Magazine Humeur

La nostalgie n’est plus ce qu’elle était...

Publié le 08 février 2008 par Brunoh
Philippe Khorsand n’est plus.
Celui qui, dans l’excellente série des années 80 “Merci Bernard” puis dans “Palace”, nous avait révélé son talent, fut également sociétaire de la Comédie Française.
Par la suite, nous avions apprécié son interprétation de l’ami Richard, dans la série “Une Famille Formidable”. Une famille qui a, hélas, vieilli. La récente diffusion du dernier opus de cette série nous a ainsi montré un Philippe Khorsand très amaigri, jouant courageusement son rôle, au milieu d’acteurs eux aussi marqués par les ans.
Curieux monde parallèle que celui de la télévision.
15 ans se sont écoulés depuis la première saison d’”Une famille formidable”. Et ces personnages font désormais partie de notre entourage, au même titre que des oncles ou des cousins que l’on ne verrait que rarement, et sur les visages desquels on discernerait le poids des ans, celui-là même que notre miroir nous épargne, par la force de l’habitude.
Autre disparition récente, celle du fantaisiste Carlos. J’avoue ne pas faire partie des fans de ses pitreries, mais je me souviens, enfant, avoir dansé le “Bougalou du Loup Garou” (Sur la pochette du 45 Tours, Carlos tenait dans sa main ce fameux loup, sous la forme d’un dessin à la Tex Avery).
Quelques années plus tard, je découvrai le célèbre “Big Bisou”, et Carlos me donnait la première occasion d’embrasser des copines d’école sur la bouche (avouons-le : la plupart du temps, elles se sauvaient largement avant la fin de la chanson, sauf les moches, mais là c’était nous qui courions... bref ce truc n’était vraiment pas au point !)
Ces années insouciantes, qui gardent pour moi le parfum des feuilles d’automne et de la colle blanche en pot à l’odeur d’amande, me rappellent aussi la première télé couleur achetée par mes parents, qui m’a permis de découvrir que Casimir était orange, juste avant que Goldorak ne vienne y combattre ses premiers golgoths.
Depuis, les mange-disques ont cédé la place aux lecteurs MP3, et les artistes qui passaient dans les émissions de Maritie et Gilbert Carpentier se produisent désormais au Père Lachaise. Entre nous, je trouve qu’il y aurait des façons plus élégantes de nous forcer à devenir - enfin - des adultes !

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Dialogue “au salon”

    Changement de présidence et changement de style au Salon de l’agriculture. L’événement était très apprécié de Jacques Chirac. C’est quasiment au pas de charge... Lire la suite

    Par  Jlhuss
    HUMEUR, SOCIÉTÉ
  • Suite et “Faim”

    Lors d’une conférence sur l’action humanitaire tenue aux Emirats Arabes Unis, un haut responsable du Programme alimentaire mondial des Nations Unies (PAM) a... Lire la suite

    Par  Jlhuss
    HUMEUR, SOCIÉTÉ
  • La “deuche”

    Emblèmatique, elle fête ses 60 ans ! La cité des sciences et de l’Industrie à Paris lui consacre jusqu’au 30 novembre , une exposition. La « deuche » est à... Lire la suite

    Par  Jlhuss
    HUMEUR, SOCIÉTÉ
  • Soins “verts”

    De longue date, on savait que les animaux de compagnie comme les chiens et les chats contribuaient à aider certains patients traités en psychiatrie. Lire la suite

    Par  Jlhuss
    HUMEUR, SOCIÉTÉ
  • Faire “joujou”

    … avec les OGM ! Il y aurait donc eu un “coup de théâtre” à l’Assemblée lors de l’examen en seconde lecture du projet de loi sur les OGM, où une “motion de... Lire la suite

    Par  Jlhuss
    HUMEUR, SOCIÉTÉ
  • La belle “Rousse”

    Un jour elle est venue taper à la fenêtre, il faut dire qu’elle avait de quoi séduire, une jolie robe, un peu rousse aussi. Debout comme un écureuil, ce n’en... Lire la suite

    Par  Jlhuss
    HUMEUR, SOCIÉTÉ
  • “Le temps des cerises”

    … La ballade de Chambolle : Cartes IGN 2620 E et 2621 E Nous y sommes . Malheureusement, cette année, mars fut détestable, avril sinistre et mai catastrophique. Lire la suite

    Par  Jlhuss
    HUMEUR, SOCIÉTÉ

Magazine