Magazine Humeur

Sales bestioles

Publié le 08 septembre 2011 par Jeff @DagenaisJF
Sales bestiolesDepuis que j'habite au sous-sol, un choix mûrement réfléchi à l'époque de ma pré-chirurgie, des bestioles ont envahies et colonisées mon appartement. 
Ce n'est pas que j'en ai peur mais je ne les aime pas. Les voir dans la nature ne m'a jamais dérangé. Mais chez moi ? C'est hors de question. 
En ce moment, c'est la saison des araignées. On peut surtout  les observer aux mois d'août et septembre. Ils se promènent en toute liberté sur les murs et les planchers. Elles peuvent cohabiter avec moi, en autant que je ne les vois pas. 
Quoi qu'il en soit, j'en ai attrapé trois juste hier soir. Elles se promenaient en toute impunité sur le mur juste devant moi. Et sous la lumière de ma lampe en plus ! Faut croire que ma vision périphérique est toujours aussi bonne et fonctionnelle. Heureusement que ma boîte de « kleenex » est toujours pleine et prête à utiliser. Je déteste les toucher à main nue. C'est dégoûtant.
Sales bestioles
Heureusement que je ne suis pas sujet à l'arachnophobie, cette peur démesurée, viscérale et incontrôlable qui touche environ 2,5% des hommes et 5% des femmes. Et apparemment, nous serions nombreux à craindre les araignées. 
L'origine de ce mot remonte à la mythologie grecque. Le fils d'Aphrodite et de Arès, Phobos, semait la panique sur son passage. De nos jours, la peur de certains animaux est souvent due à une exagération ou une surévaluation d’un risque existant (attaque, morsure ou piqûre). 
Une rencontre traumatisante avec une araignée durant l'enfance peut aussi être à l’origine de cette phobie et nous inciter à fuir ces bestioles comme la peste. Et justement, cette peur serait le vestige d'une époque du Moyen Âge selon laquelle les araignées pouvaient transmettre des maladies comme celle de la peste qui avait tuée des millions de personnes.
Selon un site web bien au fait de ce problème, une phobie est « une peur irraisonnée pouvant aller jusqu'à bouleverser complètement le comportement social de celui ou celle qui en souffre. L'angoisse peut être tellement intense que la personne n'ose plus se rendre nulle part. »
Pour en apprendre davantage sur cette phobie et surtout pour arriver à la surmonter, je vous suggère de lire ce qui suit ou de consulter un professionnel de la santé spécialisé dans ce domaine, tout particulièrement.
Par ailleurs, soyez rassuré sur ce point : il n'y a pas d'araignées dangereuses au Québec. Seule la Cheiracanthium mildei inflige quelquefois des morsures qui peuvent provoquer des réactions cutanées. Voici cette charmante bestiole :

Sales bestioles

La jolie Cheiracanthium mildei

Au Québec, il existe plus de 600 espèces regroupées dans 27 familles. La plus grande araignée de la province est la Dolomedes tenebrosus, de la famille des Pisauridae, qui peut atteindre de 26 à 27 mm dont voici un specimen :

Sales bestioles

Dolomedes tenebrosus

Alors, vous arrivent-ils encore d'en croiser à la maison ou au bureau ? Et dans l'affirmative, qui se chargera de cette besogne ? 

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Magazine