Magazine Journal intime

Déjà un mois de vie à trois !

Publié le 22 juillet 2011 par Smirnoffette

Aujourd’hui, ça fait un mois que notre princesse à vue le jour, l’occasion pour moi pour revenir sur sa naissance et ce 1er mois.

3ème jour prete a dormir
  
P1000295

P1000234

Lundi 20 juin au matin, j'avais donc mon rendez-vous au cabinet de gynécologie pour un dépassement de terme. En effet, ma puce ne s'était pas décidé à sortir pour la fête des papas.
A l'écho de contrôle, non seulement l'arythmie n'avait pas disparu mais la quantité de liquide amniotique était un peu basse. La sage-femme a vérifié mon col et m'a annoncé une ouverture à 4 cm. Au vue des résultats de l'écho, elle nous a proposé un déclenchement le lendemain. J'avais beau vouloir un accouchement le plus naturel possible, les dernières nouvelles et le fait que je la sente de moins en moins bouger nous ont fait opter pour le déclenchement d'autant plus que mon col était bien favorable.
Pendant qu'on attendait en salle d'attente que la secrétaire nous trouve un RV à l'hôpital, j'ai commencé à avoir mal au dos. Je me sentais fatiguée, irritable ... Du coup, on est rentré chez nous en demandant à la secrétaire de nous rappeler quand le rendez-vous serait fixé.
A peine à la maison, la secrétaire nous appelle pour nous annoncer que le déclenchement sera pour le lendemain à 8h. On déjeune, Flo part bosser et je décide de faire une sieste. Mes douleurs dans le bas du dos et les hanches vont et viennent et je commence à me dire que ça pourrait bien être des contractions même si je ne sens pas mon ventre durcir. Ce n'est pas vraiment régulier ...
Quand mon mari est revenu du boulot vers les 20h, ça a commencé à devenir plus régulier. J'ai utiliser le site http://www.contractionmaster.com (oui j'suis une geekette) pour les savoir leur durée et leur fréquence. Elles revenaient toutes les 8 minutes pendant 1 minute. Après le diner, mon homme a été se coucher mais je ne pouvais pas dormir. J'ai fait du ballon, pris un bain mais rien ne soulageais vraiment. Au fur et à mesure de la nuit, la douleur s'est intensifiée mais les contractions ne se rapprochaient pas. Vers 3h du matin, ça devenait difficilement gérable. J'ai donc réveillé Flo pour que nous partions à la maternité.

P1040633
  
P1000262

Nous sommes arrivés à la maternité vers 4h du matin.
Chéri m'a déposé dans le hall de l'hôpital le temps d'aller garer la voiture, puis nous avons été nous faire enregistrer au bureau d'admission. Entre deux contractions, j'avais un peu de mal à rassembler mes neurones pour répondre aux questions en anglais. Heureusement que Flo faisait le traducteur !
On nous a ensuite appelé pour le "triage". Déshabillage, vérification du col (dilaté à 4-5cm), pose de la perfusion (j’en avais une trouille bleue mais en fait j’ai rien senti !). J'enfile ma chemise d'accouchement (très moche) et un drap en guise de cape pour cacher mes fesses (appeler moi “Super mother”) et direction la salle d'accouchement.
Je m'installe sur le lit et la sage-femme (Rachel) installe le tensiomètre et le monitoring pour surveiller le cœur de bébé et mes contractions. J'ai d'ailleurs de plus en plus de mal à les gérer, j'ai l'impression qu'on me broie les os des hanches. Pendant les contractions je me dis qu'il me faut à tout prix la péri mais une fois qu'elle est passée je me dis que je peux faire sans.
Finalement, je demande la péri vers 7h car je sens que je vais être trop épuisée pour pousser dans ces conditions.
J'ai hyper peur pour la pose de la péri. L'anesthésiste arrive. Il est adorable et efficace. Je me mets sur le bord du lit, face à l'infirmière et il me dit de pousser son doigt avec mon dos. Honnêtement je n'ai ressenti aucune douleur, juste quelques craquements dans le dos. En 5 min, plus de douleurs. Limite, je lui aurait fait la bise ! Je peux bouger mes jambes dans le lit, elles sont juste engourdies. Ca me rassure car j’avais un peur de me sentir paralysé. 
Je profite de ne plus avoir mal pour dormir un peu. La gynéco de garde (une que je n'avais jamais rencontré mais très sympa) passe. Le col est toujours à 5 cm et les contractions sont toujours espacées de 8min. Elle me propose de percer la poche des eaux pour accélérer le travail. J'accepte et on se rend compte que le liquide est teintée. La gynéco me prévient qu'au moment de la naissance il y aura une équipe du service de néonatalogie pour s'occuper de notre bébé.

