Magazine Nouvelles

Constance Chlore | Pierre étincelante

Publié le 21 septembre 2011 par Angèle Paoli
« Poésie d’un jour

PIERRE ÉTINCELANTE
(Extrait)


Je  Pour franchir la porte  La taille n’est pas la bonne
- - - - - - - - - - - - - - - 
Je   Tout est bizarre  Dans quel sens ? dans quel sens ?
  M’aurait-on changée au cours de la nuit
  Imperceptiblement
  Je ne suis plus identique
  Je bouge je change  Sous le baiser de l’œil même
- - - - - - - - - - - 

Je   Cette agitation   Chaotique, archaïque, violente

  Mes cellules Au Péril menaçant
- - - - - - - - - - - - - - - - 
  Cassent mon premier corps
  Au Péril menaçant
  Cassent mon métal ailé

  OI   Aï
                                                                                                IO

- - - - - - - - - - - - - - - 
Je
- - - - - - - - - - 
- - - - - - - - - - 


  Je suis sur un axe : lequel ?
  Si je ne suis plus moi-même : qui suis-je ?


Constance Chlore, « Pierre étincelante » in Revue Kôan, Numéro 2 ― « La Métamorphose », Éditions Éoliennes, Bastia, mai 2011, pp. 39-40.



Retour au répertoire de septembre 2011
Retour à l' index des auteurs
» Retour Incipit de Terres de femmes

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Magazines