Magazine

Le scandale « Brigade AntiNégrophobie » à la commémoration de l’abolition de l’esclavage.

Publié le 13 mai 2011 par Maybachcarter

Cette semaine a eu lieu une cérémonie de commémoration de l’abolition de l’esclavage, organisée dans les jardins du Luxembourg à Paris. Je pourrais d’abord commencer par souligner l’évidente différence de traitement médiatique entre cet événement et un autre…prenons au pif, celui du Débarquement. Cela ne me plaît pas spécialement d’avoir à faire des comparaisons aussi basiques, d’avoir à mesurer l’importance d’un fait historique par rapport à un autre, mais dans ce genre de situations je dois bien reconnaître que la fin de l’esclavage semble ne pas avoir autant d’impact symbolique…..que l’élection de Mitterand. Certains me diront que le 2ème cas est plus récent, soit. Enfin, ceci n’est pas le sujet du jour.

Il se trouve donc que parmi les invités de cette commémoration -discrète – se trouvaient des membres de la « Brigade AntiNégrophobie » …et apparemment, ils étaient Persona Non Grata comme en témoigne cette vidéo qui fait le tour du web depuis quelques jours:


Bien. Alors, en ce qui me concerne, cette vidéo me dérange sincèrement. Mais avant de m’expliquer, je tiens à clarifier certaines choses.

J’ai connu la Brigade Anti Négrophobie avec l’affaire Guerlain. Je me suis longuement exprimée sur le sujet et une fois de plus, je réitère mes propos : ils n’avaient pas à aller foutre le bordel dans une boutique GUERLAIN en signe de contestation. Au-delà même de çà, je désapprouve leurs manières d’agir, leurs vision de l’activisme même si j’ose croire que nous souhaitons tous la même chose : l’égalité.

Concernant cette vidéo: j’ai toujours un souci avec le fait de se baser sur ce type de preuves parce qu’on n’est JAMAIS sûr d’avoir TOUTES les informations sur le pourquoi du comment. Par ailleurs, le fait de décortiquer la vidéo seconde après seconde n’est pas forcément une méthode fiable, mais certains me diront que je fais dans la déontologie démagogique, passons et venons en aux faits.

Premièrement, je suis d’accord sur le fait que le service de sécurité leur ait demandé d’ôter leurs t-shirts pour des raisons « protocolaires ». Peu importe que cette raison soit réelle ou qu’il s’agisse d’une excuse, pour un tel événement, se ramener avec ce genre de t-shirts relève de la provocation. A l’instar de collectifs comme Act Up ou Green Peace, la Brigade AntiNégrophobie use d’actions coups de poing, plus pour provoquer des réactions que de poser des actions justement ( je suppose qu’ils font autre chose de plus « constructif » par ailleurs, mais tout de même ). C’était assez déplacé ( et ils le savent ) de se ramener à une cérémonie officielle avec ce type de t-shirts. Puisque leurs partisans passent leur temps à faire des comparaisons avec la communauté juive : je vois très mal les collectifs sionistes et anti-Palestine se ramener avec des t-shirts à une cérémonie officielle organisée en commémoration de la Shoah. Jusqu’à cette partie de la vidéo, rien ne m’a choquée donc.

La dame aux cheveux courts qui semblait vouloir calmer le jeu leur a demandé d’ôter l’objet du litige et ( à ma grande surprise je l’avoue ), la Brigade a accepté. Pour moi, le problème aurait dû s’arrêter là. Et c’est justement ici qu’il manque un maillon. Comment subitement, sans explications VALABLES comme le martèle quelqu’un, on fait appel aux gros bras pour les virer manu militari..ALORS QU’ILS ONT ETE INVITE ? Entre l’étape précédente et l’emploi de la manière forte, il y a CLAIREMENT quelque chose qui s’est passé, et aucun d’entre nous ( spectateurs qui n’y étions pas ) ne sait vraiment ce qui a pu se dire/se décider. Un coup de fil du ministère de l’intérieur ? Le préfet qui a choisi à la dernière minute de ne pas les laisser y accéder par mesure de précaution ? Le chef de la sécurité dépassé par les événements ? La Brigade avait-elle prévu, une fois entrée, de monter sur l’estrade ( sans y être invitée ) pour faire passer leur message ? C’est tout de même invraisemblable qu’on passe d’une discussion/négociation à une pure et simple expulsion violente sans élément déclencheur.

Par ailleurs, la fin de la vidéo est tout simplement INCROYABLE. Un tel déchaînement de violence n’est absolument PAS justifié, sachant que les personnes refoulées ne représentaient clairement AUCUN danger, qu’il ne s’agissait pas d’un groupuscule armé et qu’ils n’avaient en tout et pour tout que des t-shirts un poil gênants.

Bref, après avoir regardé cette vidéo dans son intégralité, j’étais bien sûr troublée par ces agissements de la part de la police NATIONALE, mais je ne me mets pas non plus à LYNCHER la France, comme j’ai pu le lire ici et là.

Vous voyez, c’est mon problème avec ce genre de choses. Ne nous mentons pas, ce qui s’est passé sert GRANDEMENT la cause de la Brigade AntiNégrophobie, en justifiant ou du moins, en expliquant partiellement leurs méthodes. Depuis que cette vidéo tourne sur Facebook, je lis des commentaires scandant la haine de la France, l’intervention DIRECTE de Sarkozy ( comme s’il n’a pas autre chose à foutre ), la matérialisation d’un racisme profondément ANCRé dans la société française, blanche et laïque. Oui effectivement, cette vidéo est révoltante mais ATTENTION à ne pas tomber dans les extrêmes, sachons raison garder. En fait, ce que je crains (et qui va FORCEMENT arriver), c’est la récupération de part et d’autre. La Brigade AntiNégrophobie n’a pas demandé à être traitée de la sorte, ils se sont – a priori – conformés aux règles et ce sont leurs interlocuteurs qui ont fauté. Mais par pitié, ceci est UN (malheureux) événement, çà ne doit pas devenir une excuse pour mener des actions 100% PROVOC et jouer la carte de la Victimisation.

J’en peux plus du racisme ambiant, je l’ai déjà expliqué dans mon post sur Guéant ou encore celui sur Marine LePen & Closer. Cette ambiance devient de plus en plus lourde, et à l’approche des élections çà n’ira pas en s’arrangeant. Alors oui, je sais que par désespoir de ne pas voir les choses changer, on finit par faire tout et n’importe quoi, sous prétexte d’être un(e) activiste. Mais enfin.

Je souhaiterais qu’il y ait une action menée en justice ( qu’on m’épargne les « çà ne va pas aboutir », « à quoi bon ? » ) et d’autre part, que la Brigade fasse aussi son autocritique à un certain niveau. Leur mode opératoire n’aidera EN RIEN à éveiller les consciences et à établir un dialogue visant à réduire la Négrophobie. En fait, pour m’auto-paraphraser, tant qu’ils continueront à vouloir « bousculer » les gens via la provoc’, ce type de scènes a de fortes chances de se répéter. Je ne justifie PAS DU TOUT les actions de ces brutes policières, mais je ne suis pas pour l’angélisme ou la béatification 2.0 non plus.

Petit Hors-Sujet (ou pas): je suis tombée dessus via Twitter (Source: @Unjustifiable_)

Le scandale « Brigade AntiNégrophobie » à la commémoration de l’abolition de l’esclavage.

Scandale Banania, le retour ?

Recent Comments:


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Occasion manquée pour la Brigade Des Mimes

    Occasion manquée pour Brigade Mimes

    On apprend, attristé, que ce samedi soir, la petite sauterie organisée dans un squat festif rempli de zartistes citoyens et zengagés a dégénéré avec l’arrivée... Lire la suite

    Par  Copeau
    CULTURE, SOCIÉTÉ
  • Brigade fluviale 2

    La Brigade Fluviale de Paris envoyé par mairiedeparis. - L'actualité du moment en vidéo. Publiée le 31/07/09 Découvrez un service de Police unique en son genre ... Lire la suite

    Par  Tripuniforme
    INSOLITE
  • La brigade des maléfices

    brigade maléfices

    La brigades de maléfices est une série française en 6 épisodes de 55 minutes, créée et réalisée à partir de 1971, la série sera diffusée la même année sur... Lire la suite

    Par  Matv80
    MÉDIAS, SÉRIES, TÉLÉVISION
  • Vidéo Test sur Artillery brigade [iPhone/iPad]

    Vidéo Test Artillery brigade [iPhone/iPad]

    Voici un des tout dernier jeu de Bulkypix et développé par Revo solutions games. Artillery Brigade est un jeu assez fun qui a pour thème la défense de zone... Lire la suite

    Par  Dirtgamerz
    HIGH TECH, JEUX VIDÉO
  • La brigade des Sapeurs-Pompiers de Paris

    brigade Sapeurs-Pompiers Paris

    collection personnelle Par décret impérial du 18 septembre 1811, Napoléon Ier créa le bataillon des Sapeurs-Pompiers de Paris, suite au bal tragique du 1er... Lire la suite

    Par  Elisa Zaromcha
    CÔTÉ FEMMES, TALENTS
  • La brigade des tigresses

    brigade tigresses

    Depuis le 19 janvier se joue au Théâtre Le Temple une pièce mordante, La brigade des tigresses. Un salon bourgeois, une table recouverte d’un drap pour cacher d... Lire la suite

    Par  Lemediateaseur
    CULTURE
  • Annulation d'atelier par brigade anti secte de france

    L'atelier que je devais donner à Moirax a été annulé par l'intervention de la brigade anti sectes du gouvernement français. Voici le message que j'ai reçu de... Lire la suite

    Par  Aiglebleu
    CULTURE, MUSIQUE, MUSIQUE DU MONDE