on m'a dit qu'elles préféraient encore réflechir à la proposition de venir reprendre leurs anciens rôles pour la modique somme de 1000 euros par épisode. Pareil pour David Proux, l'ex Etienne, le premier Justin Bieber en terme de fans féminines françaises. Après avoir prêté son physique à des campagnes publicitaires assez prestigieuses, pas de retour pour lui et quelque chose me dit qu'il ne doit pas regretter. La fausse bonne nouvelle, c'est le retour de CriCri d'amour qui est là comme s'il avait toujours été là, ce qui donne un effet de pétard mouillé, surtout que le temps à changé, il a l'air d'un clodo mais clodo glamour, à savoir un clado bronzé, maquillé et aussi convaincant dans son rôle de mec déçu par la vie et entretenu comme une pute par sa copine que Ashlee Simpson dans Melrose 2.0. En parlant de sa copine, c'est un nouveau personnage, Angèle, comme Ingrid, la nouvelle Madame Nicolas. Avec le peintre obsédé par Benedicte, ça ne fait pas beaucoup de personnages mais tant mieux : là au moins on ne se laisse pas battre par la nouvelle génération.
Les intrigues
Comme d'habitude, chez AB production, c'est du grand n'importe quoi que même Sofia Coppola n'aurait pas osé. Même Ryan Murphy ou Marc Cherry pour être modeste. Encore des histoires de FARC et de Mafia Colombienne... même les plus grandes séries américaines n'avaient pas osé! A ce train là, on aura bientôt le droit à une Laly devenue médiatrice auprès de Al Qaeda et José devenu "négociateur" auprès de la mafia italienne. Pathétique! Passez à autre chose.
Jeanne est poursuivie par des Colombiens qui parlent parfaitement le français, bien entendu. Et Nicolas, comme un pauvre mec, se pense investit d'une mission : la sauver. Pour cela, il ira demander des renseignements sur ces sauvages colombiens trop méchants auprès d'un ami / noir de banlieue qui lui dira qu'il ne faut pas rigoler avec les colombiens...  Quel putain de scoop. Mention spéciale à José, le macho du show qui, à peine débarqué en banlieue, flippe à mort. Mention spéciale aussi à la réalisation qui a su incruster un morceau de rap américain dans la séquence pour faire encore plus ghettos, yo ! Au fait, c'est quoi ce fantasme à la con là ? Il y a des connections entre les banlieues parisiennes et la mafia colombienne ?! Qu'est ce que nos cités ont à nous apprendre sur la mafia colombienne ?! Bref, une série presque produite par Eric Zemmour avec une Jeanne qui enfile une Burqa (c'est marrant ça, une Jeanne en Burqa, c'est pour titiller les militants du FN qui vouent un culte à Jeanne D'Arc ou quoi ?!) pour faire de l'espionnage aussi sophistiqué que celui de Fantômette, un restaurant maghrébin qui sert de QG aux vilains colombiens...
On a aussi Macha, la russe de service, devenue la rigolote de service avec des intrigues dont même Jennifer Aniston ne voudrait pas. Elle est enceinte mais ne connaît pas le père qui pourrait être soit un cubain soit un français qu'elle s'est tapée à New York. Allant chercher le cubain à l'aéroport, elle tombe sur le français ! Oh lala, pour éviter le drame, elle simule un malaise pour fuir les présentations du genre "Bonjour, je te présente untelJLA Productions...  A l'heure actuelle, je crois même que les deux hommes sont joués par les même acteurs alors que Macha parlait de deux hommes opposés physiquement.... Cherchez l'erreur !
Dans le même registre, on a Bénédicte, devenue restauratrice car elle s'est probablement rendue compte que les beaux arts ça ne permettait pas de bouffer, qui a envoyé sa fille chez son père en Suède et qui est en couple avec José. Plus conne, tu meurs. Mais un peintre touffu vient la faire vibrer comme une débutante. Et je sais ce que vous pensez : les femmes cougars sont partout. Encore un rôle pour lequel Jennifer Aniston dirait "Oh, non, jamais" !
Cri Cri d'amour le macho est un looser complet sauf qu'il sort avec Angèle, femme docile et qui subit du harcèlement sexuel dans sa boite et qui n'ose même pas se rebeller deux secondes : elle claque la porte et va bosser comme hôtesse dans un bar à pute tenu par Ingrid, la femme fatale du show et seule actrice au dessus du niveau JLA Production. On a le droit à des scènes d'un érotisme qui aurait largement sa place dans certains films diffusés, jadis, après culture pub, le dimanche soir, sur M6... Angèle ne travaillera pas longtemps là bas, car, comme dans toute situation réaliste, elle gagnera les faveurs de son ex patron, Monsieur Barnier, qui se battera pour qu'elle reprenne son ancien job de secrétaire... Encore un fantasme : patron + secrétaire + bureau... Enfin, c'est mon avis! Mention spéciale à Monsieur Barnier dont la présence au casting de cette "oeuvre télévisuelle" ne sert qu'à montrer que ce grand monsieur récite bien son texte, avec une rapidité qui donne l'impression qu'il doit vite aller aux toilettes ("vous avez les yeux rouges.... [pause de 5 secondes] vous avez pleuré ?"). Bref, un mauvais acteur mais excellent pour JLA productions.
Les +