On continue de patienter avec mon mari. Environ 1h plus tard, la gynéco revient pour voir si ça avance. Aucun changement. On me met donc sous ocytocine. Vu qu'on voit pas tellement mes contractions avec le monitoring, la gynéco installe une sonde interne. C'est tout de suite plus parlant ! Le graphe n'a plus du tout la même tête. Ouf ça contracte bien. Par contre, ma princesse est tellement basse qu'on peine à entendre son cœur, du coup, elle installe aussi un capteur sur sa tête. Me voilà branchée de partout ! C'est à milles lieux de ce que je voulais à la base (un accouchement 100% naturel) mais je m'en fiche complètement. On ne nous impose rien, la gynéco et la sage-femme nous explique chaque procédure et sont à l'écoute.

Pendant toute la durée de l'accouchement on a vu défilé toutes les sages-femmes des autres chambres car le monitoring de bébé s'affichait sur un écran de contrôle, là où les sages-femmes font leur pose, et, avec l'arythmie de Maxandre, elles pensaient toutes qu'il y avait un problème. Apparemment une arythmie si importante c’est pas très courant.

Vers 11h, je ressens à nouveau la douleur dans les hanches. J'appuie sur le bouton de la pompe de la péri pour avoir une dose ... aucun effet … une 2ème fois ... je douille toujours. On fait venir l'anesthésiste qui réinjecte encore une dose dans le cathéter. Je lui dit que je sens que mon dos est humide. Pas de pot la péri s'était barré. C'est la 1ère fois qu'il voit ça en 500 péri posée ! Bon il réinstalle la péri et c'est reparti mon kiki. La gynéco vérifie mon col : 6,5cm. Ca se décoince !

En attendant, on somnole, lit, écoute de la musique, admire les belles contractions sur le graphe, plaisante avec la sage-femme.

  

P1040963
  
P1000222

Vers 16h, la sage-femme commence à tout installer, prévient le service de néonatalogie. La gynéco arrive et on commence la poussée. La poussée à durée environ 45 min. Je sens la pression de la tête de ma puce mais aucune douleur.

Et à 17h17, la voilà !!!! On la pose sur mon ventre une petite seconde. Elle me parait immense. Elle est couverte de méconium et ne pleure pas, ne bouge pas. Je suis terrorisée à l'idée qu'elle puisse mourir. L'équipe de néonatalogie la prend en charge. Ils sont dans la chambre à 2m de moi. Ils l'aspirent de tous les côtés. Je pleure en répétant «elle respire pas, elle respire pas». Flo me rassure : on nous l'a dit avant, c'est normal. Il faut tout aspirer avant son 1er cri pour éviter que du méconium parte dans ses poumons et provoque une infection. Finalement je la vois bouger ses bras et ses jambes et quelques secondes après j'entends son premier cri. Il la baigne, la pèse (3.236kg), la mesure (50.5cm), l'emmaillote et me la ramène. Elle pose sur moi son regard étonné. Je suis maman !! Je pleure comme une madeleine. Je remercie le ciel pour ce bonheur ! Flo la prend dans ses bras. Il pleure (c'est la première fois que je le vois pleurer de joie). Je pleure à nouveau en le voyant papa !

23min 1ers regards
  
H 24 min

Quelques minutes plus tard, une nouvelle équipe de néonatalogie arrive pour faire passer à Maxandre un électrocardiogramme et un test de tension artérielle. Mauvaise nouvelle, son arythmie est toujours là …

Une nouvelle sage-femme me propose de mettre Maxandre au sein mais elle est trop brusque, ça ne marche pas. Je réessaie seule et aucun soucis. Ma princesse n'aime pas qu'on lui tienne la tête, elle veut faire toute seule !

Je demande à manger mais manque de pot la cafétéria vient de fermer (à 19h). La sage-femme me trouve quand même un mini sandwich. Vers 22h, une chambre est enfin disponible et on nous y emmène.

J'apprécie le lit douillet (gonflable) après le lit très dur de la salle d'accouchement. Je me sens en pleine forme et suis sous le charme de ma princesse. Flo dort juste à côté de moi dans le canapé-lit. Nous passons notre 1ère nuit à trois ...

2ème jour on récupère
  
1er jour je recupere avec Papa

Nous sommes sortis de la maternité le jeudi 23 juin vers 17h.

P1000176
  
2ème jour dans mon siège auto en arrivant à la maison

Et depuis ?

Pour ce 1er mois :

- Nous avons appris, le 7 juillet, avec un grand soulagement que l’arythmie de Maxandre avait disparu et que tout ceci était de l’histoire ancienne.

- Elle a perdu son petit bout de cordon ombilical le 27 juin.

- Le lait de maman lui profite bien car elle pesait 3,700 kg le 7 juillet.

P1040805
 
P1000283

- Elle a rencontré son papi et sa mamie (de mon côté). Les heureux nouveaux grands-parents ont pu s’extasier pendant 15 jours !

P1040983
  
P1040687

- Elle a pris son premier bain le 3 juillet et elle adore ça !

1 semaine et 5 jours premier bain
  
1 semaine et 5 jours premier bain 3

- Elle a sourit pour la 1ère fois, à son papa à l’occasion de sa fête (joli cadeau !). Elle a aussi sourit à son papi et à sa mamie … et à moi bien plus tard mais depuis elle se rattrape !


Retour à La Une de Logo Paperblog

Dossier Paperblog

Magazine