Magazine Enfants

Hors piste - part 1

Publié le 28 mars 2011 par Valou94
 Bonjour les petits clous !

Hors piste - part 1

donc là, c'est pas moi


Et oui, près d’une semaine et demi sans aucune nouvelle de moi, je sais que je vous ai manqué. Certains se sont même inquiétés. Enfin, pour être tout à fait honnête, le « certains » en question se résume à une personne, que je remercie de sa sollicitude. Mais c’est juste parce que les autres lecteurs, composés en majorité de ma grand-mère, mon frère, et mon père, savaient que j’étais partie en vacances.
Non, je ne vous ai pas prévenus sur le blog, certes, mais après tout vous ne me prévenez pas non plus à chaque RTT que vous posez (ceci est un message personnel, je répète, ceci est un message personnel).
Il était temps que je m’envole vers d’autres cieux, la grisaille parisienne cumulée à une dose massive de boulot commençaient à me courir sur le haricot, tendance grave.
Alors, on a saucissonné les schtroumpfs à l’arrière de la voiture, et on a pris la route, direction l’air pur, l’eau sans nitrates et les grandes étendues blanches des Alpes. A nous les pistes !
On avait choisi une petite station familiale, un club pas trop cher qu’on connaissait, où les schtroumpfs sont gérés toute la journée au besoin, cours de ski et repas compris (les vacances, quoi), avec une cuisine plus qu’honorable et des animateurs sympas et pas trop collants.
Bon, la seule légère ombre au tableau, c’est que la station en question est la station française la plus éloignée de Paris. Plus loin, on pouvait choisir les Appalaches, sinon.
Du coup, il a fallu compter des heures de route, sans lecteur DVD (note à l’intention des parents, qui comprendront), sous la pluie, au milieu des camions, des « c’est quand qu’on arrive ? » « je veux un câlin » « à moi la main de maman » « j’ai envie de faire caca », avec l’escale déjeuner en prime au Courtepaille qui mérite sans doute la palme du plus mauvais de France (même les enfants n’ont pas mangé leur mousse au chocolat, c’est pour dire), les pipis au milieu des champs boueux pour toute la famille (maman comprise) et enfin sur les derniers (200) kilomètres les « j’ai mal au cœur » de Grand Schtroumpf, repris par Schtroumpf Gourmand en stéréo « moi ‘ssi, ai mal au keu ».
Un pur moment de plaisir.
Et comme ça, on est arrivés en retard pour la séance d’explication au club de vacances. On a appris ça à l'accueil et devant la mine peinée de la réceptionniste, nous avons pris des têtes d'enterrement, en essayant de masquer notre yessitude intérieure.Ca doit être une histoire de yin et de yang, en fait. On trouve toujours du bon dans le mauvais, et vice-versa.
Le club, de toutes façons, on le connaissait déjà. On savait qu’on y retrouverait des jeunes parents qui comme nous voudraient skier en paix offrir à leurs chères têtes blondes un programme adapté à leur rythme de vie. Et des groupes de retraités qui mangeraient ensemble tous les jours, connaitraient tous les animateurs par leurs prénoms et participeraient au concours de génépi (concours de celui qui boit le plus de génépi en une seule déglutition) (je sais, ça donne envie. Je peux donner le nom du club par mail, pour les personnes intéressées).
A ce sujet, j’ai développé une théorie basée sur mon expérience et de longues années d'observation en milieux divers. Je pense que dans un groupe de personnes, le QI du groupe s’aligne sur celui de la personne qui a le moins élevé. Une sorte de nivellement par le bas. Et alors, je voudrais pas dire, mais dans le lot de ceux qui étaient là cette semaine, il y en a un qui devait en tenir une sacrée couche.
On savait aussi qu’on n’échapperait pas à la soirée raclette, suite à quoi on devrait se lever cinq fois dans la nuit pour boire un litre d’eau. A chaque fois.
Ni non plus à l’observation attentive bien que silencieuse de nos coreligionnaires sur l’avancée mutuelle de nos bronzages, une sorte de compétition avec disqualification au premier coup de soleil pour l’imprudent qui aurait oublié sa Nivéa indice 50 le matin.
Non, décidemment, la présentation des activités nocturnes que nous savions d'avance que nous ne ferions pas pour cause de fatigue prématurée et soudaine sur les coups de 20h30, tous les soirs, ne nous a pas manqué.
To be continued.....
TEASER: pour la suite, je vous parlerai de combinaison de ski, de tire-fesses, et de local à ski. Ne manquez pas le prochain épisode! (to da di dou di da da DOU DI DA. Enfaaaaaaant du soooleiiiiiil.. Euh pardon, je m'égare).
A bientôt les petits clous!

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • A nous les petits Anglais!! – part 1 (Douvres et Deal)

    nous petits Anglais!! part (Douvres Deal)

    Pour certains, l’Angleterre, c’est pluvieux, c’est pas heureux. Je ne vais pas les contredire pour le côté pluvieux mais… …passer un week-end dans le Kent, c’es... Lire la suite

    Par  Hourgada
    CUISINE, JOURNAL INTIME, VOYAGES
  • Fête des lumières / part.1 - Concert d'Ödland

    Fête lumières part.1 Concert d'Ödland

    Rhaaaa, je viens d'apprendre la nouvelle et ça me rend toute guillerette !Bon, je vais essayer de la faire courte, sinon on est pas sortis du bois. Y'a deux... Lire la suite

    Par  Unefillealyon
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • Le bus, c'est l'aventure (part 1)

    bus, c'est l'aventure (part

    Cette journée de mercredi a mal commencé.D'abord, il neige (dit Musti).J'aime la neige. Mais uniquement quand je suis chez moi et que je dois pas sortir et que... Lire la suite

    Par  Anaïs Valente
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • 2010 en vrac, part 1

    2010 vrac, part

    J'ai piqué l'idée à Monsieur et Madame 'Stie qui ont eux-même piqué l'idée à Delphine, qui apparemment n'a piqué l'idée à personne! Lire la suite

    Par  Parisienne
    AMÉRIQUE DU NORD, JOURNAL INTIME, RÉGIONS DU MONDE, VOYAGES
  • Mars et Vénus part 1

    Mars Vénus part

    C'est quand même pratique d'avoir un blog, on parle à longueur d'articles de ses objets de convoitise et Noël venu, sa wish list se retrouve au pied du sapin.... Lire la suite

    Par  Parisienne
    AMÉRIQUE DU NORD, JOURNAL INTIME, RÉGIONS DU MONDE, VOYAGES
  • Mes secrets de bôôôté part.1

    secrets bôôôté part.1

    Si toi aussi tu ne te reconnais pô du tout du tout dans les rubriques bôôôté des magazines et des blogs de fille qui te recommandent des crèmes à la bave... Lire la suite

    Par  Unefillealyon
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • L'île de Majuli - Part 1

    L'île Majuli Part

    Après Kaziranga, nous sommes allées voir le Brahmapoutre, le traverser et passer un moment sur l’île de Majuli. Brahmapoutre. Un nom qui me fascine.... Lire la suite

    Par  Indiansamourai
    JOURNAL INTIME

A propos de l’auteur


Valou94 1861 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog