Magazine

Merci la rentree, hein, merci ...si j'aurai su, j'aurai pas v'nu !

Publié le 29 août 2011 par Yiayia_girl @the_yiayia_girl
MERCI LA RENTREE, HEIN, MERCI  ...SI J'AURAI SU, J'AURAI PAS V'NU !OYé OYé Gentes Dames et Damoiseaux !

Oui oui je suis de retour "alive & kickin" comme on dit, oui oui... c'est ça ouais... merci le retour !

Non c'est vrai j'avais en tête de vous faire un blog sur mon expérience en Grèce dans les Cyclades, genre Yiayia la voyageuse pseudo routarde de 35 ans, ou mon énième expérience de vacances familiales avec la nouvelle que j'allais être tata dans à peine 5 mois (c'est ça d'avoir une soeur qui s'écoute pas et qui se dit juste qu'elle a pris du ventre), mais non... non ça attendra. 

Aujourd'hui, je vais vous raconter comme parfois, on ferait mieux de rester en vacances et de jamais revenir, et comme parfois, on sait pas pourquoi mais c'est LA LUTTE et TOUT s'enchaîne mal. Vous savez, le Syndrome Caliméro ? Pourtant vous faites rien de particulièrement différent mais BIM, tout foire, se retourne contre vous, bref... Allez... j'vais vous raconter ma tranche de vie de retour de vacances. C'est là où on se dit: merde. c'est la rentrée, donc.Donc oui, je suis rentrée fin de semaine dernière d'un mois d'éloignement de Paris. ça fait du bien. Alors EVIDEMMENT je reviens maxi fauchée (ah oui parce que je suis toujours au chômage... je termine mon 5ème mois et là j'avoue le stress est monté de 3 ou 4 crans d'un coup) et bon... je me dis: Septembre ça va dépoter sa race, je vais retrouver un boulot et regagner des millions et hasta la vista les découverts, à moi les LDD, les PEL et autres Assurances Vie bourrés à craquer (si vous savez pas ce que c'est un LDD et PEL je vous expliquerai... j'en ai appris un rayon sur la banque dernièrement ;-)))Alors voilà, je rentre fauchée, mais gonflée d'espoir et d'enthousiasme en me disant: La Wouine Micheline, t'es en Année 9, fin de cycle selon les Numérologues du magazine ELLE, c'est OBLIGé, ta putain de roue, elle va tourner...J'ouvre donc ma boîte aux lettres. 3 semaines de courrier: banque, impôts, agence immobilière, la redoute, les 3 suisses, le nouveau take away japonais, ELLE, Psychologies, National Geographic (ouais j'ai eu des abonnements supers pas chers avec ma banque...), donc j'arrive dans mon chez moi, tout va bien, a priori. Ouf.J'ouvre les enveloppes une à une... Impôts, OK. Je suis un peu soulagée parce que j'avais pas trop mal fait mes calculs... Agence immobilière: Quittance de Loyer, loyer impayé ... .?!? QUOAAAA ???? QUOAAAAAAAAAA ? Je m'étouffe, je m'étrangle, je m'estomaque, vite un siège ! KOIDONK ??!! Comment ça loyer IMPAYE ? c'est quoi ce bordel ?! ça y est, je panique à mort. Je me rue sur mon ordinateur qui met trois heures à démarrer, vite Internet, vite mon compte, vite l'historique: mais si pourtant ! l'argent a bien été débité ?! AAAAAAAAAAH. ça y est. C'est la rentrée, les emmerdes commencent. Je me vois déjà vider ma petite assurance vie pour combler le futur trou à venir, y a un truc que j'ai pas vu, mal calculé, c'est sûr, je suis une grosse truffe en gestion, au secours, je vais mûûûûûûriiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiir !

MERCI LA RENTREE, HEIN, MERCI  ...SI J'AURAI SU, J'AURAI PAS V'NU !
 Déballage en 4ème vitesse de ma valise, je préparer un courrier de virement, je suis à cran, j'envoie un mail à mon nouveau banquier que j'ai déjà dans le collimateur (j'aime pas le TON de ses emails) et paf je me déplace. Ouf, c'est encore ouvert - il aurait plus manqué que ça soit fermé à l'heure du dèje - et là, la très gentille dame du guichet épluche mon compte: ah mais non, tout va bien Mademoiselle vos loyers ont bien été payés !

Je jure contre mon agence immobilière. D'ailleurs je les appelle direct. Répondeur: "Nous sommes fermés jusqu'au 31 août INCLUS. Vous pouvez nous laisser un message en nous précisant votre nom, votre numéro de téléphone et votre adresse avec la nature de votre problème ...." Je connais l'annonce par coeur. Ils me connaissent bien dans cette agence....Entre la cuisine du restau adjacent à MA cuisine qui m'a accusé A TORT d'un dégât des eaux, le local à poubelle et les clopes des mecs du dit restau dont les odeurs s'imiscent dans mon appart, la porte de l'immeuble qui ferme pas en hiver ... ça, la râleuse de service, ils la connaissent...Je laisse donc mon message CORDIAL pour leur demander de me tenir informée AU PLUS VITE et de régulariser la situation AU PLUS VITE. Voilà. Na. En sachant très bien que je devrai rappeler le 1er septembre pour être SURE.Bon alors entre temps j'essaie de me détendre.... pas facile hein. Je suis pas une fille qui se détend facilement. Je cogite comme une dingue; le boulot, le fric, l'avenir, comment faire, le temps qui passe, et moi, ma vie de femme, mon existence, où est le sens ? Sigmund !! HELP !!Enfin le WE est passé, tout va bien, je suis cooooooool, je me dis que je vais reprendre le chemin de la salle de sport  (au prix qu'elle me coûte) et donc ce matin, LUNDI (j'ai un VRAI problème avec le lundi moi c'est clair) .... et là j'ouvre mon frigo pour me faire mon bol de lait écrémé flocons d'avoine bio (ouais je me suis remise au REGIME... un vrai de vrai cette fois... du genre impitoyable parce que sans déconner être en galère de thunes, de boulot, si en plus je dois me trouver moche, ça va pas être possible)... et là, frigo tout noir... Genre plus de lumière ... Ah ouais ? Tiens en même temps ça fait 4 ans, l'ampoule a du lâcher... je me souviens que j'ai une ampoule à frigo dans mon placard et me voilà partie pour 20 minutes pénibles à dévisser la p...* d'ampoule et à en remettre une autre et rien. NADA. Pas de jus. Pas le moindre petit rayon de lumière....Ouuuuuh làààà ! c'est quoi ce BORDEL ?! A tout hasard j'appuie sur le bouton marche de ma machine à laver le linge... RIEN. Le voyant de mon combiné four /plaques, éteint. Ma machine à café, éteinte... Euuuuuh... kécécé ? Je déboule dans mon entrée, j'ouvre le placard, je vois le tableau électrique et là, merde. Qu'est ce que c'est que ce binz ? Un des interrupteurs est OFF. je le remets, re OFF. Grrr... ça y est. Ch'uis énervée. Je peux MEME PAS regarder tranquillement DES JOURS & DES VIES que je regarde avec mon petit dèje depuis que je suis au chômage. En même temps, l'avantage de DES JOURS & DES VIES c'est que même si t'as pas vu le truc pendant un mois, tu peux tout à fait reprendre la série en cours de route car c'est un peu l'art de faire passer 30 minutes, sans qu'il ne se passe RIEN. Et puis bon... c'est naze DES JOURS & DES VIES mais c'est bien quand on est au chômage. Je m'égare.Alors voilà, c'est le genre de truc qui me stresse à bloc, qui me fais paniquer.Réflexe numéro 1: j'appelle mon père au secours. Réflexe no.2: j'envoie un SMS au secours à mon chéri. Réflexe numéro 3: je lance un SOS sur Facebook et Twitter... Mon père me dit de débrancher toutes mes machines et de re enclencher le truc. Je râle, je pigne, je suis maxi saoulée de devoir pousser les meubles, virer tout mon bordel de sous l'évier pour atteindre les p...* de prises mais je le fais. Et là, je vais pour re enclencher l'interrupteur du tableau électrique et... RIEN. Ah si, une espèce d'étincelle qui me dit rien de bon ...Mon chéri m'appelle: c'est un fusible? Moi: mais comment veux-tu que je sache ? Bon. Il est gentil mon chéri il bosse, il essaie de me détendre quand même. C'est vrai quoi c'est pas un accident mortel, un truc SI GRAVE. Non c'est sûr... mais alors qu'est ce que c'est CHIANT !Et je vous ai dit que mon agence immobilière est FERMEE jusqu'au 31/08 INCLUS ? Ouais je vous l'ai dit.Bon. Mon père se propose de rappliquer en début d'aprème. Entre temps quand même j'essaie de poursuivre mon investigation.... Grâce aux amis facebook, je fais des tests avec chaque fusible. EUREKA ! A priori c'est bien un fusible. Enfin il y en a un qui semble déconnant. Je me dis cool, tout va rentrer dans l'ordre.Je me démerde avec une multiprise pour rebrancher mon frigo sur une prise qui marche, c'est pas terrible mais en attendant ça pourra faire l'affaire. Entre temps j'appelle un électricien du coin. Tarif de l'intervention d'urgence: 225 euros. Euh... Bon bah non alors hein ... je vais déjà voir avec mon père..Mon père arrive et là...démontage au tournevis du p...* de tableau électrique dans l'espoir de pouvoir démonter le bitogno qui enferme le fusible mais non... à la place on a une espèce de magma de câbles électriques qui font plutôt peur et une répartition de l'électricité faite n'importe comment selon mon père (c'est une histoire d'Ampères , vous savez... non vous savez pas... moi non plus...)... le verdict tombe: mon père ne pourra pas sauver ma journée.Je suis furax. J'en ai marre. L'agence immobilière se reprend un message sur son répondeur du genre URGENT MAXI URGENT MAGNEZ VOUS LE TRONC + une lettre avec écrit au dos:  URGENT/ A TRAITER EN PRIORITE. Ah là làààààààà ch'uis en colèèèèèèère !!!Et puis ce sentiment détestable de LOOSE. Vous savez quand vous vous dites: Bon. Ok. What's NEXT ? ça me rends parano ces trucs. On se dit allez. C'est quoi le prochain problème ?

Ah la loi des séries... bon bah ça suffit hein la maintenant ! j'ai eu ma dose de loi des séries, le compte est bon ! STOP !

Enfin voilà. Je tiens aussi à dire qu'à l'école, on devrait apprendre aux filles (et aux garçons) des basiques du genre: comment déboucher un évier sans Destop ? Comment changer un fusible ? Comment purger une machine à laver le linge ? Comment faire des branchements sans se transformer en BBQ ? Comment faire des ourlets de pantalons ? ça serait quand même vachement plus intelligent que d'apprendre à faire une voiture télécommandée non ?Sur ce, BONNE RENTREE !!! (quand même)



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Et si... et si...

    si...

    Au dessus de ma tête, une étoile file à vive allure : un avion passe.De mon balcon, ce soir, Noisiel, avec ses lampadaires qui se terminent en boules... Lire la suite

    Par  Albanlao
    NOUVELLES, PHOTOS, TALENTS
  • Self Concept: Michal a su se réinventer

    Self Concept: Michal réinventer

    Michal Kwiatkowski, n'a pas eu beaucoup de chance depuis sa participation à la Star Academy de TF1. Alors qu'il était tout désigné pour être le grand... Lire la suite

    Par  Guillaume
    CULTURE
  • Ça se passe de commentaires… (mais vous pouvez tout de même commenter hein)

    Il aimait « l’intimité » avec son neveu, en toute innocence, ce n’était qu’un jeu hein. De toute façon, y’a prescription, donc il ne court aucun risque, sinon... Lire la suite

    Par  Anaïs Valente
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • Si Paris l'avait su - So Long at the Fair, Terence Fisher et Anthony...

    Paris l'avait Long Fair, Terence Fisher Anthony Dornborough (1950)

    1889. L'exposition Universelle. Deux jeunes Anglais, Vicky Barton et son frère John arrivent a Paris. Le lendemain matin, Vicky constate la disparition de son... Lire la suite

    Par  Just1
    CINÉMA, CULTURE
  • Des si

    J e n'ai plus rien à retenir,sauf à vouloir encore partirje l'avais fais ya des années,mais aujourd'hui je suis usé!la vie m'a trop démantelé,jregarde MAURAD à... Lire la suite

    Par  Plouf
    TALENTS
  • Demain j'aurai vingt ans

    Demain j'aurai vingt

    d'Alain MabanckouRoman - 380 pagesEditions Gallimard - août 2010Congo, années 70. Le petit Michel, 10 ans, grandit à Pointe Noire, au sein d'une famille de... Lire la suite

    Par  Lorraine De Chezlo
    CULTURE, LIVRES
  • Si on pique-niquait ?

    pique-niquait

    avec ce beau soleil, vous avez déjà dû commencer les déjeuners sur l'herbe, non ? Une petite sélection Rice chez le pingouin de l'espace d'assiettes, de... Lire la suite

    Par  Theyoupitouch
    CONSO, CÔTÉ FEMMES, DÉCORATION, DESIGN ET ARCHITECTURE, HUMEUR