Magazine Journal intime

Nouvel An Chinois

Publié le 02 février 2012 par Angelyz

Une fois n’est pas coutume, je vais vous causationner d’un bon plan, un très bon plan pour ceusses qui sont du côté de Perpignan (en bas, à droite de la France, ignare !), un resto du nom de « New Asia ».
Comme vous le savez (et si c’est pas le cas, now, ça l’est), le Nouvel An Chinois, c’est maintenant. Mes parents nous ont invités à le fêter dans ce resto vietnamien familial (un peu comme dans notre boîte, avec père, mère, enfants, tits-enfants, neveux, cousines)
Lorsque nous sommes rentrés dans ce resto, la déco nous a flashés : très conviviale, du régal pour les yeux. Le serveur est venu nous installer et a pris notre commande : buffet libre et à volonté (très important pour les estomacs à pattes que nous sommes). Je  m’arrête un instant sur ce serveur qui m’a tout simplement plu : très aimable mais pas obséquieux, sympa, marrant, un comédien, comme nous a-t-il dit, qui avait fait ses études de restauration dans toute la France (l’a connait mieux que nous !).
Une fois le sacro-saint apéro pris, nous sommes allés au buffet : que des trucs vietnamiens (assez logique, ceci dit) : des beignets, des nems, de la salade, des machins verts, blancs, roses, jaunes (pas bleus, ça aurait fait de suite pourriture). Succulent !
Pendant nos nombreux allers-retours table-buffet, deux tites nénettes se baladaient en costume traditionnel : elles courraient partout, elles criaient mais nos oreilles n’ont pas été écorchées (par contre, le gamin derrière notre table, lui, pfouuuuuuuuuuuuuu !)
Vers 21h, une dame d’environ 35/40 ans est venue à toutes les tables : un spectacle aurait lieu d’ici 1/2h pour célébrer ce Nouvel An Chinois. Elle était accompagnée de ces deux gamines qui nous ont présenté une corbeille avec un tas d’enveloppes rouges, des cartes de vœux (d’ailleurs, si on avait su, pour avoir de nouvelles fringues en 2012, on en aurait acheté pour l’occasion, parait que ça marche) : chacun en prenait une, il y aurait un tirage après ce spectacle. Nous avons également eu droit à un tit texte qui nous a expliqué un peu le pourquoi-le-lion-symbolise–t-il-la-nouvelle-année (une histoire de lion qui est affamé, qui veut bouffer les tits nenfants mais ceusses ci veulent pas -tu m’étonnes !- donc y se défendent en faisant du bruit et pis, ils gagnent -les nenfants, pas le lion, tu suis pas !-), quel était notre signe chinois et ses caractéristiques.
Vers 21h30, un tambour chinois, un zomme qui tapait dessus, un autre zomme avec des cymbales et hop ! Un premier, puis un deuxième, puis un troisième, puis un quatrième lion sont entrés dans le resto ! Deux blancs, un noir, un rouge qui se dandinaient, les gueules qui s’ouvraient ! En vérité, deux personnes pour faire un lion.. Ben oui, tu t’imagines bien que c’était des faux, non ?!
Ces dragons lions ont tourné au rythme du tambour et des cymbales, sont repartis dehors (et toute la clientèle avec), ont virevolté à droite et à gauche au milieu des bruits des pétards (souviens toi, la légende, les gamins qui font du bruit pour éloigner la bestiole) puis il n’en est resté qu’un seul, un blanc qui a fait l’équilibriste sur des bancs. Un peu de culture : à l’origine, c’étaient des maîtres de kung fu qui mettaient les déguisements des dragons lions. Les gens leur jetaient un billet qui s’accrochait sur les branches des arbres et les maîtres devaient aller les récupérer et se les garder (tout travail mérite salaire, esclavagiste !) : et plus le billet était placé haut et plus les maîtres devaient faire des acrobaties pour aller les chercher (t’imagines un peu le niveau de ces mecs ?!)
Ensuite, les dragons lions sont tous revenus et finalement, le blanc a refait son intéressant mais a fini par ne plus se relever.
Le tapeur de tambour nous a alors expliqué : une tite pièce dans la gueule de la bestiole et santé et bonheur pour 2012.. Tu parles, si on lui en a mis dans la gueule (des thunes, je cause !) !!
Une fois rentré, tite loterie (la crieuse des numéros était une des deux gamines qui courraient partout) et j’ai gagné 2 orchidées ! Le resto nous a également offert un calendrier…
Franchement, une ambiance aussi chaleureuse, un service irréprochable, des prix abordables, un spectacle à couper le souffle, que demander de plus ?


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :