Magazine Poésie

Tivoli, le paysage rêvé

Publié le 11 mars 2011 par Lauravanelcoytte

Signature : Jérôme Coignard - 23 décembre 2010François-André Vincent, Le Temple de la Sibylle à Tivoli, vers 1773, huile sur toile, 57 x 38,5 cm (©Marseille, musée des Beaux-Arts).

Ill. : François-André Vincent, Le Temple de la Sibylle à Tivoli, vers 1773, huile sur toile, 57 x 38,5 cm (©Marseille, musée des Beaux-Arts).

Villégiature appréciée des Romains, Tivoli a inspiré les plus grands paysagistes du XVIIIe siècle. Alors que ceux-ci sont à l’honneur au musée Cognacq-Jay, un pèlerinage s’impose sur le rocher le plus célèbre de l’histoire de l’art.

Devant ce paysage remué, adossé aux premiers contreforts de l'Apennin, Goethe s'exclamait en 1787 : « C'est encore une des merveilles de ce monde ». À la beauté primordiale du site légendaire de Tivoli tel que l'ont façonné les caprices de la terre, les Romains ajoutèrent leurs temples et leurs riches villas. Échappant l'été à la terrible moiteur de Rome, l'empereur Auguste, Mécène, Virgile, Catulle et de nombreux patriciens goutèrent les charmes des bosquets de Tibur, et « leur fraîcheur pure et vive », chantée par Horace. Ces monuments devenus ruines ont fini par faire corps avec les strates géologiques pour composer un nouveau paysage, considéré depuis la fin du XVIIe siècle comme la quintessence du paysage classique. Des temples de la Sibylle ou de Vesta, des cascades ont surgi dans les tableaux de Poussin et de ses successeurs. Et, de la peinture, ils ont naturellement gagné les jardins du XVIIIe siècle à travers l'Europe, d'Ermenonville à Wörlitz. À Paris, le parc des Buttes-Chaumont est l'un des derniers hommages à l'antique Tibur, avec son rocher percé de grottes, ses cascades et son pseudo-temple, un peu maigrichon il est vrai si on le compare à son modèle. Tivoli a perdu sa gare de chemin de fer, qui la reliait si commodément à la capitale depuis les années 1870.

A lire  : Magazine Connaissance des Arts janvier 2011

Informations pratiques dans l'onglet Agenda.

Ecoutez notre podcast sur l'événement dans l'onglet Podcast

http://www.connaissancedesarts.com/peinture-sculpture/actus/dossiers/tivoli-le-paysage-reve-87509.php


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Ces plaies qu'on gratte

    plaies qu'on gratte

    Une lecture de La Divine Comédie (30) Chant XXIX. Les faussaires. Falsificateurs de métaux, ou alchimistes ; ils sont couverts de gale et de lèpre. On l’a vu à... Lire la suite

    Par  Jlk
    NOUVELLES, TALENTS
  • Suspends ton vol !

    Suspends

    Une lecture de La Divine comédie (25) Chant XXIV. Voleurs. On a beau voir l’accablement écraser, de plus en plus, le pauvre poète descendant la roide pente... Lire la suite

    Par  Jlk
    NOUVELLES, TALENTS
  • Cosmos au notoscope

    Cosmos notoscope

    ONFRAY Michel. Cosmos. Flammarion, 565p. - En sous-titre: une anthologie matérialiste.- Premiertome d'une trilogie intitulé Brève encyclopédie du monde.- Ce... Lire la suite

    Par  Jlk
    NOUVELLES, TALENTS
  • Fichu Printemps des poètes

    Fichu Printemps poètes

    Il y a le mot " printemps " et le mot " poète ", alors forcément l'association des deux c'est frais, c'est jeune, c'est swag. Et en effet, ça peut l'être ! Le... Lire la suite

    Par  Lise P.
    POÉSIE, TALENTS
  • Panique à la Love Parade

    Panique Love Parade

    Une lecture de La Divine Comédie (6) Chant V. Cercle des luxurieux. Tourbillons des damnés emportés par les airs. Rencontre émouvante de Francesca da Rimini.... Lire la suite

    Par  Jlk
    NOUVELLES, TALENTS
  • Haute Couture: Lonely Woman

    Haute Couture: Lonely Woman

    ELLE:...Place Vendôme... LUI: Horace Silver Photo: Claudia Fessler Video: Youtube/User: Jazz Hole Horace Silver Lonely Lire la suite

    Par  Modemajeure
    CULTURE, HUMEUR, MODE, MUSIQUE, TALENTS
  • Je continue de faire n'importe quoi durant mes minis paus...

    Je continue de faire n'importe quoi durant mes minis pauses Je continue mes taches du calendrier de l'avent Je continue d'en rater mais je les aime quand même J... Lire la suite

    Par  Mmm
    BD & DESSINS, TALENTS

Magazines