Un spin off est assez difficile à produire pour qu'il plaise dès le début. L'intérêt, généralement, c'est de le produire en même temps que la série d'origine pour accroître les audiences et le chiffre d'affaires mais bon, on est chez JLA/AB productions, il faut s'en souvenir quand même. On est à des kilomètres de Aaron Spelling, hein ! Sauf que là où Melrose 2.0 et 90210 ont perdu, c'est qu'ils n'ont pas assez exploité les anciens personnages, rapidement effacés par les nouveaux. Il n'y a qu'à regarder les premiers épisodes de 90210 où les fantômes de Brenda & Kelly sont éclipsés par Annie, Silver & Naomi. Ici, Angèle & Ingrid sont les seules nouveautés. Enfin, elles et le bide de Nicolas, véritable personnage à part entière.
C'est aussi bien de voir que le langage est un peu moins lisse que ce à quoi on a été habitué.
Les femmes vieillissent mieux. Elles sont encore jolies (bon, rien à voir avec Angelina Jolie, hein!) contrairement à d'autres comme Nicolas qui me donnent l'envie de manifester pour la baisse des prix des injections de botox. Sérieusement, t'as envie de lui foutre la seringue entière partout!
Les Mystères de l'Amour : Review
Le personnage d'ingrid est la seule bonne nouvelle des Mystères de l'Amour. Sa présence est d'ailleurs assez mystérieuse quand on y pense... Elle, si différente des autres, elle aurait pu être la Valérie Malone du coin mais non, ils l'ont foutu avec Nicolas, quoi! Elle qui me parait talentueuse et jolie ferait mieux de se barrer au plus vite et de tenter une carrière un plus élitiste tout en restant modeste... pas comme cette garce de Virginie Desarnauts, persuadée d'être Hilary Swank et qui, dès que tu la mate avec insistance dans le métro parce que son collant est filé, te gueule dessus un "Je sais que je suis une star" et qui baisse les yeux rapidement quand tu lui réponds "Star de quoi ?! C'est pas vous qui présentez le télé achat ?". Connasse.Les -
Bah les moins, c'est surtout que c'est naze. Très mal joué, très mal produit, très mal pensé, très mal réalisé. Des intrigues aussi plates que le cul de Kelly Rowland, une bande son débile, un générique tout aussi débile, un jinggle qui fait "documentaire animalier nocturne", des promos trop cons ! Certains acteurs récitent leur texte comme un gamin récite la liste de course qu'il doit faire au supermarché, les plans sont d'une laideur à faire passer le travail de cadrage de Plus Belle La Vie pour du grand art ! Non seulement c'est naze et le pire dans tout ça, c'est que Hélène, Johanna & Laly ne sont même pas encore arrivées !Patrick Puydebat est trop modeste. Vu l'importance de son rôle dans les intrigues ultra réalistes de ce show, il devrait se la jouer gros crâneur auprès de la rédaction et réclamer un coiffeur qui puisse reprendre sa touffe dégueulasse, un gant de toilette pour désinfecter son "corps", une Power plate et un prof de Pilates et surtout un putain de professeur de diction ! Putain de Merde, quoi ! On ne comprend rien à ce qu'il dit !
Côté réalisme, je suis mort de rire. Que de clichés du spin off : 
Les Mystères de l'Amour : Review
- CriCri a une fille cachée, comme c'est original pour un spin off. Vu que sa mère a l'air d'être une pétasse bourgeoise qui a émigré à Dubaï (bah oui, tant qu'à faire, autant rêver grand, j'suis juste surpris qu'il ne soit plus question des USA à tout va!), à tous les coups, y'a du mytho là dedans !- Le patron qui balance à sa secrétaire "j'adore votre sourire" et qui finit par déjeuner avec elle dans le même episode. Encore 2 heures et elle finit enceinte, c'te cruche ! Mais trop amoureuse de son cricri, qui est retombé dans l'alcool entre temps, bah ouais !
Les bad boys sont quand même marrants. Putain, ils ne feraient même pas flipper ma voisine de palier, femme adorable & retraitée (pas celle du dessus, la grosse chienne) et ont de vrais mimiques de pauvres gars de la campagne qui se prennent pour des caïds seulement envers les gens faibles... Ca se prend pour des grosses racailles mais face à de vraies racailles, disons que ça se la pète moins! Mention félicitations du jury au chauve qui menace Ingrid, la madame Claude du tout paris qui a des connections partout.
Rudy, l'exotique chauffeur de taxi est de la partie. Lui aussi est trop modeste : qu'il prenne des leçons de diction, c'est aussi insoutenable que d'entendre Nicolas parler! Putain, des fois j'ai le sentiment d'entendre une autre langue. Même Macha parle mieux !!! Rudy, c'est la seule différence avec les débuts de AB Prod' où les "minorités visibles" étaient invisibles. Là y'a du progrès. Elles sont là, les minorités ! Dans le rôle du mec qui sert à porter les sacs, hein ! C'est déjà ça !
On est en 2011 et certains veulent nous faire croire qu'il existe des mecs qui se mettent à 4 pattes devant une nana en lui disant "Ingrid je t'aiiiiime !!!"... C'est encore moins crédible quand la nana en question, excédée par ce torrent d'amour se tourne vers son agent de sécurité et lui dit "Débarrassez moi de ça" ! Même Naomi Clark n'avait pas osé!
Côté visuel, bon bah, c'est limité. La garde robe est sûrement sponsorisée par Leclerc Vêtements, le maquillage, euh, fait par les acteurs eux mêmes pour économiser et les coiffures, inexistantes. Ces économies doivent surement expliquer le fait que la pauvre Angèle, secrétaire qui se fait harceler par son beauf de patron, ait un Iphone... mais 3G, elle aura surement un 4G en 2018.
Sinon, les personnages ont peu évolué. Nicolas est comme Shannen Doherty : toujours à jouer le mec de mauvais humeur même quand il est supposé être de bonne humeur... quelle horreur de personnage.
Bref, ça se regarde, ça se critique, faut pas en demander trop, c'est du Azoulay quoi!

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Les mystères de Maulnes

    mystères Maulnes

    Situé aux confins de l’Yonne sur le territoire de la commune de Cruzy-le-Châtel, non loin de Tonnerre, Tanlay et Ancy-le-Franc, le château de Maulnes a été... Lire la suite

    Par  Jlhuss
    HUMEUR, SOCIÉTÉ
  • Green Zone - My Review

    Green Zone Review

    - Come on, none of this matters anymore. WMD? This doesn't matter.- What the fuck are you talking about? Of course, it fucking matters.The reasons we go to war... Lire la suite

    Par  Andersonmother
    A CLASSER
  • NYX : Review des gloss

    Review gloss

    Comme prévue, voici la première partie de ma review de produits NYX.Donc commençons par les gloss :Nous avons de gauche à droite : Beige (qui porte très mal... Lire la suite

    Par  Lollirock
    BEAUTÉ , CONSO, CÔTÉ FEMMES
  • Ce non-amour, sublime amour

    non-amour, sublime amour

    La tradition du "pur amour" de la France du XVIIe distingue la méditation de la contemplation. La méditation est la considération volontaire des thèmes de la vi... Lire la suite

    Par  Anargala
    CULTURE
  • Exposition : L'Or des Incas, Origines et mystères.

    Exposition L'Or Incas, Origines mystères.

    La Pinacothèque de Paris présente du 10 septembre 2010 au 6 février 2011 une exposition sur l'or des Incas. Cet or, que les conquistadors découvrent en 1532 ave... Lire la suite

    Par  Richard Le Menn
    CULTURE, HISTOIRE
  • La nature et ses mystères...

    nature mystères...

    C'est amusant de récolter ses légumes. On a parfois de jolies surprises comme cette tomate lapinette :-) Ou encore cette courgette géante gentiment offerte par... Lire la suite

    Par  Lenaic
    CUISINE, RECETTES
  • NYX : Review Powder Blush

    Review Powder Blush

    Je vous présente aujourd'hui, une des mes meilleures surprises, j'ai nommé : les Powder Blush NYX.Peach (bien plus rôse pale en vrai): Mauve (plus foncé en vrai... Lire la suite

    Par  Lollirock
    BEAUTÉ , CONSO, CÔTÉ FEMMES

Magazine