Magazine Nouvelles

Jacques Estager | c’est re-moi

Publié le 23 juillet 2011 par Angèle Paoli
« Poésie d’un jour

Bonjour c-est moi laisse-moi faire deux gestes de mes mains - tes cheveux
Ph., G.AdC

[C’EST RE-MOI]

« c’est re-moi
serre-moi
bien dans tes bras », il dit et la terre
                       tourna la terre au
                       soleil et il pleura
                       pas sur elle pas
                       venue, sur ses bras

« bonjour c’est moi laisse-moi faire deux gestes de
mes mains à tes cheveux le vent m’a décoiffé et les
feuilles d’arbres ont fouetté ma chevelure respire sur
ma joue le printemps et embrasse-moi le soleil m’a
sacré roi du soleil et de la pluie et du temps »

elle met
son museau sur le sol sa tête sur
sa patte à sa patte jointe et dort

elle met
ses mains sur les ronces
dehors les maisons, jaunes
font un tour, l’été, dans le vent

à côté du ciel il n’y a plus personne, entre les
chaumes, dans les soirs à genoux, embués et illuminés
entre les arbres ; la goutte, elle, de ciel, ne fut jamais
respirée, ciel encore, un pas dans un pas, sur le
chemin et c’est dans une autre histoire, dit-elle. Et à
l’envers, encore il n’y a plus que la chute des miettes
d’or, de sable, de pain, d’air, - l’endroit reste pur,
sans lieux, sans fautes, inexploré ?

Jacques Estager, Je ne suis plus l’absente, Éditions Lanskine, 2010, pp. 13-14.
Estager



JACQUES ESTAGER

Estager (1)

© Jacques Estager
Source :
Les Carnets d'Eucharis
de Nathalie Riera


■ Voir aussi ▼

→ (sur Poezibao) Je ne suis plus l'absente, de Jacques Estager (par Chantal Dupuy-Dunier)



Retour au répertoire de juillet 2011
Retour à l’ index des auteurs

» Retour Incipit de Terres de femmes

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Magazines